le Ministre suspend le lancement de toute nouvelle ligne WEL, dont celles à Huy-Waremme

Lien permanent

Les deux nouvelles lignes WEL à Huy-Waremme suspendues

La députée-bourgmestre d’Ouffet, Caroline Cassart a interpellé le ministre wallon Philippe Henry sur une seconde évaluation de la fréquentation de la ligne de bus WEL Marche-Liège.

Face à cette problématique, le Ministre suspend le lancement de toute nouvelle ligne WEL, dont celles à Huy-Waremme.


En circulation depuis fin avril 2019, la ligne express WEL 604 Liège-Marche peine à trouver son public. La députée-bourgmestre d’Ouffet, Caroline Cassart a interrogé le Ministre de l’Energie, du Climat et de la Mobilité, Philippe Henry concernant la fréquentation de la ligne.


Une fréquentation en hausse depuis la première évaluation selon les chiffres communiqués par le ministre Philippe Henry : « La fréquentation de la liaison Marche-Liège augmente graduellement, en représentant une moyenne de 78 passagers par jour. L’offre reste encore à 14 trajets (7 allers/retours) quotidiens et cela représente une moyenne de 5,6 passagers par bus ». Pour rappel, un arrêt à Tinlot est installé depuis le 1er janvier dernier.


Une nouvelle réflexion


Bien que cette ligne soit celle recevant le plus de succès parmi les six lignes WEL proposées, le taux de couverture des coûts par les recettes n’est que de 16,90% et les causes semblent connues : « Les freins principaux sont l’offre insuffisante, la réservation obligatoire et la tarification non intégrées au reste du réseau TEC.

En comparaison, le taux de couverture moyen du TEC est de 27 %, et est légèrement plus élevé pour les lignes Express (du type Conforto/Rapido) », ajoute le Ministre.

 

L’évaluation de l’offre WEL a donc démontré que le succès des 6 liaisons en activité n’était pas au rendez-vous. Philippe Henry a donc décidé de suspendre le lancement de toute nouvelle ligne WEL et a indiqué son intention de relancer une réflexion globale quant au redéploiement de l’offre structurante de type « Express ».


Une décision qui met un frein, au moins temporairement, aux deux nouvelles lignes de l’arrondissement Huy-Waremme pourtant confirmées en octobre dernier : la première qui devait relier Huy, Villers-le-Bouillet, Faimes et Waremme et la seconde entre Waremme, Hannut, Burdinne, Fernelmont et Namur.

 

Par M.GI.

Source

Photo prétexte du well bus 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel