Succès pour le train de nuit: sa fréquence va augmenter!

Lien permanent

Aujourd'hui mercredi, cela fera tout pile un mois que le train de nuit reliant Bruxelles à Vienne a été lancé.

Et à l’heure de faire un premier bilan, l’opérateur autrichien ÖBB a le sourire aux lèvres.

« Nous sommes satisfaits du nombre de voyageurs », confirme le porte-parole Bernhard Rieder. « Nous sommes sold-out pour les wagons-lits cette semaine encore ! »


Ces premiers résultats confortent l’opérateur dans son choix : « C’était la bonne décision de lancer ce service », confirme-t-il.
 
Et le porte-parole de nous annoncer un développement futur de l’offre : « Actuellement, nous n’offrons ce service que deux fois par semaine. À partir de décembre 2020, nous prévoyons d’offrir cette connexion plus fréquemment. »

Pour les skieurs

Une bonne nouvelle pour les amateurs de city-trip de fin d’année.
 
 
En décembre dernier, Vienne figurait dans le top 3 des destinations phares, à côté de Prague en République Tchèque et Bâle en Suisse. En cause : son marché de Noël figurant parmi les plus impressionnants d’Europe.
 
Le train de nuit est une alternative écologique qui s’adresse aussi aux amateurs de glisse.
 
Depuis le 19 janvier, outre le trajet à destination de Vienne, les Belges ont la possibilité de rejoindre Innsbruck.
 
Une liaison idéale pour rejoindre le domaine skiable autrichien ! Ce train s’arrête à notamment à Wörgl et Jenbach. Lorsque l’on opte pour Vienne, un arrêt est également possible à Linz.

Actuellement, les départs depuis Bruxelles et Liège ont lieu les lundis et jeudis avec des retours possibles les dimanches ou mercredis.
Trois options existent.
 
La plus économique est celle proposant un trajet assis, à partir de 29,90 euros.
 
La gamme au-dessus propose des couchettes à partir de 49,90 euros.
 
Enfin, les places-lits sont l’option la plus confortable mais aussi la plus chère : comptez minimum 89,90 euros.

Par Sa.B.
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel