Guy Parmentier perd la vie dans un grave accident, il était connu à Nandrin où son épouse Yvette était institutrice à l’école communale de Villers-le-Temple jusqu’il y a peu

Lien permanent

Un homme a perdu la vie, ce samedi soir, dans la vallée du Hoyoux, avant le pont de Bonne. Une collision s’est produite entre deux voitures et l’une d’elles a ensuite percuté un poteau d’éclairage. Le conducteur n’a pas survécu.


Les secours ont été appelés vers 20h, ce samedi, dans la vallée du Hoyoux, à hauteur de Modave. Un grave accident venait de se produire.


Selon les premières observations, il semble qu’un automobiliste ait perdu le contrôle de son véhicule, pour une raison encore inexpliquée. Une première collision avec une voiture circulant en sens inverse s’est produite, puis la voiture a fini sa course contre un poteau électrique le long de la chaussée. Celui-ci s’est en partie couché sur la route.


Malheureusement, le conducteur seul à bord est décédé sur place. Les pompiers de la zone Hemeco n’ont rien pu faire à leur arrivée. Un expert automobile du Parquet a été mandaté pour déterminer les circonstances exactes de ce drame.


La police du Condroz est elle descendue sur place pour sécuriser les lieux. La chaussée a été longtemps bloquée à la circulation. Resa est également intervenue.


La victime s’appelle Guy Parmentier, un Marchinois de 60 ans. Contremaître à l’usine Ombret Plastics, il avait été pensionné en mars de l’année passée. « C’était un bon chef. Il tenait à ce que le travail soit bien fait, il fallait être droit et ça, c’est très bien », souligne Eric Siquet (56), un des plus anciens ouvriers de l’usine engissoise qui fabrique du polyester et des boîtes d’éclairage, notamment.

« J’ai appris son décès sur internet, je suis très choqué, comme mes collègues.

J’ai fréquenté M. Parmentier pendant une quinzaine d’années au travail, je sais qu’il venait d’acheter une maison en Espagne avec son épouse, il est bien malheureux qu’il n’ait pas pu en profiter davantage. »


Le bourgmestre de Marchin, Eric Lomba, se souvient du Guy Parmentier de son enfance: « Nous avons grandi à Grand-Marchin mais je l’ai perdu de vue ensuite. C’était un homme très discret, on le voyait peu souvent aux festivités publiques. »


Guy Parmentier était connu à Nandrin où sa femme Yvette était institutrice à l’école communale de Villers-le-Temple jusqu’il y a peu. Elle aussi venait d’être pensionnée, il y a six mois.

Le couple a eu deux garçons. Guy Parmentier était également l’heureux grand-père de deux petits-enfants. « Mon papa, mon pilier, mon protecteur... Nous avions encore tant de belles choses à vivre ensemble.

La vie t’a arraché à nous cette nuit, je ne lui pardonnerai jamais! Tu seras à jamais en moi, à jamais au fond de nos cœurs. Repose en paix. Je t’aime, nous t’aimons », a écrit son fils aîné sur les réseaux sociaux, en hommage à son père trop tôt disparu.


Par A.G.

Source

 

Avis décès Monsieur Guy PARMENTIER Epoux de Madame Yvette LISIN Institutrice à Villers le Temple Nandrin clic ici 

Commentaires

  • Je présente toutes mes condoléances a la famille

  • Sincères condoléances à la famille.Quelle triste nouvelle. Courage

  • Toutes mes condoléances Yvette à toi et à ta famille, courage

  • Sincères condoléances à la famille.Quelle triste nouvelle. Courage

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel