Les 10 astuces pour économiser sur votre facture d'énergie

Lien permanent
Nous révélions ce mardi que les prix de l’énergie étaient en forte baisse depuis un an. Et cela sur base de chiffres de la Creg (le régulateur fédéral, de l’énergie). Mais comment faire pour profiter de cette aubaine qui ne sera peut-être que temporaire ? Et d’une façon générale, comment faire baisser la facture d’énergie ? Voici quelques astuces simples.
1. Comparer.
En matière de gaz et d’électricité, vérifiez le type de contrat de fourniture que vous avez. Pour bénéficier des baisses successives des prix de l’électricité et du gaz, il faut avoir un contrat de fourniture variable. Que ce soit le « Creg Scan » ou les comparateurs des régulateurs régionaux (Cwape en Wallonie et Brugel à Bruxelles), quelques clics permettent de trouver les contrats les plus avantageux. Et il ne faut pas hésiter à changer de contrat. Il est désormais possible de changer de fournisseur à tout moment, moyennant un mois de préavis.
2. Mono-horaire,
bi-horaire.Un compteur bi-horaire peut s’avérer très intéressant. Encore faut-il en avoir l’usage : son installation peut coûter entre 150 et 250 euros hors TVA si votre distributeur est Ores, par exemple. De plus, souligne la Cwape (le régulateur wallon), le coût de l’électricité « de jour » peut être légèrement plus élevé. Le mieux est de demander à votre distributeur (Ores, Resa, etc.) qu’il vous aide à dresser votre profil de consommateur.
3. Consommer en heures creuses.
 
Si vous avez un compteur bi-horaire, il faut évidemment concentrer autant que possible la consommation sur les heures creuses. C’est-à-dire en général entre 22h et 7 en semaine, et du vendredi 22 h au lundi 7h. Attention, dans certaines communes, les heures creuses se situent entre 21h et 6h. Selon la Cwape, voici les appareils qu’il est très intéressant de faire fonctionner en heures creuses. La machine à laver consomme, en fonction du modèle, 200kWh en moyenne par an. Le séchoir : les modèles les plus récents peuvent consommer jusqu’à 350 kWh par an. Le lave-vaisselle consomme en moyenne 250 kWh par an. Le percolateur consomme entre 70 et 130 kWh. Et pensez au chauffe-eau, aux radiateurs électriques…
4. Panneaux photovoltaïques et heures creuses.
Si vous disposez de panneaux photovoltaïques et d’un compteur bi-horaire, c’est plus compliqué. Vous avez intérêt à consommer au maximum en heures pleines, c’est-à-dire au moment où vous produisez l’électricité. Il n’est pas rare que des producteurs photovoltaïques aient un relevé de compteur en négatif en heures pleines et en positif en heures creuses. Autrement dit, en journée, sur une année, ils injectent sur le réseau plus d’électricité que ce qu’ils consomment. Il faut savoir que la différence entre ce qu’ils ont produit et consommé est perdue pour eux. Alors que, peut-être, ils achètent du courant en heures creuses. Dans ce cas, il faut réfléchir à changer ses habitudes de consommation ou à revenir à un compteur mono-horaire.
5. Modifier vos habitudes ou votre habitation
.Le SPF Santé publique propose un site internet nommé energivores.be. Sur ce site, vous pouvez, via un très rapide test, évaluer la situation énergétique de votre habitation. Ensuite, via différents onglets, vous pouvez passer en revue une série de postes (appareils électroménagers, par exemple) consommateurs d’énergie et voir comment réduire cette consommation.
6. Consommation zéro.Le mieux est évidemment de ne pas consommer.
Ça paraît évident comme ça ? Oui, mais pensez à tous ces appareils qui continuent de consommer alors que vous ne les utilisez pas. Ce sont tous les appareils qui restent en veille : la télévision, les lecteurs de DVD ou blue ray, les ordinateurs, les consoles de jeux, le modem, sauf si vous en avez besoin la nuit, les chargeurs (de téléphone, notamment). Pensez à utiliser des multiprises avec interrupteur. Les économies peuvent vite monter à plusieurs dizaines d’euros.
7. Frigo/congélateur.
Le premier conseil est d’installer ces appareils au bon endroit. Ils ne doivent pas être à côté d’une source de chaleur et il faut laisser un espace suffisant entre le mur et le dos de l’appareil. Pour décongeler un produit, évitez d’utiliser le micro-ondes. Prévoyez de dégeler le produit dans le frigo. La décongélation se fera plus progressivement et, surtout, le froid du produit fera en sorte que le frigo consommera moins. Dégivrez régulièrement frigo et congélateur. Une couche de glace entraîne une importante surconsommation.
8. Lave-vaisselle.
Vous avez peut-être l’habitude de toujours utiliser le même programme. Si la vaisselle n’est pas trop sale, utilisez les programmes économiques. Et attendez qu’il soit rempli pour le faire tourner.
9. Machine à laver, séchoir.
Même conseil pour la lessive. Attendez que les machines soient bien remplies pour les faire tourner, utiliser les programmes éco, voire « demi-charge » s’ils existent sur votre machine. Évaluer la possibilité de remplacer votre machine par une nouvelle, moins énergivore. Si vous avez un jardin ou même une terrasse, le linge qui sèche à l’extérieur coûte zéro en euro en séchoir !
10. Éclairage.
Cela semble évident, et pourtant… Éteignez la lumière quand vous quittez une pièce, remplacez les ampoules à incandescence et les halogènes par des éclairages à basse énergie, comme les leds. Et profitez au maximum de la lumière naturelle.
 

Par B.J.

 

      Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel