L'Anthisnoise aurait dû s’élancer pour son 3e Rallye des Gazelles

Lien permanent

Le 18 mars, l’Anthisnoise aurait dû s’élancer pour son 3e Rallye des Gazelles, une course 100% féminine et 100% orientation que Dorothée a déjà gagné. Mais le Covid-19 en a décidé autrement. Son aventure est reportée au mois d’octobre.
En raison du Covid-19, la date de départ du Rallye des Gazelles, initialement prévue le 18 mars, est repoussée au 26 septembre par le gouvernement marocain. Il s’achèvera le 19 octobre. Dorothé Langlois devra donc patienter. Pourtant, elle était prête. Elle avait déjà dû régler un souci de taille puisque sa coéquipière s’était blessée à l’épaule 15 jours avant le départ initial. Virginie Henriot (42 ans) s’était alors portée volontaire. C’est avec elle que Dorothée devrait tenter de gagner l’épreuve en septembre prochain.
À 38 ans, Dorothée Langlois ne manque pas d’ambition. « J’ai toujours aimé les défis. Je suis une challengeuse. C’est pour cela que je participe à ce rallye. »
Et elle n’en est pas à son coup d’essai. « J’ai commencé à faire des rallyes en 2010. Cette année, ça sera mon 3e Rallye des Gazelles, après ceux de 2010 et de 2012. Ça fera donc 10 ans que j’ai pris le volant en rallye-raid pour la première fois. Qui plus est dans un rallye qui fête ses 30 ans ! Ça sera donc un double anniversaire pour moi (rires). »


Un rallye auquel il ne faut pas participer sans rien connaître ! « C’est un rallye d’orientation 100 % féminin. On ne peut utiliser que d'anciennes cartes en noir et blanc et une boussole. Les smartphones sont interdits et nous sont confisqués avant la course. Il faut avoir le sens de l’orientation, savoir se servir d’une boussole et savoir lire une carte. Il faut aussi être capable de piloter, entretenir le véhicule et le réparer en cas de pépin sur le trajet. C’est important, sinon c’est quasiment perdu. »
Une connaissance qu’elle possède et qui lui aura notamment permis de remporter avec sa coéquipière de l’époque, l’édition de 2012 dans la catégorie SSV ! « En 2010, notre véhicule n’était pas au top. Ça n’avait pas trop bien marché pour nous. Nous sommes alors revenues en 2012 avec un meilleur véhicule et nous avons terminé premières de notre catégorie ! Après ma victoire, j’ai reçu le prix du Mérite sportif à Nivelles. Que du plaisir ! »
Un concours à la radio
L’histoire d’amour entre le rallye et Dorothée est particulière. « Au départ, je faisais de la moto sur circuit puis j’ai participé à un concours en 2009 que j’ai gagné. Le prix à gagner était un voyage au Maroc avec des trajets en voiture dans le désert. C’était plus du tourisme que du sport, mais j’ai adoré l’expérience. En 2010, j’ai gagné un concours radio grâce auquel j’ai pu participer à mon premier Rallye des Gazelles. Après cela, la machine était lancée (rires). »
Il faut dire que la jeune femme a une mentalité de gagnante ! « Si on participe à une compétition, il faut avoir envie de gagner. Si on ne vise pas la lune, on ne touchera jamais les étoiles. »
Mais, même avec une mentalité de gagnante, il faut savoir gérer le parcours. « C’est un rallye dangereux. Il faut traverser le désert et faire le moins de kilomètres possible. Le désert dans lequel on passe est truffé de pièges. Il n’y a pas que du sable. Certes, il y a le passage des dunes qui, pour moi, reste le plus dangereux, mais il y a aussi des rochers, des montagnes et des plaines pleines de trous. C’est donc difficile à manier. »
Une course automobile 100% féminine implique forcément des remarques masculines. « C’est assez taquin. On prend cela à la rigolade. Certains hommes blaguent en disant que deux femmes au volant avec une boussole, c’est dangereux. Mais dans les rallyes, on dépasse aussi des hommes. Alors dans ces cas-là, ils deviennent tout de suite plus gentils (rires). »
Le rallye des gazelles nécessite une bonne préparation physique et mentale. « On est seule au milieu d’un désert. Il faut être très vigilante. Je fais du sport 3 à 5 fois par semaine et je prends des compléments alimentaires comme du magnésium, des vitamines, ça aide à être prête pour le grand moment ! »


Rédaction de l'article par Louis Dechange

Source

misse.jpg

Commentaires

  • Tu peux être fière de tout ce que tu as déjà .....de toute façon on te souhaite déjà un 3e rallye du tonnerre....on est de tout cœur avec toi.....mamy Claudine...♥♥♥...la mamy de Corentin et Pauline

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel