• Selon l’AFMPS 641 types de médicaments sont indisponibles

    Lien permanent

    Anne Eeckout est la porte parole de l’AFMPS (Agence Fédérale des Médicaments et des Produits de Santé, elle confirme que le Valtran 50 mg (4 mg gouttes buvables, solution de 60 ml) est indisponible jusqu’au 23 mars. Quant au Valtran Retard 50 mg, il ne sera pas de retour dans les pharmacies avant le 4 mai. Motif : « Le fabricant ne dispose pas de suffisamment de matière première pour fabriquer assez de médicaments et répondre à toute la demande. »
    Le Valtran n’est pas le seul type de médicament indisponible en Belgique.
     
    « La liste est publiée sur notre plateforme en ligne PharmaStatut qui est mise à jour quotidiennement, précise Ann Eeckout.   https://www.pharmastatut.be/

    Attention lorsqu’on parle d’une indisponibilité d’un médicament, ce n’est pas toute la gamme du médicament qui est indisponible. Par exemple un médicament annoncé comme indisponible en boîte de trente comprimés, peut être disponible en boîte de soixante ou de cent vingt comprimés. Actuellement, 641 conditionnements à usage humain sont notifiés indisponibles pour une durée de moins d’un an ; 48 sont indisponibles pour plus d’un an. »

    Une indisponibilité qui peut être provoquée par différents facteurs.
    L’indisponibilité réelle peut être causée par un manque de matière première, ou un problème de fabrication, mais l’arrêt de la commercialisation peut aussi conduire à une pénurie.
    Enfin, conclut la porte-parole, « Certaines firmes prévoient des quotas de médicaments mensuels pour fournir tout le marché belge pour l’année à venir. Il arrive que des médicaments soient indisponibles parce que les quotas ont été mal calculés. Ce type d’indisponibilité de courte durée apparaît souvent à la fin du mois et le médicament est à nouveau disponible au début du mois suivant »
     
    Par A.BT
     

  • Salon du Volontariat les 6 et 7 mars 2020 à Liège

    Lien permanent

    Vous  souhaitez partager votre temps et votre savoir, venez à la rencontre d'associations en recherche de volontaires !

    Programme
    https://www.provincedeliege.be/fr/volontariat/salon

     

    Affaires sociales Province de Liège

    Salon du Volontariat

     

     

     

     

  • Les 10 astuces pour économiser sur votre facture d'énergie

    Lien permanent
    Nous révélions ce mardi que les prix de l’énergie étaient en forte baisse depuis un an. Et cela sur base de chiffres de la Creg (le régulateur fédéral, de l’énergie). Mais comment faire pour profiter de cette aubaine qui ne sera peut-être que temporaire ? Et d’une façon générale, comment faire baisser la facture d’énergie ? Voici quelques astuces simples.
    1. Comparer.
    En matière de gaz et d’électricité, vérifiez le type de contrat de fourniture que vous avez. Pour bénéficier des baisses successives des prix de l’électricité et du gaz, il faut avoir un contrat de fourniture variable. Que ce soit le « Creg Scan » ou les comparateurs des régulateurs régionaux (Cwape en Wallonie et Brugel à Bruxelles), quelques clics permettent de trouver les contrats les plus avantageux. Et il ne faut pas hésiter à changer de contrat. Il est désormais possible de changer de fournisseur à tout moment, moyennant un mois de préavis.
    2. Mono-horaire,
    bi-horaire.Un compteur bi-horaire peut s’avérer très intéressant. Encore faut-il en avoir l’usage : son installation peut coûter entre 150 et 250 euros hors TVA si votre distributeur est Ores, par exemple. De plus, souligne la Cwape (le régulateur wallon), le coût de l’électricité « de jour » peut être légèrement plus élevé. Le mieux est de demander à votre distributeur (Ores, Resa, etc.) qu’il vous aide à dresser votre profil de consommateur.
    3. Consommer en heures creuses.
     
    Si vous avez un compteur bi-horaire, il faut évidemment concentrer autant que possible la consommation sur les heures creuses. C’est-à-dire en général entre 22h et 7 en semaine, et du vendredi 22 h au lundi 7h. Attention, dans certaines communes, les heures creuses se situent entre 21h et 6h. Selon la Cwape, voici les appareils qu’il est très intéressant de faire fonctionner en heures creuses. La machine à laver consomme, en fonction du modèle, 200kWh en moyenne par an. Le séchoir : les modèles les plus récents peuvent consommer jusqu’à 350 kWh par an. Le lave-vaisselle consomme en moyenne 250 kWh par an. Le percolateur consomme entre 70 et 130 kWh. Et pensez au chauffe-eau, aux radiateurs électriques…
    4. Panneaux photovoltaïques et heures creuses.
    Si vous disposez de panneaux photovoltaïques et d’un compteur bi-horaire, c’est plus compliqué. Vous avez intérêt à consommer au maximum en heures pleines, c’est-à-dire au moment où vous produisez l’électricité. Il n’est pas rare que des producteurs photovoltaïques aient un relevé de compteur en négatif en heures pleines et en positif en heures creuses. Autrement dit, en journée, sur une année, ils injectent sur le réseau plus d’électricité que ce qu’ils consomment. Il faut savoir que la différence entre ce qu’ils ont produit et consommé est perdue pour eux. Alors que, peut-être, ils achètent du courant en heures creuses. Dans ce cas, il faut réfléchir à changer ses habitudes de consommation ou à revenir à un compteur mono-horaire.
    5. Modifier vos habitudes ou votre habitation
    .Le SPF Santé publique propose un site internet nommé energivores.be. Sur ce site, vous pouvez, via un très rapide test, évaluer la situation énergétique de votre habitation. Ensuite, via différents onglets, vous pouvez passer en revue une série de postes (appareils électroménagers, par exemple) consommateurs d’énergie et voir comment réduire cette consommation.
    6. Consommation zéro.Le mieux est évidemment de ne pas consommer.
    Ça paraît évident comme ça ? Oui, mais pensez à tous ces appareils qui continuent de consommer alors que vous ne les utilisez pas. Ce sont tous les appareils qui restent en veille : la télévision, les lecteurs de DVD ou blue ray, les ordinateurs, les consoles de jeux, le modem, sauf si vous en avez besoin la nuit, les chargeurs (de téléphone, notamment). Pensez à utiliser des multiprises avec interrupteur. Les économies peuvent vite monter à plusieurs dizaines d’euros.
    7. Frigo/congélateur.
    Le premier conseil est d’installer ces appareils au bon endroit. Ils ne doivent pas être à côté d’une source de chaleur et il faut laisser un espace suffisant entre le mur et le dos de l’appareil. Pour décongeler un produit, évitez d’utiliser le micro-ondes. Prévoyez de dégeler le produit dans le frigo. La décongélation se fera plus progressivement et, surtout, le froid du produit fera en sorte que le frigo consommera moins. Dégivrez régulièrement frigo et congélateur. Une couche de glace entraîne une importante surconsommation.
    8. Lave-vaisselle.
    Vous avez peut-être l’habitude de toujours utiliser le même programme. Si la vaisselle n’est pas trop sale, utilisez les programmes économiques. Et attendez qu’il soit rempli pour le faire tourner.
    9. Machine à laver, séchoir.
    Même conseil pour la lessive. Attendez que les machines soient bien remplies pour les faire tourner, utiliser les programmes éco, voire « demi-charge » s’ils existent sur votre machine. Évaluer la possibilité de remplacer votre machine par une nouvelle, moins énergivore. Si vous avez un jardin ou même une terrasse, le linge qui sèche à l’extérieur coûte zéro en euro en séchoir !
    10. Éclairage.
    Cela semble évident, et pourtant… Éteignez la lumière quand vous quittez une pièce, remplacez les ampoules à incandescence et les halogènes par des éclairages à basse énergie, comme les leds. Et profitez au maximum de la lumière naturelle.
     

    Par B.J.

     

          Source

  • L’Anthisnois Frédéric lance un food truck de spécialités croates!

    Lien permanent

    Frédéric Wathieu est passionné par la Croatie au point que, depuis quelques années, l’Anthisnois y passe chaque vacances en famille. Électricien de formation, il vient, en janvier dernier, de lancer Le Petit Konoba, un food truck de spécialités croates. « J’ai toujours été un amoureux de cuisine et depuis plusieurs années, j’ai envie de me lancer mais je voulais une idée plus originale que les traditionnels burgers et frites. C’est là que j’ai pensé à la cuisine croate et ses spécialités », retrace le quadragénaire.


    Ainsi à bord de son food truck, Le Petit Konoba, Frédéric avec sa bonne humeur constante propose des grillades artisanales ensoleillées inspirées de la cuisine traditionnelle des Balkans. On trouve notamment la pljeskavica, une viande de bœuf grossièrement hachée et épicée accompagnée de jambon fumé et de fromage d’abbaye dans un pain bagnat grillé mais aussi les cevapcici, des saucisses des Balkans servies avec de la sauce ajvar, à base de poivrons rôtis, légumes du soleil et ail.


    Calamar grillé entier


    On trouve aussi un burger Sibénik à base de calamar entier mariné maison, cuit sur plancha. «Mon but est vraiment de rendre hommage à cette culture et ses mets traditionnels goûteux, simples à déguster et abordables », renchérit Frédéric qui cuisine également des brochettes spirello à base de pommes de terre non pelées, cuites en friteuse et saupoudrées de paprika.


    Pour ses matières premières, Frédéric se fournit chez un spécialiste en viandes issues des Balkans et tous ses légumes proviennent du Jardin d’Antan à Anthisnes.


    Depuis son lancement, Le Petit Konoba connaît déjà son petit succès. Il est présent chaque lundi soir dès 17h30 au carrefour John Kennedy à Anthisnes, le jeudi au marché de Comblain-au-Pont dès 7h et à 17h30 à la pompe Total Chez Dominique. Le food truck est également disponible pour des événements privés.


    Pour tout renseignement, contactez Frédéric Wathieu via le 0494/27.61.68 ou la page Facebook Le Petit Konoba.


    Par La.Ma

    Source

  • Fermeture exceptionnelle de nombreux recyparcs ce jeudi 20 février 2020

    Lien permanent

    La CGSP représentée au sein de notre intercommunale a convoqué une assemblée générale de ses affiliés ce jeudi 20 février après-midi. Cela entraîne la fermeture de nombreux recyparcs (40 sur 49) à partir de 12h30.

     

    N'hésitez pas à contacter ces recyparcs avant votre visite pour vérifier la disponibilité des conteneurs et vous assurer qu'ils seront en mesure d'accueillir vos déchets. Ils risquent de connaître une forte affluence.

     

    Source info clic ici 

  • Le Magasin Extra de Nandrin annonce la réouverture !!!

    Lien permanent

    Bonne nouvelle !
    Go à vos agendas, le magasin Extra de Nandrin réouvre ses portes le 14 mars prochain dès 9h30 

     

     

  • Un arbre planté pour chaque nouveau-né à Neupré

    Lien permanent

    Le Collège communal de Neupré a pris cette semaine deux nouvelles décisions en faveur de l’environnement. L’une d’elles consiste à planter un arbre pour chaque nouveau-né sur la commune. Par ailleurs, des plantations pour compenser les coupes d’arbres réalisés dans le cadre du chantier de la nouvelle piste cyclable vers Seraing vont être réalisées.


    A l’instar de la commune de Oupeye, le collège neupréen a décidé de planter un arbre dit «de bienvenue» par nouveau-né sur des parcelles communales, en l'honneur des ceux-ci.

    La décision a été prise cette semaine et vise notamment à améliorer le cadre de vie sur la commune.


    « Nous avons saisi cette belle opportunité pour définir, dans le cadre de ce projet, différents lieux de plantation, à savoir le long de la Route de Seraing à l'arrière des futures plantations étagées et, dans le cadre de nos projets de pistes cyclables, l’avenue Marcel Marion sur 500 mètres et la rue Al Pirgotte sur 500 mètres également. La volonté du collège communal est de voir aboutir ce projet qui renforce les liens entre le citoyen et la nature », explique Mathieu Bihet, l’échevin en charge du Développement territorial et de l’Environnement.


    En 2018, première année de référence du projet, 71 bébés sont nés sur le territoire de Neupré. Un budget de 3.000 € TTC est donc nécessaire pour la plantation de 71 arbres haute tige. La commune a sollicité un subside pour obtenir une aide au financement de la plantation de ces « arbres de bienvenue». Cette opération sera réalisée chaque année.

    Piste cyclable


    Autre décision, qui concerne la future liaison cyclable Neupré-Seraing.

    Dans le cadre des aménagements de cette future piste cyclable, un abattage sanitaire et de sécurité de certains arbres a été réalisé sur le côté opposé à la piste. Après examen de la DNF, il s’est avéré que de nombreux arbres étaient en effet malades et qu’il était nécessaire de les abattre. La sécheresse avait notamment été mise en cause. Des plantations en guise de compensation avaient été envisagées.

    Elle vont être concrétisées.

     

    Les arbres qui longent le tracé de la future piste cyclable étaient malades.

     Commune de Neupré


    « Notre souhait est de procéder rapidement à des plantations pour compenser ces coupes d’arbres. Un budget de 4.300 euros TVAC a été débloqué pour l’achat de 4.200 plants.

    Ils seront plantés en octobre prochain sur le côté opposé à la future piste cyclable », se réjouit la bourgmestre Virginie Defrang-Firket, en charge des Travaux et de la Mobilité. « Un appel à la population sera lancé pour nous porter main forte dans cette opération. Ce genre de participation citoyenne est une manière concrète de s’approprier ce projet communal mais également de créer du lien entre les citoyens ».

     

    L’idée est de réaliser des plantations étagées (en étagères) pour assurer la visibilité et la sécurité sur la voirie avec des noisetiers, du sureau, de l’aubépine et des pommiers sauvages. Ces essences font partie de la liste recommandée par le DNF et ne nécessitent pas un entretien fastidieux.

    Elles assurent également une biodiversité dans cet espace.


    Il s’agit là de deux applications concrètes du plan environnement voté en décembre 2019 et qui met l’accent sur le verdissement de la commune.

    Par L.C.

    Source

  • Face au succès rencontré, le pop-up store «Delicatescence» a décidé de rester à Nandrin

    Lien permanent

    Le love shop s’installe définitivement

    À l’occasion des fêtes de fin d’année, le love shop Delicatescence, installé depuis 15 ans en Féronstrée, avait ouvert un pop-up store sur la route du Condroz à Nandrin.

    Alors que le commerce était initialement ouvert jusqu’au 29 février, la gérante, Estelle Courtois, vient de confirmer l’implantation définitive du magasin à Nandrin.


    Ouvrir une boutique coquine à Nandrin était un défi pour la gérante Estelle Courtois, mais rapidement, la Liégeoise y a vu l’opportunité de répondre à une demande des Nandrinois et des gens de passage.


    « Après 15 ans dans la même boutique en Féronstrée, j’avais envie d’un challenge et l’opportunité de nous installer route du Condroz, au rond-point des Vaches, s’est présentée, alors on a sauté sur l’occasion.

    On ne regrette pas du tout, la route du Condroz est très développée, avec beaucoup de commerces, et nous avons pu y trouver notre public », se réjouit la gérante.

    «Avec la construction du tram à Liège, je voulais un nouveau magasin pour pallier les désagréments des travaux », ajoute-t-elle.

    Au sein des 40m2 de la boutique, on retrouve les mêmes produits qu’en ville : lingerie fine, livres, sextoys, jeux et objets érotiques. Tout ce qui peut agrémenter la vie intime, seul ou à deux.

    « On tâche de proposer un maximum d’articles répondant aux envies mais aussi aux fantasmes de tous.

    Chez nous, tous les articles sont testés et approuvés par l’équipe ».


    Une sexologue au magasin


    Avec l’ouverture de ce nouveau magasin, Delicatescence répond autant à une demande féminine que masculine.

    « Au fil des années, et à notre plus grand bonheur, on voit que les love shop se banalisent.

    Désormais, on a autant de femmes que d’hommes. Depuis plusieurs années, les femmes connaissent de mieux en mieux leur corps et osent affirmer ce qu’elles aiment et ce qu’elles veulent.

    On remarque aussi que les partenaires masculins sont aussi beaucoup plus à l’écoute du plaisir de leur partenaire ».


    Actuellement à la tête du seul love shop de Nandrin, Estelle insiste également sur les conseils en matière de sexe et de plaisir.

    «J’ai 15 ans d’expérience dans le domaine et je tâche de m’entourer de professionnels permettant de guider ma clientèle en cas de besoin.

    D’ailleurs, mon employée à Nandrin est elle-même sexologue, ce qui peut également faciliter l’échange avec des clients ».
    Delitascence est ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 18h. Plus d’informations via la page Facebook Delicatescence ou le site internet www.delicatescence.be.

     

    Par La.Ma |

     

    Source

  • Exposition d'Art au village à Saint-Séverin Nandrin les 22 et 23 février 2020

    Lien permanent

    22 fzv.jpg

    Exposition d'Art au village à Saint-Séverin Nandrin les 22 et 23 février 2020

    Entrée gratuite 

  • Traditionnel dîner Tartiflette du comité de jumelage le 1 mars 2020 à Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    Le Comité de Jumelage de St-Séverin a le plaisir de vous inviter à son traditionnel dîner "Tartiflette" qui aura lieu le dimanche 1er mars 2020 en la salle communale de St-Séverin.

    1 mars 2.JPG

  • Le 30ème anniversaire du Club Nature, les jeunes Naturalistes du Condroz Fête la Nature le 18 avril 2020

    Lien permanent

    Les Jeunes Naturalistes du Condroz (alias JNC ou CJNN) vous invitent à la
    Le samedi 18 AVRIL
    À FRAITURE E/C
    30e anniversaire du club nature
    Dès 14h30 : VISITE DU CENTRE NATURE de l’école St-Martin Nandrin
    Ateliers pour enfants et adultes
     DÉMONSTRATION de TOURNAGE par Tom Leroy
     TIR À L’ARC ET AU PROPULSEUR avec Dany Charlier
     CUISINE VERTE avec Colette Eloy  VANNERIE avec Nat Phuangthaisong (Art is A' Nat)  CRÉATIONS TEXTILES par Patricia Di Moro (Velvetpat)
     FABRICATION D’UN HOTEL À INSECTES avec Phil Eloy
    Sorties nature pour enfants et adultes à 15h30 & à 16h30
     LES COLÉOPTÈRES avec Daniel Maquet
     LES PLANTES MÉDICINALES avec Annick Dermine (Amour de Soi)
    À 18h00 : BARBECUE(réservation obligatoire au 085/512836)
    À 21h00 : ANIMATION MUSICALE AVEC PHIL
    Adresse : Rue Bouhaye n°36 à Fraiture-en-Condroz
    Avec la participation de Natagora Condroz-Mosan
    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Talon d’inscription pour le barbecue : (à remettre avant le 5 avril)
    Pain Saucisse Bio Garni : 4 €
    Nom : ………………………………………. Prénom : …………………………………….
    Réserve … PSBG à 4 € : TOTAL : …
     Je verse la somme sur le n° de compte du club : BE87 5230 4145 9794 (TRIOBEBB) (à effectuer avant le 05/04).
     Je joins le montant.
     Je paierai ce jour-là.

    Fête de la nature clic ici

    Infos et inscriptions chez Paul Eloy eloypaul@gmail.com