les Affaires étrangères déconseillent les voyages scolaires vers l’Italie, ils sont aussi déconseillés vers quatre zones en France

Lien permanent

Cette fois, ça y est: les Affaires étrangères déconseillent les voyages scolaires vers l’Italie et certains coins de France, à ce stade: l’Oise, la Haute-Savoie, le Morbihan et le Haut-Rhin.

La ministre de l’Éducation, Caroline Désir (PS), qui a toujours dit qu’elle se référait aux conseils du SPF Santé publique et des Affaires étrangères, a envoyé illico une nouvelle circulaire aux écoles.

«À partir de ce jour (6 mars) et jusqu’à nouvel ordre, les Affaires étrangères recommandent aux écoles de reporter les voyages vers l’Italie», écrit la ministre. «Nous vous invitons à respecter leurs consignes».

Pour l’Italie, le SPF indique que «suite à la décision des autorités italiennes de déconseiller les voyages scolaires dans le pays, il est recommandé aux écoles belges de reporter jusqu’à nouvel ordre les voyages prévus vers l’Italie. Le même message est formulé pour certaines zones françaises. Je vous invite à tenir compte de cette recommandation.

Si des départs sont programmés vers ces régions, je vous déconseille donc de les maintenir,
jusqu’à nouvel ordre.»


SOULAGEMENT

C’est un soulagement pour les écoles qui, jusqu’à présent, pouvaient annuler un voyage, mais s’exposaient à un non-remboursement des assurances en raison de l’absence de recommandation des Affaires étrangères.

On s’étonnera juste du renvoi à la décision des autorités italiennes… Qui remonte à une semaine! Rien de neuf au sujet des fermetures éventuelles d’écoles où des contaminations ont été signalées.


Mme Désir suivra les recommandations du SPF Santé publique, qui est sous la tutelle de la ministre Maggie De Block (Open VLD).

«Cette mesure ne pourrait être prise qu’en phase 3, phase qui n’est pas atteinte», nous a-t-on répondu jeudi au cabinet de la ministre fédérale de la Santé.

Vu que les contaminations sont gérées en Wallonie par l’AViQ, placé sous la tutelle de la ministre Morreale (PS), on imagine que toute fermeture serait concertée entre ces trois ministres.

Rédaction de l'article DIDIER SWYSEN

Source 

 

Les commentaires sont fermés.