Les Evêques de Belgique ont décidé de reporter les célébrations Mariage , confirmation et des premières communions

Lien permanent

Les Evêques de Belgique ont décidé de reporter les célébrations de confirmation et des premières communions prévues entre Pâques et la Pentecôte, à cause de l’épidémie de coronavirus, annoncent-ils lundi. Les confirmations sont reportées aux mois de septembre ou d’octobre, tandis que les premières communions auront lieu lors de la prochaine année scolaire.
Chaque diocèse proposera des dispositions en fonction de sa situation spécifique et en assurera la communication, précisent les Evêques de Belgique.

Par Sudinfo avec Belga

Source

 

Après avoir supprimé les cérémonies autour de la Semaine Sainte, l’Église belge réfléchit à supprimer les activités « de masse » pour les mois de mai et de juin, quelle que soit la décision de prolonger ou non le confinement.

Une décision pourrait intervenir dans les prochaines heures.


L’Église de Belgique a appris ce vendredi la prolongation des mesures de confinement par le Conseil national de Sécurité. Avant cela, elle avait déjà anticipé, en annulant toutes les célébrations autour de la Semaine Sainte et de la fête de Pâques.


Désormais, les évêques de Belgique regardent plus loin : mai, juin, et l’été… « Nous suivons évidemment, comme l’ensemble des citoyens, les décisions prises au niveau fédéral et le calendrier des autorités », indique Tommy Scholtes, attaché de presse de la Conférence épiscopale.

« Pour les événements qui n’ont pas pu être préparés pendant ces semaines de confinement, nous aurons du mal à pouvoir les faire se dérouler normalement en mai et en juin même si le confinement était levé ».


Entendez donc notamment les mariages et les communions, qui nécessitent des rencontres et des séances de préparations plusieurs semaines voire mois avant la célébration… « Nous discutons beaucoup, nous souhaitons arriver à une décision commune à l’ensemble des évêques de Belgique.

Régionalement, chacun regarde ce qu’il est possible de faire. Mais l’Église risque de fonctionner un peu au ralenti lorsque le confinement sera levé. Il faudra être prudent ».

De nombreux reports de mariage ont déjà eu lieu, que ce soit pour les mois de mars et avril, mais aussi pour des événements prévus en mai, en juin et même cet été, les mariés souhaitant éviter de devoir limiter le nombre de participants à la fête, et être certains de pouvoir inviter tous leurs proches et amis à leur cérémonie…

 

Par L.P.

Source

Les commentaires sont fermés.