Un site qui permet de centraliser les livraisons de repas et d’aider les restaurateurs à Huy

Lien permanent

Une nouvelle plateforme de livraison 100% hutoise pour les restos

Tanguy Seynaeve (étudiant hutois) et Samuel Dulieu (gérant de Mundo Vino) ont développé la plateforme « Huy au plaisir ». Un site qui permet de centraliser les livraisons de repas et d’aider les restaurateurs hutois à s’organiser durant cette période de confinement.
Depuis l’annonce des mesures de confinement, de nombreux restaurateurs ont développé des services de livraison à domicile. Cependant, pour beaucoup d’établissements, la mise en place d’un système de livraison peut s’avérer difficile : problèmes d’infrastructure, démarches chronophages, manque de visibilité…
Deux Hutois, Tanguy Seynaeve (étudiant en commerce international) et Samuel Dulieu (gérant de Mundo Vino), ont voulu donner un petit coup de pouce au secteur de l’Horeca en créant « Huy au Plaisir », une plateforme de livraisons, c’est-à-dire un site qui permet aux consommateurs de passer commande en ligne.
À l’origine, les deux Hutois ne se connaissaient pas. « J’avais juste envie d’aider la ville de Huy à ma manière, car les restaurateurs sont dans le besoin. Je me suis dit que je devais faire une plateforme », explique Tanguy Seynaeve. L’étudiant a alors lancé un sondage sur les réseaux sociaux et c’est en allant à la rencontre des restaurateurs qu’il est entré en contact avec Samuel Dulieu, « qui avait la même idée ».

Les deux Hutois ont alors fait appel à un informaticien professionnel et le Saint-Georgien Yacine Fikry, également étudiant, a créé bénévolement un logo. En deux semaines, le site était né.
Un service gratuit
Les restaurants s’inscrivent gratuitement sur la plateforme. Actuellement, seul Mundo Vino se trouve sur le site. Mais dès la semaine prochaine, d’autres commerces seront encodés.
Le restaurateur encode alors sa carte sur la plateforme. Le consommateur peut ensuite commander un repas et définir un lieu et un horaire de livraison. Concrètement, le restaurateur s’occupe de la livraison et du paiement, mais reçoit une assistance logistique et un espace numérique de visibilité de la part de la plateforme.
Si « Huy au plaisir » connaît un succès, Tanguy Seynaeve ne compte pas en rester là. L’étudiant n’hésitera pas à aller un pas plus loin et, pourquoi pas, développer une sorte de « Deliveroo hutois », avec une véritable équipe de livraison !

https://huyauplaisir.be

 

Rédaction de l'article par RO.MA

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel