C’est l’évêque de Liège Jean-Pierre Delville qui l’a annoncé Éric de Beukelaer devient le bras droit

Lien permanent

C’est l’évêque de Liège Jean-Pierre Delville qui l’a annoncé ce vendredi matin.

Le vicaire général actuel Alphonse Borras ayant demandé à être déchargé de ses fonctions, il vient de nommer l’actuel vicaire épiscopal Éric de Beukelaer pour le remplacer.


C’est à la faveur du renouvellement du prochain conseil épiscopal qui doit intervenir le 31 août prochain qu’Alphonse Borras, l’actuel vicaire général de Liège, a fait savoir à son évêque qu’après 19 années passées à cette tâche, il aspirait à un peu de repos.

« Comprenant le poids que cette mission représente, j’ai accepté sa démission », explique l’évêque Jean-Pierre Delville.


Il faut dire que le vicaire général est le véritable bras droit de l’évêque, une sorte de « premier ministre », et c’est à lui qu’incombe la coordination générale de l’équipe de l’évêché.

Alphonse Borras (69 ans) avait débuté à cette fonction sous Aloys Jousten, il va désormais seconder le vicaire judiciaire, Raphaël Collinet. Ce dernier aura 80 ans en fin d’année et prendra sa pension, Alphonse Borras reprendra sa tâche à cette date.

 

C’est donc Éric de Beukelaer qui va devenir au premier septembre le prochain vicaire général. « Le moment est particulier à l’heure de ce confinement où les personnes seules souffrent et où les funérailles se réalisent en petit comité, explique-t-il.

Mais il fallait communiquer pour que la nouvelle équipe puisse s’organiser. Je suis très heureux de cette nomination et je suis conscient aussi de l’ampleur de la tâche.

Mais j’ai 56 ans et je sais que je suis à un âge où il faut que je prenne ce genre de responsabilités. »


Éric de Beukelaer s’occupe actuellement de tout l’aspect « temporel » du diocèse de Liège, à savoir la gestion des fabriques d’églises et les relations avec le pouvoir politique. Il n’est pas exclu qu’il puisse poursuivre cette tâche à l’avenir tant il y a tissé de bonnes relations au fil des années.

Rédaction de l'article Par Luc Gochel 

Source

Les commentaires sont fermés.