Vacances annulées pour deux Nandrinois: leur avion fait demi-tour

Lien permanent

Les vacances tournent court: leur avion fait demi-tour

Le trafic aérien au-dessus des îles Canaries a subi, ce weekend, un blocage total en raison d’une tempête de sable, une «calima» très violente.

Ce vent d’est chaud chargé de sable et de poussière provenant du Sahara a cloué au sol tous les avions et obligé ceux déjà en route à faire… demi-tour, aucun aéroport n’étant en mesure de les recevoir, faute de visibilité.

C’est la mésaventure qu’ont connue deux Nandrinois, Cathy Beaujean (54) et son compagnon Pascal, ce dimanche.

Le couple avait réservé avant Noël une semaine de vacances àTenerife durant les congés de carnaval, Cathy étant institutrice à l’école Saint-Martin à Nandrin.

Une destination fétiche puisqu’ils s’y rendent une année sur trois, le plus souvent en hiver.

«Nous avons décollé de Liège Airport, le vol s’est déroulé sans encombre jusqu’au sud de Lisbonne. Là, le commandant de bord a pris la parole pour nous annoncer que tous les aéroports de l’archipel des Iles Canaries étaient fermés.

N’ayant aucune autorisation d’atterrir, il n’avait d’autre choix que de nous ramener à Liège», nous raconte la Nandrinoise.

Parmi les passagers, c’est la consternation. «Tout le monde était déçu, bien sûr.

On aurait préféré ne pas décoller que d’aller jusque là pour rien, ou alors atterrir dans le sud de l’Espagne et rejoindre Tenerife de là-bas plus tard.

Mais tout était complet vu le nombre de vols annulés.»

 


REMBOURSÉS

Les Nandrinois se sont fait une raison. «Il y a pire dans la vie, on ne va pas en faire une maladie.

Voilà un des facteurs du changement climatique…», constate-t-elle. Au niveau de la prise en charge de l’opérateur Tui, rien à reprocher. «Nous avons juste posé des questions à une dame de Tui à l’aéroport en revenant.

Sans faire de démarches, nous avons déjà reçu un courriel lundi de la part de Tui s’excusant du désagrément occasionné et annonçant le remboursement total du séjour», souligne Cathy Beaujean qui avait réservé ses vacances sur le site internet de Tui.

L’école recommençant dès lundi prochain, impossible pour la Nandrinoise de prendre des vacances en décalé.

Ce mardi, elle s’attelait donc à des corrections!

«Je corrige les problèmes pour le moment», sourit-elle.

«Je repartirai certainement à Pâques. Cela dit, avec le coronavirus, on verra bien…»

 

Rédaction de l'article par A.G.

 

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel