Des nouvelles de Jules le jeune Nandrinois !!!

Lien permanent

Le petit Jules, originaire de Nandrin progresse de jours en jours. Pour la première fois ce jeudi, il était debout à l’aide d’un déambulateur. L’enfant de 2 ans et demi, victime d’un accident domestique ne cesse d’impressionner son entourage.


C’est encore un pas en avant pour le petite Jules, âgé de 2 ans et demi ! Et une avancée, c’est le moins que l’on puisse écrire puisque le petit garçon a fait ses premiers pas depuis son accident survenu en juillet dernier. Le Nandrinois qui est, toute la semaine, suivi dans un centre de revalidation neurologique à Louvain-la-Neuve progresse chaque jour. « Jules a fait ses premiers pas à l’aide d’un déambulateur manuel », nous confie son papa, David Mullenders.

L’appareil qui lui donne l’impulsion de la marche et permet de remuscler les jambes du petit garçon a été prêté pour deux mois. Il est entièrement remboursé par la mutuelle. Mais l’objectif à long terme est d’acquérir un déambulateur électrique. « Il sera accroché à son dos. La machine fait le mouvement de la marche pour lui muscler ses jambes. Grâce à cela, on peut espérer qu’un jour, il puisse marcher à nouveau, seul », ajoute David Mullenders, épaté par la force de son fils. « Après avoir fait ces premiers pas ce jeudi, lorsqu’on arrête le déambulateur, il râle parce qu’il arrête de marcher. C’est très positif ».

 

Le coût pour cette machine tourne entre 25.000 et 50.000 euros. « Ce n’est pas remboursé par la mutuelle ». Un compte a d’ailleurs été ouvert pour venir en aide aux parents du petit Jules pour l’aider à progresser dans la vie depuis son accident.

En juillet dernier, le petit garçon était tombé dans la piscine familiale en échappant quelques secondes à la vigilance de ses parents. Retrouvé inanimé, il avait été transféré à l’hôpital dans un état critique. Les médecins avaient annoncé aux parents qu’il ne lui restait que quelques heures. Finalement, l’enfant s’en est plutôt bien sorti puisque Jules évolue chaque jour. Et a même prononcé son premier mot huit mois après l’accident. Il continue à déjouer tous les pronostics. Et pour l’aider davantage dans sa récupération, les parents de Jules sont allés jusqu’en France chercher un caisson hyperbares. Un traitement peu connu mais qui permet de réoxygéner les cellules qui ont manqué d’oxygène pendant l’accident. Et cela semble porter ses fruits.


Jules est un petit garçon reconnu handicapé mais qui se bat comme un lion. Une groupe Facebook, « Noël solidaire pour Jules et sa famille » a été créé pour l’enfant. Ce groupe est un élan solidaire pour aider Jules dans les frais et soins de santé.

Pour ceux qui veulent aider les parents, voici le numéro de compte du papa :

BE95 0837 7488 0358.

 

Par Amélie Dubois

 

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel