Marc Ansseau était très apprécié pour ses analyses vulgarisées des questions de santé mentale

Lien permanent

Marc Ansseau, professeur de psychiatrie du CHU, est décédé

Le CHU rapporte ce mercredi 1 avril le décès du Pr Marc Ansseau, professeur de psychiatrie. Marc Ansseau était un psychiatre engagé dans sa cité: c’est lui qui avait accompagné scientifiquement le projet pilote de traitement assisté par diacétylmorphine (TADAM).


« Marc Ansseau était très apprécié pour ses analyses vulgarisées des questions de santé mentale », écrit l’hôpital. « Il avait ainsi accompagné la RTBF pendant une semaine consacrée au cannabis, ou, en 2015, publié des regards croisés sur l’anorexie ou encore décrypté le suicide prémédité du copilote du vol 4U 9525 Dusseldorf-Barcelone. Il était accessible et rendait la psychiatrie accessible. Il avait encore, en fin 2018, participé à une étude sur l’usage de l’humour dans le process thérapeutique. »


« Confronté au problème de consommation d’héroïne dans notre cité ardente (2013), Marc Ansseau a notamment aussi dirigé une étude de la faisabilité et de l’efficacité du traitement par diacéthylmorphine (projet TADAM). Un travail relayé à New-York et difficile à organiser car il soulevait d’importantes questions sur le plan éthique et scientifique. »


L’homme est décédé à l’âge de 69 ans.

Suite à la décision gouvernementale et par mesures sanitaires, les visites et l'inhumation au cimetière d'Anthisnes auront lieu dans l’intimité familiale.

 

Le CHU de Liège a présenté à son épouse Anne, à ses enfants Mélanie et Antoine, à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances.

 

Source

 

L'Avis décès 

 

Avis de décès de la région Le Professeur Marc ANSSEAU Epoux de Madame Annie COLLIN D'Anthisnes clic ici

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel