Attention !!! 40 p.-v. pour non-respect des mesures de confinement à Huy

Lien permanent

Christophe Collignon, le bourgmestre de Huy a indiqué qu’entre vendredi et ce lundi matin, la police de Huy avait dressé 40 P.-V. pour non-respect des règles de confinement.

Essentiellement suite à des rassemblements non autorisés.

« Les policiers n’ont pas dû intervenir pour faire fermer des commerces ou suite à des lockdown parties, mais ils ont dû sanctionner des rassemblements de personnes non autorisés.

Ces rassemblements de personnes étaient le fait de personnes marginalisées (SDF) ou d’un public qui n’avait pas encore bien compris les mesures…

Quelques P.-V. ont aussi été dressés à l’encontre de personnes qui sont venues se balader à Huy alors qu’elles n’habitent pas dans la région. »

Selon le bourgmestre, suite à l’intervention des policiers, les rassemblements de jeunes au terrain de foot de Huy ne se sont cependant pas reproduits.


Ces P.-V. doivent être envoyés au Parquet qui se chargera de transmettre les amendes aux personnes concernées : « Le principe de la perception immédiate n’a pas encore été appliqué » commente encore le bourgmestre.


Pas de couvre-feu


Certains citoyens, dont l’ex-conseillère communale Bernadette Mathieu, se sont par ailleurs émus des rassemblements qui perdurent en soirée rue Saint-Pierre à Huy, à proximité d’un night shop.

« Entre six ou sept personnes restent assises à proximité du commerce et discutent parfois après 21 heures…

En journée, elles se font discrètes, mais en soirée les rassemblements reprennent. »

Bernadette Mathieu regrette cette situation et suggère l’instauration d’un couvre-feu : « Les gens ne doivent plus sortir le soir… De toute façon, à part faire ses courses, on ne peut pas sortir normalement… »

 

Le bourgmestre n’est, pour l’instant, pas favorable à cette idée de couvre-feu : « Les mesures de crise sont décidées par le Fédéral. Nous les appliquons, mais que chaque commune décide, dans son coin, de mesures supplémentaires, n’est pas approprié à ce stade » estime-t-il.

Il annonce cependant que les contrôles seront renforcés rue Saint-Pierre : « Le commerçant responsable du night shop va être sensibilisé par la police. Nous allons aussi insister pour éviter que les dépôts clandestins se multiplient à cet endroit. »


Par ailleurs, le bourgmestre invite toutes les personnes confrontées à des rassemblements non autorisés à former le 101.


Rédaction de l'article par A.BT

Source 

Les commentaires sont fermés.