• Filmé en train de voler pour 220€... à Nandrin

    Lien permanent

    Ce jeudi peu après 16 heures, un vol à l’étalage a été commis à la nouvelle pharmacie de la route du Condroz, à Nandrin, Extrapharm.

    Un homme a dérobé des crèmes de jour Vichy sous sa veste pour un butin avoisinant les 220 euros. L’équipe de la pharmacie est dégoûtée.


    Ouverte le 27 décembre dernier, Extrapharm (pharmacie et parapharmacie) a connu son premier vol à l’étalage ce jeudi après-midi. Vers 16 heures, un homme est entré et a commencé à regarder les rayonnages.

    « Je trouvais ça louche car quand je levais les yeux, il me regardait dans les yeux.

    Je lui ai demandé s’il voulait quelque chose, il a pris une boîte de pansements à 3,99 euros. Puis il a continué à regarder les produits. Difficile d’accuser les gens comme ça, mais je trouvais son attitude bizarre.

    Je l’ai dit à mon responsable et on s’est aperçu, quand il est parti, que le rayon des crèmes visage pour femmes de la marque Vichy était vide ! », rapporte Coralie, assistante en pharmacie.

    Six boîtes pour un butin de 220 euros environ. Sur les images de vidéosurveillance, on voit distinctement l’homme glisser les boîtes sous sa fine doudoune.

    « On ne l’avait jamais vu à la pharmacie avant.

    C’était un homme très mince, assez petit, il n’avait pas de sac avec lui, juste sa petite doudoune », décrit-elle.

    La police a été évidemment mise au courant de ces agissements et les images de vidéosurveillance du voleur et de sa voiture, une Hyundai i10 rouge, lui ont été remises.


    « Malheureusement, la plaque d’immatriculation n’est pas visible à cause de la neige.

    Nous ne pouvons pas diffuser la photo du voleur sur les réseaux sociaux car cela pourrait se retourner contre nous. La police va toutefois l’envoyer dans les zones de police aux alentours.

    Il n’y aura pas d’appel à témoins public car la somme n’est pas très élevée », précise-t-elle.
    Si vous avez des informations concernant ce vol, vous pouvez toutefois contacter la police.

    « Ce n’est pas tellement la perte financière qui nous ennuie, mais c’est pour le principe. Nous travaillons 11h par jour, 6 jours sur 7. Nous mettons du cœur à l’ouvrage et voilà le résultat », souffle Coralie.

     

    Article complet et photos clic ici 

     

    Rédaction de l'article par A.G

    1 vol.jpg

  • Raphaël Simon fait la fierté de son club, le Billard Club Saint-Séverin de Nandrin

    Lien permanent

    Raphaël Simon a remporté son deuxième titre national consécutif ce dimanche, lors du championnat de Belgique de billard français. Le policier Marchinois fait la fierté de son club. La compétition a été rude, mais il est invaincu dans tous ses matchs.
    Le week-end des 22 et 23 février 2020, le championnat de Belgique de billard français (ou « billard à trois billes ») se tenait au club Vilvoordse, à Steenokkerzeel. Les 6 champions régionaux belges étaient réunis pour se disputer le titre national en catégorie 47/2 (grand cadre), dont un policier marchinois de 44 ans ; Raphaël Simon. Dimanche, ce passionné du billard a obtenu son deuxième titre national consécutif, après avoir été invaincu contre ses 5 adversaires. « C’est une victoire de la maturité, nous confie le champion. J’ai fait les bons choix tactiques au bon moment pour m’adapter au style de mes adversaires. Il faut savoir attaquer au bon moment et ne pas prendre de risques inconsidérés. »

     

     


    Plus de 25 finales nationales
    La vidéo de sa remise de prix a été vue près de 1200 fois sur Facebook. Cette victoire n’a rien d’un hasard puisque Raphaël Simon a commencé la compétition à l’âge de 11 ans et s’entraine dur pour les championnats. « Mon père jouais au billard et je l’accompagnais dès l’âge de 6 ans. J’ai déjà disputé plus de 25 finales nationales dans ma carrière. Avant une compétition, j’essaie d’aller 5 à 6 jours par semaine m’entrainer pendant deux heures.»

    Raphaël Simon fait la fierté de son club, le Billard Club Saint-Séverin de Nandrin. « Ça fait deux ans qu’il est affilié chez nous, explique Claude Crefcoeur, directeur sportif du club. C’est le 3e titre national du club. Il y a deux ans, Richard Witkowski avait remporté le titre en catégorie libre. C’est magnifique, ce rythme d’un champion par an. » Le Saint-Séverin est installé depuis 5 ans dans l’ancien théâtre de Nandrin. Il s’agit aujourd’hui d’un des clubs les plus importants de la région Liège-Luxembourg, qui propose une infrastructure de qualité pour les champions. « Sur une carrière, on a rarement l’occasion d’arriver jusqu’à ce niveau, confesse le directeur sportif. Il faut monter les échelons. Il était en forme dimanche. »


    L’ambiance était très tendue


    Raphaël Simon a reçu 75€ de défraiements ainsi que la barrette de champion de Belgique avec le drapeau national et les initiales de la fédération. Ravi de cette victoire, il admet que la compétition était rude. « L’ambiance était très tendue et éttoufante. La tension était pesante, puisqu’on est en intérieur. C’est un titre très convoité. Il n’y a pas de pitié, comme dans n’importe quel sport. »
    Son prochain championnat est prévu en mars, mais il l’envisage sans pression.

    Il devrait aussi participer à la prochaine coupe du club de Saint-Séverin.

     

     

    Rédaction de l'article par P.TAR.

     

    Source

  • Plusieurs écoles liégeoises annulent leurs classes de neige en Italie du Nord

    Lien permanent

    La crainte du coronavirus, mais aussi et surtout d’une éventuelle mise en quarantaine si un cas suspect survenait sur place, pousse plusieurs écoles liégeoises à annuler les classes de neige prévues pour leurs élèves après les vacances de carnaval.

    La mise en garde émise mercredi par le bourgmestre de Liège, « déconseillant vivement les classes de neige en Italie du Nord », ont décidé plusieurs écoles communales liégeoises à annuler leur voyage en Lombardie. Celle de Chênée notamment.

     

    Article Complet et infos clic ici 

     

    Les discussions ont été longues entre parents et direction.

     

    Par Luc Gochel

     

  • Dans une semaine 6 et 7 mars 2020 Grand feu à Nandrin à vos agendas

    Lien permanent

    GRAND FEU NANDRIN 2020 Sous chapiteau chauffé les 6 & 7 Mars 2020

     

    Programme du :

    Vendredi 6 mars dés 20h:

    La Soirée des Allumés

    DJ'S: CHARL-X - HUPSER - TAWFIK

    Samedi 7 mars dés 17h:

    Magiciens- Clowns- Grimages- Animations diverses
    Jugement de la macrale- Grand Feu- Restauration...

    En soirée: concert de la Bande A Lolo ( spécial show)


    Sécurité Assurée-L 'organisation se réserve le droit d'entrée

    Site des Templiers rue du pery 4550 Nandrin

    GRAND FEU Nandrin

    Grand Feu Nandrin 2020

  • Clôturons cette semaine de carnaval par une Poésie Nandrinoise : « Le Grand feu »

    Lien permanent

    Texte d’André HARZIMONT dans les

    « Rêveries est souvenirs dans la marche du temps. »
    Article publié dans le bulletin communal

    « CARREFOUR Printemps 1995 »

     

     Traditionnel état de grandes festivités
    Et qui de par le monde donne tant de joie
    Dans l’oubli du présent carnaval endiablé
    La fête bat son plein là dans tout son état
    Plus près de nous aussi dans nos vertes campagnes
    Au temps passé c’était la fête du grand feu
    Que de préparatifs pour tout cet amalgame
    Et que de peines aussi mais qu’on était heureux
    Tout au long des semaines par bande les gamins
    On allait charriant à la ronde ramassant
    Taille de haies d’épines et ce avec entrain
    Afin de le monter on voulait qu’il soit grand
    Les fagots et l’argent recueillis au hameau
    Pour l’achat du pétrole ce liquide flambant
    Servait à l’allumer à l’aide d’un flambeau
    Récolté dans la joie ensemble deux jours avant
    Le jour est arrivé c’est le moment suprême
    La « macrale » hiver sur le tas est juchée
    Les derniers fiancés du mois même
    Avaient l’ultime honneur d’allumer le brasier
    Et dans les rondes folles les masques et les costumes
    Près du feu crépitant dans le soir étoilé
    La goutte de genièvre l’on buvait de coutume
    Dernière gerbe de flammes l’hiver est consumé. 

    d’André HARZIMONT

     

  • Soyez prévoyants il semblerait chutes d'arbres dans le bois Ombret -Yernée N 696

    Lien permanent

    Il semblerait chutes d'arbres dans le bois entre Ombret et Yernée Nandrin N 696 

    Source 

    Police contrôle 4500 Huy & alentours ( Belgium )

     

    1 arbre .jpg

  • Alerte aux rafales de vent de 16 à 22h

    Lien permanent

    L’Institut royal météorologique (IRM) a déclenché ce samedi l’alerte orange aux rafales de vent pour les provinces de Liège, Namur et Luxembourg, de vigueur de 14h à 20h. L’alerte jaune prévaut pour le reste du pays, de 12h00 à 22h00.

    L’IRM prévoit l’arrivée d’un front froid ce samedi après-midi, qui traversera la Belgique à partir de l’ouest. Il sera accompagné de fortes rafales de vent, proches de 80 ou 90 km/h. Les pointes pourront dépasser les 100 km/h au sud du sillon Sambre-et-Meuse.


    L’alerte orange est dès lors déclenchée pour cette partie du pays, tandis que l’avertissement reste au jaune dans les autres provinces et à Bruxelles.

     

    Le numéro 1722 a d’ailleurs été activé par le SPF Intérieur pour tous les appels non-urgents (lorsqu’une vie n’est pas potentiellement en danger) qui requièrent l’intervention des pompiers.


    Par mesure de précaution, tous les parcs et cimetières de Liège seront fermés ce samedi de 16 à 22 heures

    Source

  • En raison de la météo Annulation du Grand feu à Amay

    Lien permanent

    Sur conseil des pompiers, au vu des conditions climatiques défavorables, nous sommes au regret de vous annoncer l’annulation du Grand feu qui était prévu ce soir sur le site de la Tour Romane.
    Merci pour votre compréhension.

    A 22h : Bal de clôture Blandina’s. toujours d'actualité 

     
     

     

     

  • Le facteur ne passera plus que 2 fois pour les Non Prior

    Lien permanent

    Le projet avait fait grand bruit et mis en colère les nostalgiques du service public, il entre aujourd’hui dans sa phase concrète.
    À partir du 16 mars prochain, votre facteur ne passera plus que deux fois par semaine pour le courrier Non Prior. Cela dépendra des tournées mais il passera le lundi ou le mardi et le mercredi ou le jeudi. Il ne passera donc nulle part le vendredi. « Sauf si on arrive au 3e jour ouvrable obligatoire de distribution pour les Non Prior », précise Barbara Van Spreybroeck, porte-parole de bpost.
    Pour bpost, « on reste en accord avec le contrat de gestion car le choix reste au client ».
    On précisera : le choix reste au client... qui paie le supplément pour obtenir un timbre Prior, lui garantissant alors que son courrier soit bien distribué le lendemain. Le facteur est donc en effet encore susceptible de passer tous les jours de la semaine, s’il y a du courrier Prior ou des recommandés à distribuer.

    Mais cela a un prix. Pour rappel, le timbre Prior coûte 1,18 € et le timbre Non Prior 0,98 €. Le Prior vous garantit la distribution le lendemain et le Non Prior dans les 3 jours ouvrables.
    « Nous avons lancé cette nouvelle formule de distribution l’été dernier dans quelques bureaux pionniers, à Gilly notamment. Depuis, on a peaufiné le système dans une quinzaine de communes. Nous sommes prêts pour le faire sur l’ensemble du pays pour le 16 mars prochain ». À la question de savoir pourquoi c’était le vendredi qui avait été « sacrifié », Barbara Van Spreybroeck répond : « Parce que ceux de nos clients qui nous demandent de distribuer leurs folders publicitaires préfèrent que cela soit fait entre le lundi et le jeudi ».
    Mme Van Spreybroeck ajoute : « Ce nouveau fonctionnement n’a entraîné aucune perte d’emploi. Nous avons plus de 13.000 facteurs et on recrute encore ».
    7 millions de lettres/jour
    Les Belges ont reçu dans leur boîte un dépliant expliquant comment le facteur allait assurer la distribution dorénavant : les colis, c’est tous les jours (samedi et dimanche compris), les magazines hebdomadaires tous les jours du lundi au vendredi, les journaux tous les jours du lundi au samedi.
    Bpost distribue environ 7 millions de lettres par jour (surtout des Non Prior) et 300.000 colis.

    Rédaction de l'article Par F. DE H. 

     

    Source

  • Grand feu et feu d'artifice aujourd'hui 29 février 2020 à Amay

    Lien permanent

    Ce samedi 29 février : Grand Feu (départ à 19h place A. Grégoire et arrivée à 20h Tour Romane).

    A 22h : Bal de clôture Blandina’s.


    On clôture donc les festivités le samedi 29 février sur le site de la Tour romane par le procès de la macrâle, ponctué d’un feu d’artifice.

    Ainsi la tradition populaire est respectée.

    Les Amaytois peuvent accueillir dignement le printemps tout proche... dans l’attente du carnaval suivant.


    Pour la petite histoire...


    Sans pouvoir dater les premiers Grands Feux à Amay, on sait qu’ils se tenaient rue Ponthière (près du lac de la Gravière), à une occasion sur la Grand Place, pour finalement être instaurés sur le terrain aux pieds de la Tour Romane en 1979, date à laquelle il prend son ampleur actuelle

    Commune d'Amay

     

     

  • Soyez prévoyants Le réseau de paiement Worldline va être indisponible

    Lien permanent

    Le réseau et les systèmes de Worldline seront temporairement indisponibles le lundi 2 mars de 00h30 à 04h00 en raison d’une mise à jour du système informatique de paiement électronique, indique vendredi Worldline.


    Worldline signale aux porteurs de cartes belges que, pendant cette période, il ne sera pas possible d’effectuer des paiements électroniques avec Bancontact, Maestro et les cartes de crédit (VISA et Mastercard) dans les magasins physiques et en ligne, ainsi que dans les stations-service. De plus, les retraits d’argent aux distributeurs ne seront pas possibles.


    Ces opérations planifiées régulièrement par Worldline ont pour but d’assurer la continuité du service, de garantir un fonctionnement optimal et d’améliorer en permanence le niveau de service.

     

    Source

     

  • Les grands projets du PCDR subsidiés à1.080.000€ à Modave

    Lien permanent

    C’est une bonne nouvelle qui a été annoncée aux Modaviens  lundi passé .

    Les trois grands projets de la 1ère phase du Plan Communal de Développement Rural recevront bien le financement espéré par la Région wallonne.

    Ces subsides concernent l’installation des panneaux d’entrée de village (coût estimé : 120.000€), le réaménagement du cœur de Modave village (coût estimé : 723.000€) et la construction d’une maison rurale (coût estimé : 1.000.000€).

    « Nous avons reçu un courrier de la Région pour ces trois projets, se réjouit le bourgmestre Eric Thomas.

    On a désormais la certitude que l’argent est bloqué, ce qui nous rassure. On ne sait pas pour autant quand débuteront les travaux.

    Tout dépend de l’évolution des dossiers, qu’on espère finaliser dans les mois à venir afin qu’ils soient analysés puis validés par la Région. »

    Pour les entrées de villages, un subside de 72.000€ sera accordé. Pour le projet « Cœur de Modave », 412.000€ seront accordés.

    Enfin, la contribution de la Région s’élèvera à 600.000 € pour la maison rurale.

    « Il y a 15 jours, on a refait le point sur les dossiers avec la Fondation Rurale de Wallonie. Le dossier le plus rapidement terminé sera les entrées de village, qu’on espère envoyer dans les semaines à venir. »

    Ces panneaux seront installés le long de la route et afficheront un dessin personnalisé ainsi que le nom du village.

    Les habitants ont d’ailleurs été invités à voter pour le style qu’ils préféraient. En deuxième dans l’ordre chronologique, ce sera le projet de redessiner le cœur de Modave village avec des ralentisseurs, des bacs, des plantations, des escaliers et des modifications de rues.

    « Ce sont des travaux énormes. On a voulu que la population soit partie prenante. Plusieurs réunions d’information et de travail ont eu lieu.

    Les habitants ont redessiné eux-mêmes le cœur du village.

    C’était très participatif. » Il reste encore à réaliser les essais sol puis ils pourront envoyer la demande de permis d’urbanisme et finaliser le dossier. « On espère que ça soit fait pour fin 2020 mais ça va être juste. »

    Enfin, le dossier le plus complexe concerne la nouvelle maison rurale, qui sera aménagée sur base de l’actuelle école communale.

    « Dès que la nouvelle école de Vierset sera opérationnelle, on pourra commencer.

    Ça sera une salle modulable pour les événements culturels, les réunions de comités et la location privée. Elle viendra compléter la salle Bois-Rosine et la salle « Echos du Hoyoux ». Vierset n’a pas encore de salle. »

     

    Le PCDR prévoit également de rénover les deux anciennes salles, mais chaque chose en son temps.

    Rédaction de l'article par PIERRE TARGNION

    Source 

  • Le MR liégeois à la recherche des leaders de demain

    Lien permanent

    Daniel Bacquelaine et Philippe Dodrimont incarnent le MR en région liégeoise. Mais quid de l’après? Christine Defraigne est «blacklistée», plusieurs bourgmestres libéraux ont fait un choix municipaliste uniquement, tandis que des éternels espoirs ne percent pas. Un nom revient, celui de la députée wallonne et cheffe de groupe à Liège, Diana Nikolic. Le président du parti compte mettre en place un plan de redéploiement. Analyse.

    Quel avenir pour le MR liégeois ? La question mérite à coup sûr d’être posée car mine de rien, les libéraux n’ont clairement pas le vent en poupe dans le bassin principautaire, en témoignent leurs mauvais résultats aux élections de mai 2019 (-1 siège à la Région, -2 au Fédéral). Mais outre les résultats en tant que tels, ce sont les perspectives à moyen terme qui inquiètent, car les réformateurs manquent de ressources humaines. Ce cacique résume : « Nous avons des valeurs sûres, comme Philippe Dodrimont ou Daniel Bacquelaine, personne ne peut le nier. Même s’il est évident – et ce n’est pas leur faire injure –, que ce n’est pas l’avenir du parti dans l’arrondissement ».

    D’autres encore poussent la comparaison avec les arrondissements voisins de Verviers et de Huy-Waremme. Dans ce dernier, le « fils Reynders, Nicolas, est amené à prendre de l’ampleur ». Plus à l’Est de la province, « on peut déjà miser sur certaines personnes comme la présidente des Jeunes MR de la province de Liège Victoria Vandeberg (désignée échevine à Jalhay à 21 ans, NDLR) ou encore la députée verviétoise Stéphanie Cortisse », renchérit ce libéral de premier plan.
    Preuve de la faiblesse du réservoir libéral liégeois, la difficulté pour Daniel Bacquelaine, au moment de constituer sa liste fédérale, de trouver une femme de Liège-Ville. Résultat des courses, la quatrième place, pourtant éligible, était occupée par Cécile Firket, non élue aux élections communales qui se tenaient six mois auparavant.
    Culot-Cialone, éternels espoirs
    C’est d’autant plus vrai que deux quadragénaires sur lesquels misait le MR sont rentrés dans le rang : le Sérésien Fabian Culot et l’Ansois Thomas Cialone. Le premier cité a pourtant montré, de l’aveu de nombreux observateurs, toutes ses qualités de parlementaire. « C’est quelqu’un de très intelligent, précis, qui connaît et suit ses dossiers. Une personne de très grande qualité, une machine intellectuelle. Mais qui ne fait pas de voix », confie un libéral qui le côtoie régulièrement.
    Bref, comme le synthétise ce cadre du parti au niveau national : « Notre chance, c’est que nous avons un peu de temps – à moins que l’on retourne voter – pour reconstruire quelque chose sur Liège ».

    Nikolic à coup sûr
    Selon les différents coups de sonde en interne, quelques noms émergent toutefois. Le premier fait l’unanimité. Il s’agit de Diana Nikolic. Députée wallonne, elle est également cheffe de groupe à la Violette. Ce dernier poste est d’ailleurs loin d’être une sinécure. « Elle sera clairement amenée à exercer des responsabilités au sein de notre parti », affirme le président fraîchement élu Georges-Louis Bouchez. Lesquelles ? C’est encore tôt pour le dire. Mais il nous revient que le poste de porte-parole du MR est dans les tuyaux. À voir, donc. Mais globalement, il est clair qu’elle sera l’un des principaux atouts de son parti à Liège. Gille Foret aura également pu suivre cette trajectoire, mais l’intéressé a décidé de se focaliser pleinement sur la Cité ardente et son mandat d’échevin.

    Les – rares – visages qui devraient incarner le MR liégeois sont à chercher en dehors de Liège-Ville. Et même en dehors du bassin industriel à proprement parler. Les conséquences d’un choix stratégique que les libéraux paient aujourd’hui. « On a sacrifié Liège et ses communes « rouges » au profit de l’Ourthe-Amblève et, dans une moindre mesure, de la Basse-Meuse. »
    Pour en revenir aux visages à suivre, le nom qui revient après Diana Nikolic est celui de Mathieu Bihet. Ce dernier, malgré son jeune âge, possède une certaine expérience : 4 ans de présidence des Jeunes MR au niveau national, échevin de Neupré depuis octobre 2018. Avec 5.741 voix à la première suppléance à la Chambre, il possède un potentiel de voix, « mais qui doit être confirmé s’il occupe une place éligible », tempère cet édile de la périphérie.

    Du côté de Chaudfontaine, on retrouve un « protégé » de Daniel Bacquelaine en la personne de Laurent Radermecker, qui a été président des étudiants de la Fédé (ULiege) et élu conseiller dans la cité thermale.
    Enfin, en Basse-Meuse, l’avenir se nomme peut-être Séverine Philippens-Thiry. À 40 ans, l’intéressée a fait un score canon en étant 4e à la Région avec 4.821 voix. C’est plus que le troisième, Fabien Culot. Inattendu. « C’est très positif, car si Viviane Dessart est vraiment au top pour gérer Visé, on sait que la relève est là », nous confie-t-on. D’autant que le Dalhemois Arnaud Dewez, ancien plus jeune mayeur de Belgique, a fait un choix municipaliste uniquement.

    Il est donc grand temps de préparer la relève au sein du MR de l’arrondissement. Le président du parti, Georges-Louis Bouchez, se dit toutefois « confiant » et souligne « qu’il y a plein de jeunes » sur qui miser. Et, détail important, qu’il « n’exclut pas que les gens bougent d’un arrondissement à un autre, tout en restant en province de Liège. »

     

    Rédaction de l'article

    Par Gaspard Grosjean

    Source 

  • Joyeux anniversire aujourd'hui à plus de 7.100 Belges samedi 29 février 2020

    Lien permanent

    Ce n’est que tous les quatre ans que les personnes nées le 29 février peuvent célébrer leur anniversaire. Au 1er janvier 2019, elles étaient 7.145 concernées au sein de la population totale de la Belgique, selon l’office belge de statistique Statbel.

    La province d’Anvers en compte 1.172, la Flandre orientale 958, le Hainaut 908, la Flandre occidentale 756, le Brabant flamand 732, Liège 721, la région de Bruxelles-Capitale 693, le Limbourg 460, Namur 331, le Brabant wallon 242 et enfin la province de Luxembourg 172.

     

    Source

  • Aujourd'hui 29 février 2020 Grand Prix Raygeo à Villers-le-Temple l'itinéraire-horaire de cette édition 2020

    Lien permanent

    Course cycliste pour Elites & Espoirs Individuels en ligne qui se déroule le samedi 29 février 2020 à Villers-le-Temple.

    Distance: 125,9 km
    Inscriptions de 12h à 13h30
    Préinscriptions possibles via le lien suivant: https://forms.gle/PWc5XCrp9CZLe8bLA

    Départ à 14h15

    Informations: willems.cedric@live.be

     

    Voici l'itinéraire-horaire de cette édition 2020. Le parcours est quasi identique à l'année passée, seule l'entrée sur le circuit local est modifiée suite à des travaux.

    Le plan du parcours est disponible via le lien suivant:

    https://www.openrunner.com/r/10817505

     

    29 ve 1.jpg

    29 v 2.jpg

    Clic sur l'image 

  • Proximus propose un geste commercial envers les victimes, pour autant qu’elles soient prudentes

    Lien permanent

    Vague de fraudes aux appels surtaxés

     

    Il y a quelques jours, la zone de police Nivelles-Genappe mettait les citoyens en garde contre les fraudes aux appels téléphoniques surtaxés. L’opérateur Proximus nous confirme qu’une nouvelle vague de ce type frappe notre pays actuellement. Si vous en êtes victime, l’opérateur peut envisager un geste commercial en votre faveur.


    Dans le jargon, on parle d’un ping-call ou d’un wangiri. De quoi s’agit-il ? Un individu vous appelle sur votre GSM mais ne vous laisse pas le temps de décrocher. Vous rappelez le numéro et là, on vous fait patienter.

    Un répondeur, par exemple, vous dit gentiment que l’on va s’occuper de vous et on vous met un peu de musique.

    Les minutes passent et le compteur tourne ! Au final, vous n’avez jamais personne en ligne. Par contre, votre facture est salée car vous avez rappelé, sans vous en rendre compte, un numéro surtaxé, à l’étranger de surcroît.


    Des appels qui coûtent parfois très cher (0,80 € la minute, 3 € l’appel).

    On peut également vous inviter à rappeler le numéro par un message SMS.

    « Parfois, on vous demande si vous avez bien un rendez-vous médical et, dans l’affirmative, on vous prie de rappeler d’urgence tel numéro », donne en exemple la police de Nivelles-Genappe.


    Ces derniers jours, ce sont les numéros commençant par 090 et aussi en provenance d’Espagne (et commençant par +34) qui font des dégâts. « La difficulté, c’est que les escrocs changent très souvent de numéro », indique Fabrice Gansbeke, porte-parole de Proximus.

    « Ce phénomène est bien connu mais revient toujours par vagues.

    Ce sont souvent des bandes d’escrocs professionnels qui se cachent derrière ces appels. Nous avons des systèmes de détection en interne qui permettent de bloquer des numéros suspects.

    Quand un numéro étranger lance des dizaines d’appels sur un laps de temps ultracourt, c’est suspect.

    Par l’intermédiaire de l’IBPT, nous avons une plate-forme d’échanges qui permet de recouper ces numéros avec les autres opérateurs ».

     

    Quels conseils donner aux clients ?

    « Si c’est toujours le même numéro qui appelle, vous pouvez le bloquer vous-même sur votre GSM.

    On demande aussi aux clients de le mentionner à l’opérateur, cela nous permet de bloquer le numéro si on se rend compte que ce numéro est aussi signalé suspect chez un autre opérateur. »


    Conseil de base


    Et s’il s’avère que j’ai été victime d’un ping-call, Proximus peut-il corriger la facture en ma faveur ?

    « S’il est avéré que vous avez été victime d’une arnaque, on peut proposer un geste commercial mais en précisant les conseils de précaution de base.

    Et le premier conseil est celui-ci : ignorer les appels provenant d’un numéro que vous ne connaissez pas ».


    Le commissaire Olivier Bogaert, de la Computer Crime Unit, ajoute que « les escrocs profitent de fuites de bases de données pour trouver votre numéro ou utilisent des robots pour former toutes les combinaisons possibles ».


    Rédaction de l'article par F. DE H.

    Source

  • Besoin d'un médecin , d'une pharmacie ?

    Lien permanent

    Médecin de garde 1733

  • Les vents violents de retour météo complète pour ce week-end dans le Condroz

    Lien permanent

    L’IRM a placé tout le pays en alerte jaune pour des vents violents ce samedi.

     

    « Samedi, la vitesse du vent augmentera surtout au passage du front froid qui atteindra l’ouest du pays vers midi. Nous prévoyons sur l’entièreté du territoire des rafales qui seront généralement comprises entre 70 et 90 km/h voire un peu plus sous les averses », écrit l’IRM, qui place le pays en alerte jaune dès ce samedi 12 heures jusqu’en milieu de soirée.
    Les prévisions météo complètes 

     

    Samedi matin, le ciel sera partiellement à très nuageux mais généralement sec à quelques faibles pluies locales près. En Ardenne, le ciel restera couvert avec des nuages bas. En fin de matinée, une zone de pluie atteindra l’ouest du pays. Les maxima atteints durant l’avant-midi seront compris entre 6 degrés en Hautes Fagnes à 12, voire 13 degrés dans le nord-est. Après midi, le temps deviendra progressivement variable avec quelques éclaircies et des averses locales. Le vent sera assez fort à fort de sud. Durant le passage de la zone de précipitations, le vent se renforcera à fort voire très fort temporairement à la mer et il s’orientera à l’ouest-sud-ouest. Rafales jusque 80 ou 90 km/h, voire localement un peu plus.

     

    Samedi soir et la nuit suivante, de large éclaircies se développeront localement. Le temps deviendra généralement sec mais surtout sud le nord-ouest et l’extrême sud du pays, le risque d’une ondée demeurera. En fin de nuit, la nébulosité augmentera et le ciel deviendra partiellement à très nuageux. Les minima oscilleront entre 0 degré en Ardenne et 5 degrés à la mer. Le vent restera soutenu, généralement assez fort et à la mer parfois fort, de sud-ouest. Rafles jusque 50 ou 60 km/h.


    Dimanche matin, quelques éclaircies seront possibles avec toutefois un risque d’ondées. La nébulosité augmentera ensuite depuis la frontière française et il s’en suivra des pluies faibles à modérées dans l’après-midi qui transiteront vers le nord-est du pays. Les maxima oscilleront entre 4 degrés en Hautes Fagnes à 9 degrés dans le centre. Le vent sera modéré à assez fort de sud-ouest, s’orientant au sud. Rafales jusque 65km/h.

     

    Source

  • Un stage pour Pâques ? Garçons et Filles, les dates d'inscriptions ici !!! attention places limitées !!!

    Lien permanent

    1Stage de Paque Stand 1.JPG

  • L'avez-vous fait aujourd'hui ?

    Lien permanent

    24 h sans Facebook, ça va être très dur!

    Pourrez-vous tenir une journée entière sans vous connecter sur Facebook ?

    C’est le défi lancé tous les 28 février aux internautes depuis 2011 à l’occasion de la Journée mondiale sans Facebook. Le réseau social qui compte plus de 2 milliards d’utilisateurs dont 7,1 millions en Belgique.


    Les internautes belges passent en moyenne 5 h 09 par jour sur Internet, soit 8 minutes de plus qu’en 2019. Par ailleurs, 65 % de la population est active sur les réseaux sociaux (76 % des plus de 13 ans), ce qui représente 7,5 millions de Belges !

    Et les internautes y consacrent du temps, aux réseaux, puisqu’ils y passent en moyenne 1 h 36 par jour. C’est 5 minutes de plus qu’en 2019 (et 2 minutes de plus qu’en 2018), d’après l’étude de référence « Digital Overview Report » publiée fin janvier 2020 par l’agence We Are Social et Hootsuite et relayée par Xavier Degraux sur son site internet.


    Il s’agit donc d’un défi de taille pour les Belges, en ce 28 février, Journée mondiale sans Facebook, étant donné que ceux-ci sont littéralement accros au réseau social de Mark Zuckerbeg.

    Facebook reste numéro un dans notre pays malgré une légère régression ces dernières années.

    Mais ce n’est pas le seul réseau social à avoir la cote auprès des Belges ! On peut citer Snapchat et ses 3,15 millions d’utilisateurs ou encore Instagram et ses 3,6 millions de membres belges.


    C’est la génération X (25-34 ans) qui est la plus concernée par cette journée puisqu’elle représente 24 % des utilisateurs. Viennent ensuite les jeunes de la génération Z (13-24 ans) avec 21,8 % d’utilisateurs.

    Instagram en hausse


    Les deux réseaux sociaux rachetés par Facebook, Instagram et Snapchat, progressent encore et toujours. Selon Xavier Degraux, ce serait d’ailleurs Snapchat qui aurait récupéré les déçus du géant Zuckerberg avec ses 3,15 millions d’utilisateurs belges. Mais Instagram reste tout de même le plus populaire, surtout auprès des jeunes puisque 90 % de ses utilisateurs seraient âgés de moins de 35 ans !


    Le petit dernier, chez nous, c’est Twitter, avec seulement 1,31 million d’utilisateurs. Selon certaines études, 53 % des Tweetos n’auraient d’ailleurs jamais tweeté ! Il est donc difficile de parler d’utilisateurs réellement actifs.


    Succès de Tik Tok


    La véritable explosion dans ce classement, c’est celle de Tik Tok, l’application chinoise de partage de vidéos la plus téléchargée au monde et qui cartonne aussi chez nous, les Belges.


    « Il y a plus ou moins 1 million de Belges inscrit sur le nouveau réseau social.

    Les inscriptions ont explosé l’année dernière », nous renseigne Xavier Degraux.

    « Mais ces utilisateurs ne sont pas forcément actifs, beaucoup de Belges l’ont installé par curiosité ».

     

    Rédaction de l'article Par Pauline Govaert 

     

    Source 

  • L’église St-Maximin d’Anthisnes pourrait devenir une salle polyvalente avec des activités touristiques et culturelles

    Lien permanent

    Le directeur de l’intercommunale ECETIA est venu présenter le rôle de son institution lors du conseil communal d’Anthisnes de mercredi. La commune fait appel à leur service afin de trouver une solution pour réaffecter l’église Saint-Maximin.
    Mercredi soir, le directeur général de l’intercommunale ECETIA, Bernard Dumonceau, est venu faire une présentation d’une demi-heure avant le début du conseil communal d’Anthisnes. Pour rappel, la commune a décidé lors du dernier conseil de payer l’affiliation annuelle de 75€ à ECETIA, intercommunale spécialisée dans l’accompagnement des communes pour la réfection d’infrastructures collectives. Avec l’aide d’ECETIA, la commune entend restaurer l’église Saint-Maximin (entre Omalius et Saint-Laurent), un projet qui aurait été trop lourd à gérer financièrement et administrativement par la commune, dont le directeur général Christian Fagnant est décédé en novembre.
    Les études de faisabilité vont être lancées
    Afin de répondre aux différents questionnements des conseillers de l’opposition comme ceux de la majorité, Bernard Dumonceau a présenté les avantages que représente ce partenariat pour la commune. « Si l’on a besoin d’un juriste, par exemple, on peut s’adresser à eux, explique Francis Hourant (PS-IC), président du conseil communal. Ça nous évite de devoir faire un marché. Il faut maintenant les mandater pour lancer les études de faisabilité dans les semaines à venir. »
    Une future salle polyvalente ?
    D’un commun accord avec l’AWap (Agence Wallonne du Patrimoine), la commune a fermé la porte à la possibilité de transformer l’église en deux logements. « Budgétairement, ça couterait une fortune, justifie Francis Hourant. On sait pourquoi on a fait appel à ECETIA. Une idée serait d’en faire une salle polyvalente avec des activités touristiques et culturelles. La tour deviendrait un point de vue. On pourrait par exemple y faire des mariages dans un cadre exceptionnel. Ça serait plus tenable financièrement. »

    En outre, le conseil a adopté une motion pour le maintien de la maternité du CHR de Huy. Le rapport des synergies entre commune et CPAS a été présenté, et le projet de réaffecter les anciens locaux du CPAS en logement social a été lancé.

     

    Rédaction Par P.Tar. |

     

    Source 

  • L’indice-pivot a été dépassé en février 2020, allocations et pensions augmentent !!!

    Lien permanent

    L’indice-pivot pour la fonction publique et les allocations sociales a été dépassé en février, malgré un ralentissement de l’inflation, qui a atteint 1,10 % sur base annuelle, contre 1,41 % en janvier et 0,76 % en décembre, a annoncé jeudi Statbel (SPF Économie).

    En raison du dépassement de l’indice-pivot, les allocations sociales et les pensions seront indexées de 2 % en mars.

    Les salaires du secteur public seront, eux, indexés de 2 % en avril.

    Le précédent dépassement de l’indice-pivot remontait au mois d’août 2018.

     

    Source

  • Pas d’annulation prévue à Villers-le Temple pour le Grand prix Raygeo du 29 fevrier 2020

    Lien permanent

    Du côté de Villers-le-Temple, on préfère ne pas songer à une remise générale.

    L’épreuve a déjà été impactée par la météo par le passé, mais les prévisions restent plutôt optimistes pour ce samedi avec des températures positives et de la pluie, qui effacera la neige tombée lors des dernières heures.

    « Nous sommes plutôt optimistes après une dernière réunion de coordination ce jeudi soir», rassure André Ringlet, du club organisateur nandrinois, qui a dû retrouver des signaleurs suite à un désistement de dernière minute.

    Les Cadets U17 pourront donc ouvrir le bal dès 12h15 sur le traditionnel tracé villersois, exposé au vent condruzien (9 tours de 6,2km, arrivées vers 13h30).

    On notera la première apparition du Hervien AntonLallemand chez les U17, tandis qu’en Juniors (départ 14h30 pour 12 tours de 6,2km, arrivée vers 16h20) le plateau sera amputé de quelques régionaux, retenus en stage avec la fédération wallonne en Espagne.

    Les Elites/Espoirs partiront juste avant (14h15) mais rentreront juste après, vers 17h15 après 125,9 kilomètres en ligne.

    Rédaction de l'article par M.S

    Source 

  • Attention soyez prudents , perte de chargement Pont de Bonne Modave

    Lien permanent

    Perte de chargement Pont de Bonne Modave

    Aujourd'hui 28 février 2020 après midi

     

    Police Contrôle Belgium

    1peb.jpg

     

     

  • Grande soirée Flammekueche le 14 mars 2020 à Tavier, réservations avant le 9 mars 2020

    Lien permanent

    Voila enfin les infos pour notre grande soirée flammekueche du mois de Mars.
    On mangera une vraie "flamm" comme en Alsace et on fera la fête sur de la bonne musique...
     

  • En cette période de grippe et Coronavirus, quelques gestes utiles, explication et vidéo !!!

    Lien permanent

    Comment se désinfecter les mains ?

    En cette période de grippe et Coronavirus , bien se désinfecter les mains aide à réduire la propagation du virus.
    Simple et rapide, cela ne vous prendra que 25 secondes de faire les bons gestes... top chrono 

    Centre Hospitalier Bois de l'Abbaye

    Vidéo ici 

  • Envie de savoir des infos sur les Deux Ours ?

    Lien permanent

    Envie de savoir des infos Deux Ours ?!
    Ce qu’il y a comme événement ce soir ?!
    Si la bière est bien fraîche ou la soupe bien chaude ?!
    un numéro : 00 32 85 30 14 58

     

     

  • Ladies Night Prestige au Kihuy‎ achetez vos tickets !!!

    Lien permanent

     

     

    Kihuy

    Ladies Night Prestige | Mulan

    Venez découvrir la légende de "MULAN" le 25 mars 2020 lors de la Ladies Night Prestige !

    Des partenaires, un drink, des dégustations le tout dans une ambiance asiatique...

    Et encore plus de cadeaux !

    Une soirée de PRESTIGE pour vous les filles !

    Achetez vos tickets : https://tickets.imagix.be/movie/1282/special/4
    Et en plus maintenant, les places sont numérotées !

    •  
      Mercredi 25 mars 2020 de 19:00 à 22:00
       
    •  
      Kihuy
      Avenue Delchambre 8, 4500 Huy
    •  
    •  
      Billets
      tickets.imagix.be

    25 mars ladie .jpg

  • Offre d'emploi Clavier

    Lien permanent

    13 mars off em .jpgUn agent (M/F) au poste de direction (niveau A 1)

    CIESAC Clavier Durée indéterminée, Temps plein


    un agent (M/F) au poste de direction (niveau A 1)
    La CIESAC recrute un agent (M/F) au poste de direction
    (niveau A 1)
    Description de la fonction
    Missions :
    Le rôle du (de la) Directeur/directrice sera, entre autres :
    - d’assurer le bon fonctionnement de l’Intercommunale, et ce, en tant que délégué des instances dirigeantes auxquelles il se référera, et exécuter la politique et les décisions de ces instances (au Conseil d’Administration et à l’Assemblée générale) ;
    - d’assurer la direction des services administratifs et techniques dans le respect des consignes et des objectifs de l’Intercommunale.

    Description de la fonction :
    - assurer les responsabilités déléguées en matière de gestion financière, de gestion du personnel, de gestion technique et de sécurité dans les limites des moyens financiers qui lui sont accordés ;
    - assurer le suivi technique, administratif et financier des activités de l’Intercommunale ;
    - être en contact avec les communes, les consommateurs, les fournisseurs et les autorités de tutelle ;
    - superviser les développements et les maintenances des programmes informatiques ;
    - développer la communication interne et externe.

    Conditions particulières :
    Pour permettre, en cas de besoin, une prompte intervention en matière de sécurité et/ou de santé publique, le (la) candidat(e) s’engagera à résider sur le territoire d’une des communes associées, ou à une distance de maximum 20 minutes (en voiture) du siège de la CIESAC.

    Epreuves :
    L’examen de recrutement est valable pour un poste d’agent contractuel.
    Il comportera 2 épreuves :
    - une épreuve écrite et éliminatoire portant sur des connaissances relatives au secteur de l’eau, la règlementation sur les marchés publics et à la gestion financière (50 points) ;
    - une épreuve spécifique sous la forme d’un entretien oral devant un jury destinée à vérifier si les profils des candidats correspondent aux exigences particulières du poste à pouvoir (50 points) ;
    - un test psychotechnique éliminatoire (pour les lauréats ayant obtenu au moins 60 % au total des 2 premières épreuves).
    Profil
    Diplôme et expérience :
    Le (la) candidat(e) doit être titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur de type long de plein exercice, possédant de bonnes notions de gestion d’entreprise ; la justification d’une expérience utile de cinq ans dans un poste de même type ou dans un poste de direction / management peut constituer un +.

    Profil :
    Le (la) candidat(e) devra faire preuve de rigueur, de discernement, de disponibilité, d’autonomie, et il (elle) devra avoir le sens des responsabilités, de l’organisation et de la gestion du temps de travail.
    L’intéressé(e) sera en possession d’un permis de conduire B.
    Offre
    Il s’agira d’un contrat de travail contractuel rémunéré à l’échelle barémique A 1.

    Postuler avant le 13 mars

     

    Toutes les infos ici