Maxime Alexandre, blogueur de randonnée qui a le vent en poupe, a réalisé un court-métrage avec le réalisateur Sébastien Pins.

Lien permanent

Le Hutois Maxime Alexandre bien connu sur le Condroz, blogueur de randonnée qui a le vent en poupe, a réalisé un court-métrage avec le réalisateur Sébastien Pins. Une expédition sur les chemins de Wallonie, avec une belle place pour la région de Huy et de Marchin.


Les amoureux de randonnée le connaissent sûrement. Maxime Alexandre (34 ans) est un influenceur passionné de randonnée qui a le vent en poupe. Ce professeur d’éducation physique hutois parcourt la Belgique, et plus particulièrement la Wallonie pour découvrir les richesses de notre patrimoine naturel.


Il est entre autres connu pour ses itinéraires et ses « conseils rando » qu’il publie sur son blog (https://www.trekkingetvoyage.com) ou sur les réseaux sociaux. Mais ces derniers temps, cet explorateur de chez nous a voulu passer à la vitesse supérieure.

« J’avais envie d’exprimer ma passion pour la randonnée avec de belles images, et un film esthétique.

J’ai fait appel à Sébastien Pins, qui vient de Marchin.

Je lui ai proposé le projet et mon envie de faire découvrir de belles choses à proximité. Et il a accepté de collaborer avec moi », explique le Hutois.

Un film de 2 minutes


Le court-métrage très dépaysant intitulé « Belgium Wilderness » dure 2m30.

Le Hutois y montre ses coups de cœur, dans un style très personnel. « Tout a été tourné en Wallonie. Je montre ma façon de percevoir la beauté des lieux qu’on peut apprécier en Belgique », explique le randonneur.


Pour tourner ses images, Maxime Alexandre s’est rendu entre autres dans la vallée du Hoyoux, la vallée de la Solières, la région de Ben-Ahin…

Et il le répète : la région hutoise est idéale pour les amateurs de promenades.

« La région est très bien équipée au niveau des sentiers. Du côté de Marchin, il y a moyen de faire de magnifiques balades. Surtout quand le printemps arrive, on a une floraison fantastique. Le bois de Tihange est également très beau », explique le marcheur.


Le court métrage a même été sélectionné pour le « Banff Mountain Film Festival ». Il sera projeté en marge de la sélection officielle, entre autres à Liège (le 24 mars au Palais des Congrès) et à Namur (le 27 mars au Théâtre de Namur). Le film a aussi été sélectionné pour un festival américain en Caroline du Nord.


Influenceur


Sur son blog, le Hutois publie des idées pour les week-ends, des bons plans… « J’ai toujours raconté ce que je faisais sur les réseaux sociaux : Instagram, Facebook... Et sur le blog depuis deux ans », explique Maxime Alexandre.

Il écrit beaucoup sur la Wallonie et la France, mais s’aventure également dans des pays plus lointains, comme bientôt la Suède ou le Népal.


Il est d’ailleurs passionné de randonnée depuis son plus jeune âge. « Depuis que je suis tout petit, mon père m’emmène sur les sentiers. J’adore pratiquer la “microaventure” : aller pas loin pour pas cher et couper le rythme quotidien. Comme avec une nuit sous tente », explique le randonneur.


Le Hutois remarque que la randonnée de proximité attire de plus en plus. « Il y a un intérêt croissant. Les gens ont besoin d’aventure ».

Maxime Alexandre a encore beaucoup d’autres projets dans la tête. Il va notamment commencer à collaborer avec des Maisons du tourisme de Wallonie.


rédacteur de l'article  Ro.Ma.

https://www.trekkingetvoyage.com/

Source 

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel