• Attention une ligne haute tension d’Elia a été endommagée, les communes de Comblain-au-Pont, Poulseur, Nandrin, Tinlot et d’Anthisnes sont partiellement sans courant

    Lien permanent

    Une nouvelle tempête touche la Belgique. Au delà des interventions RESA listées ci-dessous, une ligne haute tension d’Elia a été endommagée. Les communes de Comblain-au-Pont, Poulseur, Nandrin, Tinlot et d’Anthisnes sont partiellement sans courant. Les équipes d’Elia tentent de solutionner ce problème important.

    16 resa2.jpg

  • Tempête Dennis on doit encore attendre l’arrivée du front froid vers 21h ou 22h sur l’axe Liège-Saint-Hubert

    Lien permanent

    Le temps est tempétueux depuis ce matin, mais en fin d’après-midi et ce soir que les rafales les plus puissantes sont attendues sur notre pays.

    Le vent souffle aux quatre coins de la Belgique depuis ce matin. Les pompiers sont en intervention un peu partout et les dégâts sont déjà considérables par endroits.
    Et pourtant, comme l’a expliqué David Dehenauw ce midi sur le plateau du RTL Info 13h, le « pire » est à venir. Si l’intensité des rafales devrait être moindre par rapport à la semaine dernière et la tempête Ciara, l’arrivée d’un front froid dans l’après-midi va renforcer le vent.
    Tempête Dennis: l'analyse météo de David Dehenauw


    Celui-ci arrivera par la côte avant de passer par le centre du pays et, en fin de soirée, traversera la région liégeoise : « On doit encore attendre l’arrivée du front froid était vers 16h ou 17h à la Côte.
    Vers 19h sur l’axe Bruxelles-Charleroi, et à 21h ou 22h sur l’axe Liège-Saint-Hubert », a expliqué le spécialiste de l’IRM à nos confrères.
    Concrètement, de fortes rafales sont attendues, mais celles-ci seront accompagnées de pluie.
    La situation se calmera ensuite : « Après, le temps se calme un petit peu avec encore des rafales entre 60 et 80 km/h, donc pas vraiment un temps calme, mais le pire sera passé après le passage du front froid tard l’après-midi et ce soir ».

    Quelques jours après Ciara, c’est au tour de la tempête « Dennis » de faire son passage sur la Belgique.

    Si Dennis s’annonce moins intense que Ciara , on devrait malgré tout connaître des rafales de vents atteignant les 100 km/h.

    Des premiers dégâts sont déjà observés aux quatre coins de la Belgique.

    De quoi donner du fil à retordre aux pompiers qui ont déjà procédé à de nombreuses interventions.

     

    Source

     

     

  • Automobilistes soyez prévoyants travaux sur la RN90, circulation alternée durant deux jours

    Lien permanent

    La circulation sera alternée par des feux lumineux mardi et mercredi prochains de 9h à 15h sur la RN90 entre Huy et Liège mais aussi entre Liège et Huy. Prenez vos dispositions
    Dans le cadre de la mise à grand gabarit de l’écluse d’Ampsin-Neuville (RN 90), un revêtement en béton armé continu va être posé sur les bandes de circulation dans le sens Huy vers Liège entre les bornes kilométriques 108.7 et la nouvelle RN 90 en vue de permettre la jonction de ces deux tronçons.
    Pour ce faire, la bande de circulation actuellement dévolue au sens de circulation de Huy vers Liège sera interdite à la circulation et occupée par des véhicules de chantier ces 18 et 19 février entre 9h et 15 h.
    La circulation des véhicules s’effectuera dès lors alternativement, dans un sens de circulation puis dans l’autre, sur la bande de circulation actuellement dévolue au sens de circulation de Liège vers Huy et y sera réglementée à l’aide de feux lumineux de chantier.

     

    Par Marc Gérardy

    |Source

  • Alors que le rhume des foins est de retour, les médecins font face à l’émergence de nouveaux allergènes

    Lien permanent

    Chaque année, le nombre d’allergiques ne cesse d’augmenter en Belgique et dans le monde. Si on connaît tous les allergies aux acariens ou aux pollens, l’émergence de certaines d’entre elles pourrait bien vous étonner.

    « C’est un sale temps pour les allergiques aux pollens. Je tousse, je renifle, mes yeux pleurent. Jamais, je n’ai connu ces symptômes aussitôt », nous confie Thomas, un cinquantenaire allergique depuis son plus jeune âge. « Avec le réchauffement climatique et la pollution croissante, mon allergologue m’a dit que cela allait être de pire en pire ».

    Le rhume des foins est, en effet, bel et bien de retour suite aux températures anormalement élevées de ces dernières semaines.
    « La saison pollinique a commencé. L’aulne et le noisetier sont en fleurs mais les quantités de grains de pollen dans l’air fluctuent fortement en fonction des conditions météorologiques.
    Pendant les périodes sèches, les concentrations polliniques peuvent vite augmenter », détaille le réseau national de surveillance aérobiologique de l’institut belge de santé, Sciensano.
    « Les mesures effectuées depuis 1982 montrent qu’en moyenne, la saison pollinique de l’aulne et du noisetier débute à la fin du mois de janvier. La saison pollinique a donc débuté cette année avec une quinzaine de jours d’avance. Les températures clémentes des derniers mois ont favorisé et accéléré le développement floral de ces arbres ».

    Thomas n’est pas le seul à vivre une telle situation. De plus en plus de Belges deviennent allergiques. « Trois Belges sur dix souffrent aujourd’hui d’une allergie. Sur ces vingt dernières années, le nombre de Belges atteints a augmenté de 50 %. Et ce n’est pas près de s’arrêter.
    Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 50 % de la population occidentale sera sensible à un allergène d’ici trente ans », nous explique Nicolas, un généraliste.
    « Il faut dire que de nouvelles formes d’allergie apparaissent chaque année. Elles sont liées aux modifications de notre environnement et de notre rythme de vie. Via nos voyages, par exemple, on importe nourriture, faune et flore. »

    Si le Belge est surtout allergique aux pollens, aux acariens et aux animaux domestiques, les allergologues recensent aujourd’hui d’étonnantes allergies comme celles aux fruits exotiques, aux serpents, aux iguanes, aux mygales, aux plantes carnivores, aux furets, aux fouines, aux chinchillas, aux sprays désinfectant aux huiles essentielles, à l’encens, aux insectes comestibles…

    Eau, froid, sperme…

    « On peut devenir allergique à tout et à tout moment de sa vie », continue le médecin. « Bien que rares, il existe des allergies qui sont très peu connues du grand public.
    L’urticaire aquagénique, appelée le plus souvent allergie à l’eau, se manifeste lorsque la peau entre en contact avec le liquide. On peut aussi être allergiques aux préservatifs. Ou plutôt au latex.
     
    C’est le cas de 6 % de la population. Dans la même lignée, certains réagissent mal s’ils sont exposés au sperme. Il existe aussi des allergies au froid, au soleil, à l’alcool, aux tatouages ou aux substances présentes dans les chaussures », conclut Nicolas.
    Par Alison Verlaet
     

  • Les seniors se sentent régulièrement laissés sur le carreau, plusieurs ateliers Mobi’TIC sur le thème sur le H-W

    Lien permanent

    Face au phénomène de la fermeture des agences des banques, les seniors se sentent régulièrement laissés sur le carreau. Plusieurs ateliers Mobi’TIC sur le thème de l’utilisation d’un compte en ligne sont prévus dans l’arrondissement de Huy-Waremme, afin de leur apporter une solution.
    À partir du mois de février, un animateur de Mobi’TIC (Province de Liège) vient proposer des ateliers et des conférences portant sur la sensibilisation à l’outil informatique dans plusieurs communes de l’arrondissement Huy-Waremme. Ces animations itinérantes sont gratuites, et visent à soutenir les seniors actifs dans l’apprentissage de l’utilisation d’Internet. À une époque où les agences des banques cessent tour à tour leurs activités pour répondre à un « changement d’utilisation des consommateurs, qui vont de moins en moins à la banque et utilisent plutôt le digital », beaucoup de personnes âgées se sentent laissées sur le côté. La fermeture de la dernière banque de Hamoir, annoncée en janvier, a vivement relancé ce débat. Pour remédier à ce problème, plusieurs communes proposent un atelier pour apprendre à utiliser un compte en banque en ligne.


    « La dernière banque d’Engis a fermé ses portes en janvier, explique Thomas Vanguestaine, chef de projet du PCS d’Engis.

    Dans le catalogue des formations proposées par Mobi’TIC, nous avons repris celle sur l’utilisation de la banque en ligne comme une priorité. »

    Une série de problématiques ont été suggérées par la Province, mais face aux demandes de la population, il est apparu essentiel de prévoir un atelier sur le homebanking (banque à la maison).

    « Tous les mercredis, une permanence a lieu au local informatique de la commune.

    On y aide des personnes âgées qui ont des difficultés avec l’informatique.

    On a pris en compte leurs demandes pour sélectionner les conférences. »


    L’atelier sur l’utilisation de son compte en banque en ligne aura lieu le 26 février à Engis, entre 9h30 et 12h00, dans la salle d’informatique (ancienne gare d’Engis).

    L’inscription (gratuite) est souhaitée au plus tard une semaine avant l’événement, auprès de Thomas Vanguestaine au 0478/76.57.16.


    Les autres communes qui proposent l’atelier sur la banque en ligne :
    À noter : les communes proposent d’autres formations Mobi’TIC, sur des thématiques différentes. Voir l’agenda : www.provincedeliege.be/fr/agenda/.


    Les communes reprises ci-dessous sont celles qui ont choisi l’atelier sur la banque en ligne.

    L’inscription se fait en téléphonant au numéro indiqué.


     Amay : 22/06 (085.83.08.00) Maison Communale, salle du Conseil (2ème étage)
     Burdinne : 20/02 (085.51.97.10) Maison Communale
     Braives : 18/02 (019/69.62.62) Maison Communale
     Donceel : 10/06 (04/259.96.30) Rue des Templiers 9 (ancien presbytère)
     Geer : 01/07 (019/54.92.43) salle de la Liberté - rue du Centre 22 à Hollogne-sur-Geer

     

    Source

  • Avis décès Monsieur Guy PARMENTIER Epoux de Madame Yvette LISIN Institutrice à Villers le Temple Nandrin

    Lien permanent

    Monsieur Guy PARMENTIER Epoux de Madame Yvette LISIN

    Enseignante à l'école communale de Nandrin Villers le Temple 

    Domicilié à Marchin (4570)
    Né à Evelette (5350) le vendredi 24 avril 1959
    Décédé à Modave (4577) le samedi 15 février 2020 à l'âge de 60 ans


     décédé accidentellement à Modave le 15 février 2020.

    Le défunt repose au salon "Gauguin" du Centre Funéraire Dubois & Tanier, avenue de la Croix-Rouge, 2 à 4500 Huy où la famille recevra les visites ces mardi 18, mercredi 19 et jeudi 20 février 2020 de 16 à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation au cimetière de Nandrin, aura lieu en l'église Saint-Martin à Nandrin le vendredi 21 février 2020 à 10 heures 30.

    Le jour des funérailles, réunion à l'église à 10 heures 30.

    Vos condoléances sur : www.dubois-tanier.net

    Cet avis tient lieu de lettre de faire-part.

    Centre Funéraire Dubois & Tanier

     

     

     

     

     

    En mon nom et au nom de l'équipe du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

    Lire la suite

  • La tempête DENNIS arrive sur la Belgique ce dimanchele numéro d’urgence 1722 activé

    Lien permanent

    Mêmes consignes que dimanche dernier, CIARA ,  pour les vents forts de la tempête DENNIS !! Évitons les bois !!!
    Soyons attentifs à nos animaux domestiques !!! surtout !!!
    Ne laissons pas dehors tout ce qui peut s’envoler autour de nos maisons !!!
    Adaptons notre vitesse de conduite et évitons les déplacements qui ne sont indispensables exemples Bois etc 
    Appelons, si danger sur la route, la police au 101, le 112 en cas de besoin d’ambulance ou des pompiers et le 1722 pour les interventions des pompiers non urgentes.

     

    Info 16 fvrier 2020 tempête DENNIS à 12h 45,

     

    Arbre sur la route Vallée Hoyoux 

    16 f dennis 1.JPG

     

     

     

     

    Des rafales de vent de 70 à 90 km/h sont prévues aujourd'hui dimanche sur tout le pays.

    Localement, des pointes proches de 100 km/h ne sont pas exclues.


    Le numéro 1722 a pour objectif de désengorger les centrales d’urgence 112 et de ne pas faire attendre les personnes dont la vie est en danger. Il ne s’agit pas d’un numéro d’urgence.


    Seuls les numéros 112 (pompiers, ambulance) et 101 (police) sont des numéros d’urgence. Le numéro 112 ne doit donc être composé que si une vie est potentiellement en danger.


    « Les centrales d’urgence 112 et les pompiers donnent toujours la priorité aux personnes dont la vie est potentiellement en danger.

    Ils analysent les situations au cas par cas et déterminent qui doit être aidé en premier. Pendant une tempête ou une inondation, ils doivent traiter beaucoup de demandes en même temps.

    Le numéro 1722 a pour objectif de désengorger les centrales d’urgence 112 et de ne pas faire attendre les personnes dont la vie est en danger. Il ne s’agit pas d’un numéro d’urgence », explique le SPF Intérieur.

    L’activation du numéro 1722 est préventive lorsqu’une tempête ou une inondation est annoncée.

     

    « Cette activation ne présage en rien la gravité de l’avertissement et l’ampleur des dégâts éventuels », rappelle encore le SPF Intérieur.

    Source

    Les rafales de vent pourront atteindre 80 à 100 km/h, dimanche, selon les prévisions de l’Institut royal météorologique (IRM).
    Une alerte jaune a donc été émise pour l’ensemble du pays, depuis la nuit dernière jusqu’à ce soir 23h. Le temps sera, par ailleurs, très nuageux et le pays traversé de l’ouest vers le centre dans l’après-midi par une zone de pluie active.
    Il fera très doux pour la saison, avec des maxima oscillant entre 11 et 16 degrés. Le vent de secteur sud-ouest soufflera fort voire très fort.
    La perturbation quittera le pays par l’est vers minuit. Le temps redeviendra sec sur la majorité des régions, sous des minima de 3 degrés en Hautes-Fagnes à 7 degrés dans le centre. Le vent, de secteur sud-ouest, deviendra progressivement modéré à l’intérieur du pays mais restera assez fort à fort au littoral. Des rafales jusqu’à 90 km/h sont attendues, qui diminueront ensuite aux alentours de 50 km/h.
    La semaine débutera avec une nébulosité variable et des averses, principalement dans l’après-midi. Du côté des températures, le thermomètre affichera entre 6 et 10 degrés.
    Quelques éclaircies devraient intervenir mardi, qui alterneront avec des passages nuageux pouvant être porteurs d’averses. Celles-ci pourraient revêtir un caractère hivernal en Ardenne. Le mercure atteindra 4 à 9 degrés.
     
  • Témoignage émouvant de Monsieur Renaud Godefroid et de ses deux soeurs de Nandrin

    Lien permanent

    Suite à l'insistance de son infirmière Dany (Danielle ),  Monsieur Renaud Godefroid a accepté, et vendredi 7 février 2020  il a témoigné de son histoire .

    "Témoignage émouvant de Monsieur Renaud Godefroid et de deux de ses sœurs."


    1940-1945 : Monsieur Renaud Godefroid, avait quatre soeurs et un frère ; Renée, Rachelle, Roger, Carmen et Simone.

     

    Ils habitaient dans la maison familiale rue Bouhaie à Nandrin.


    Ils avait 13 ans en 1940.

    Leur papa travaillait aux cristalleries du Val Saint Lambert ou il exerçait la spécialité de graveur sur cristal.

    Il parcourait le chemin du travail ’’en vélo’’ pour l’aller et le retour.


    Il ne gagnait pas lourd.


    - Un grand malheur frappa la famille au début de la guerre : leur maman, suite à une plaie mal
    soignée, mourut exsangue laissant six orphelins qui connurent la peur et la faim.


    Renaud pour alléger la famille était alors placé ouvrier au moulin de la Vaux ou il était logé et
    nourri et gagnait 5 francs par jour !


    En 1944, lors du reflux des troupes d’occupation, des évènements dramatiques se déroulèrent à
    Nandrin, le 5 septembre 1944 ; Des résistants tirent sur une voiture allemande et tue un des
    occupants.

    La rue des Martyrs nous rappelle ces tristes souvenirs.

    Les allemands vengeront leur tué.


    Lors de ces représailles, Renaud Godefroid connut la peur de sa vie.

    Pour échapper à la vengeance des SS, nazis, et à la rafle en cours, avec son compagnon de travail, Eugène Lambrecht et le meunier Mr Liègeois, ils se cachèrent recroquevillés aspergés d’eau et les pieds dans l’eau des
    heures durant, sous les installations du terminal du bief alimentant la roue du moulin.

    Bien leur en pris, les SS ajoutant à Nandrin, une page de leur criminelle histoire.

    Ce jour la, il détruisirent au canon et ils incendiaire : le châtean du Tombeux, et les maisons, de chez Ligot, Maray, Hastir, Haydon, Beamont.

    Ils assassinèrent sauvagement 8 innocents civils pris lâchement en otages et ils blessèrent gravement beaucoup d’autres nandrinois tant physiquement que moralement de manière durable.


    Le lendemain les alliés libéraient le village !


    Les libérateurs offraient des friandises et des victuailles à la populations mais parmi eux, de grands
    soldats noirs qui effrayaient les petites sœurs Godefroid qui n’en avaient jamais rencontré auparavant !!!


    Renaud Godefroid, émancipé en 1945, s’engagea comme volontaire dans l’armée belge en reconstitution.

    Il fut cantonné à Enghien, ou il devait monter la garde armée des prisonniers allemands confinés à leur tour, dans des camps clôturés de doubles remparts de fils barbelés.


    -Aujourd’hui encore Mr Godefroid, avec beaucoup de bon sens, s’interroge du fait que tous les allemands ne sont pas à mettre dans le même sac.

    Beaucoup avaient été ’’contraints’’ de participer à cette folie meurtrière.

    Il raconte que beaucoup de prisonniers lui confiaient leur impatience de retourner vivre une vie de paix et lui déclaraient ’’la guerre pas bon, pas bon’’ 


    Merci aux sœurs et frère Godefroid d’avoir accepté de témoigner de ces tristes et éprouvants
    souvenirs afin de les transmettre à la postérité de toujours « vouloir le respect humain au sein d’une
    réelle démocratie »

    Retranscription par André Jaminon 

     

    Nandrin, février 2020.

     

    IMG_20200215_0005.jpg

     

    IMG_20200215_0006.jpg

  • Aujourd'hui dimanche 16 février 2020 Soutenir l'équipe des Ladies de Templiers Nandrin - Ladies d'Engis

    Lien permanent

    Aujourd'hui Dimanche 16 février 2020 à 18 h 00  Les Ladies Templiers - Ladies d'Engis rue du Pery à Yernée-Fraineux 

    N'hésitez pas de venir soutenir l'équipe !!!

    1equipe fille.jpg

  • Attention aujourd'hui le 16 février 2020 Points Verts Adeps l'annonce pour cause la tempête Dennis

    Lien permanent

    Par ordre communal et en prévision de l'arrivée de la tempête Dennis, les POINTS VERTS organisés à DION-VALMONT, HORION-HOZÉMONT, SAINT-HUBERT ET STRÉE sont ANNULÉS.

    Points verts Adeps

     

  • Un cinéma de 9 salles et 2.000 places à Seraing

    Lien permanent

    Un tout nouveau cinéma Imagix ouvrira ses portes à Seraing d’ici 2022-2023. L’établissement proposera neuf salles de diffusion, 2.000 sièges, pour une surface totale qui avoisinera les 25.000 m2. Son objectif ? Attirer toute la Haute Meuse au centre de leur ville.
    Surprise à Seraing ! La Cité du Fer s’apprête à accueillir un tout nouveau cinéma de 25.000 mètres carrés ! Le futur établissement devrait ouvrir ses portes d’ici l’année 2023 et s’installera pile à côté des usines de l’entreprise CMI, près de la place Kuborn, aux côtés de l’important projet « Gastronomia », présenté en grande pompe ce mercredi matin par le collège sérésien.
    Loin d’être de petite taille, ce cinéma mettra à disposition de ces clients pas moins de neuf salles de diffusion, pour un total de plus de 2.000 sièges !
    Côté programmation, il devrait y en avoir pour tous les goûts : « C’est un cinéma qui se voudra mixte et ouvert à tous. Il diffusera bien entendu des films grand public, mais aussi des films d’auteurs, plus intellectuels. Les salles seront à la pointe de la technologie avec des écrans géants, 100 % numériques, digitaux et utiliseront la technologie laser », explique Jan Staelens, responsable Imagix, chargé du projet.

    « Charmé par Seraing »
    Cette annonce est intervenue à l’occasion de la présentation du projet Gastronomia qui proposera notamment des bureaux, des échoppes de bouche et des logements. Intégré dans ce projet, le cinéma ne fera pas partie du bâtiment principal.
    Cependant, il sera ouvert sur le complexe commercial et participera à diversifier son offre : « Nous jouerons le rôle de pôle de loisirs. Il y a quatre ans, je me baladais sur le boulevard, ici dans le centre de Seraing. Et je dois avouer que j’ai été charmé par les bâtiments qu’on y trouve et par leur architecture au caractère industriel. D’ailleurs, on compte garder le plus beau bâtiment qui date du début du 19ème siècle. Il sera utilisé comme entrée principale. Mais forcément, quand on installe un cinéma, il faut quelque chose autour, sinon ça ne fonctionne pas. Quand on a appris pour le projet Gastronomia, on a décidé de s’installer. L’idée de redynamiser le centre-ville de Seraing nous plaisait ».
    Également un bowling
    Au-delà de l’aspect esthétique, c’est également la position du centre-ville de Seraing, bien desservi, qui a convaincu les responsables d’Imagix : « A l’heure actuelle, les gens doivent aller à Liège pour se rendre au cinéma. Le centre-ville liégeois devient plus en plus difficile d’accès. Seraing est facilement accessible que ce soit par l’autoroute ou par transports en commun. Des places de parking seront également mises à disposition. Il suffit de sortir de l’autoroute et on trouvera le cinéma ».
    Mais ce n’est pas tout. En plus du cinéma, ce complexe dédié aux loisirs ouvrira également un bowling : « On y mettra aussi des restaurants, des cafés, un bowling et plein d’autres choses qu’on ne peut pas encore dévoiler », termine, Jan Staelens, impatient.


    Par Stefano Barattini

     

    Source

  • Une séance massage bébé-parent le mercredi 4 mars 2020 à Ouffet

    Lien permanent

    Une séance massage bébé-parent s'organise le mercredi 4 mars de 10h30 à 11h30 dans la salle de la maison communautaire à Ouffet (Rue des Pahys, 6).


    Envie de partager un moment avec votre bébé (1 à 9 mois) ?

    De repartir avec une méthode de massage à reproduire à la maison ? N'hésitez pas à vous inscrire ! 
    04 369 33 30 ou info@lateignouseamo.be

     

    4 mars teignouse massage.JPG

  • Unité pastorale du Condroz – Intentions de messes du 16 au 22 février 2020

    Lien permanent

    Dimanche 16 février

    09h00 Les Avins : M. fondée pr la fam. BERNARD-WILMOTTE ; Fam. ROBEYNS-MALI.

    09h00 Ouffet : Dfts de nos paroisses.

    10h30 Ouffet (messe des enfants) : Patrick et les dfts de la fam. DEDAVE-MOSSAY ; Jules DEMOITIE et fam. DEMOITIE-COLLIN ; Patricia LEONARD, Denise VANDENBERK, Ames du purgatoire ; Pierre et Marc NEUVILLE ; Dfts de la fam. TERWAGNEMARECHAL ; Marc et Marcel LECRENIER.

    10h30 St-Séverin : Fam. RENARD-BOXUS ; Fam. DEJARDIN-LAMBERT (vivts et dfts).

    11h00 Fraiture (clinique) : ADAP.

    Lundi 17 février

    09h00 Clavier-Station : M. fondée pr plus. dfts ; Fam. MARION-PESESSE ; Fam. TOUBEAU-DAXHELET et DAUMERIE-PILATE.

    10h30 Ouffet : M. fondée pr plus. dfts.

    Mardi 18 février

    08h30 Limont : M. fondée pr plus. dfts.

    09h00 Fraiture : Ferdinand GILLET et Maria LOVENFOSSE.

    Mercredi 19 février

    10h30 Ouffet : Dfts de nos paroisses.

    10h45 Ochain (château) : M fdée pr plus. dfts.

    18h00 Scry : M. fondée pr Marie BRAISON.

    Jeudi 20 février

    08h30 Anthisnes : M. fondée pr plus. dfts.

    09h00 Saint-Séverin : M. fondée pr les dfts RENSON-GIRES.

    Vendredi 21 février

    10h30 Ouffet : Dfts de nos paroisses.

     

    18h00 Ramelot : M. fondée pr les dfts de la fam.de HONLET.

     

    Samedi 22 février

    18h00 Clavier-Village : Fam. LECOMTEFRANCE ; M fondée pr le curé HERMAN.

    18h00 Seny : Abbé Joseph CASSART, son neveu Jean-Luc, dfts des fam. CASSART-SIMON.