• L'ASBL Contrat de Rivière Ourthe (CRO) cherche 2 "River Stewards" (Jobs étudiants) pour Juillet 2020

    Lien permanent

    Description de l’offre
    Sur le terrain, vous assurez des missions d’accueil, de guidance, d’information, de constat afin de permettre un développement harmonieux des différents usages de la rivière.
    Concrètement, vous parcourez quotidiennement des circuits spécifiques, en binôme, principalement le long de l'Ourthe majeure et de manière proactive, vous allez vers les usagers de la rivière pour dialoguer. Si nécessaire, vous les informez sur les conséquences de leurs actes en leur indiquant les comportements adaptés. Pour ce faire, des fiches d’interventions seront mises à votre disposition.
    Lors de vos visites, vous signifiez les dégradations et les dysfonctionnements à la cellule de coordination du CRO.
    Lieu de départ des journées de travail : Tohogne (Durbuy)
     
     
    Votre profil
     
    • Vous êtes un bon communicateur et allez facilement vers les gens • Vous avez une sensibilité à la nature et aux matières environnementales • Vous avez de bonnes connaissances en néerlandais (être bilingue est un plus) • Vous avez une bonne connaissance du bassin de l’Ourthe • Vous avez le sens de l’orientation • Vous avez un minimum de condition physique (certains circuits doivent être parcourus à vélo) • Vous possédez le permis de conduire B
     
     
    Le contrat
     
    • Contrat temps plein d’un mois (38h/semaine à horaires variables, samedi compris) • Pas de travail les jours fériés et dimanches • L’étudiant devra s’équiper de vêtements adaptés, chaussures et bottes • La rémunération est fixée sur la base du salaire mensuel moyen garanti pour un étudiant en fonction de son âge
     
    Pour postuler, faites-nous parvenir votre CV ainsi qu’une lettre d’intention expliquant vos motivations à cr.ourthe@skynet.be à l’attention de Cécile Pironet, coordinatrice du Contrat de rivière Ourthe pour le 10 avril 2020 midi au plus tard. Seuls les candidats retenus seront invités à participer à une interview le 25 avril en matinée.
     
    Pour vous faire une idée plus précise du job, n’hésitez pas à visionner le reportage réalisé durant l’été 2018 : https://www.rtl.be/info/video/678157.aspx

    offre-demploi-river-steward-ourthe-2020 clic ici -1.pdf

    Source

     

  • Le Hutois Grégory Vidal élu président provincial de Défi Liège

    Lien permanent

    Ce n’est pas une surprise... Grégory Vidal (Défi) a été élu ce vendredi à la présidence provinciale de Liège, avec 80% des voix.
    Pour rappel, le conseiller communal hutois était le seul candidat. En effet, Julie Leclercq (conseillère communale à Engis) a quitté le parti amarante au début de la semaine.
    « Je veux réunifier, rassembler et fédérer. Je propose notamment d’ouvrir le bureau de décision, pour réunir tous les élus et un membre de chaque section locale », indique Grégory Vidal.
    Le conseiller communal Défi de Braives, Alain Durant, a été élu à la vice-présidence pour Huy-Waremme. Il promet des changements au niveau de la communication du parti.
    « La communication est primordiale. On fera notamment plus de reportages au niveau de l’arrondissement Huy-Waremme », explique le conseiller communal de Braives.

     

    Par Par RO.MA.

    Source

  • Mathieu Bihet de Neupré nominé dans la catégorie Jeunes politiques de l’année dans Les Etoiles de L'année 2020 organisé par La Meuse.be

    Lien permanent

    Quelles sont les personnalités d’aujourd’hui
    qui feront l’actualité de demain?

    Les journaux La Meuse et La Nouvelle Gazette organisent les cérémonies des Etoiles de l’Année 2019. Elles ont pour objet de mettre à l’honneur des jeunes personnalités (4 candidats) qui se sont distinguées dans leur région au cours de l’année écoulée et ce,
    réparti selon les catégories

    Votez pour votre Etoile favorite
    dans chaque catégorie !
    Un jury de presse de chaque région a sélectionné des candidats issus de la population locale
    et qui ont fait rayonner leur région par leurs actions au cours de l’année 2019.
    Vous êtes invité à voter pour vos candidats favoris au sein de chaque catégorie sur ce site même
    et par envoi d’un bulletin à découper dans les journaux La Meuse Verviers, La Meuse Liège et La Nouvelle Gazette Charleroi.
    Au terme des votes, les gagnants des catégories seront désignés dans chaque région. Parmi les lauréats de chaque catégorie choisis par le public,
    le jury de la presse de chaque région élira «L’Etoile de l’Année 2019».
    Les noms des vainqueurs seront dévoilés lors de la cérémonie de remise des prix qui se déroulera dans votre région.
    Les cérémonies de remise de prix auront lieu le 5 février 2020 à Verviers, le 13 février 2020 à Charleroi et le 20 février 2020 à Liège.
    N’attendez plus, votez pour votre Etoile préférée dans votre région !
     
    Liège
    27 janvier au 16 février 2020
     

    Etoiles liégeoises 2019

  • Séance d'information pour les parents inscriptions en 1 er les 3 ,6 février 2020, 1er phase d'inscription du 10 février au 6 mars 2020 Agri-St-Georges

    Lien permanent

    Votre enfant entre en 1re secondaire l'année prochaine?
    Venez assister à notre séance d'information.
    Deux rendez-vous : le lundi 3/2 ou le jeudi 6/2.
    Au plaisir de vous y rencontrer nombreux.

    Athénée Royal Agri-Saint-Georges
    Rue Saint-Victor 5 4500 Huy
    Rue Eloi Fouarge 31 4470 Saint-Georges

    Athénée Royal Agri-St-Georges

  • Attestation de perturbations TEC du mardi 28 janvier 2020

    Lien permanent

     

    Manifestation nationale ce 28 janvier

    Perturbations sur le réseau TEC

     

    Ce mardi 28 janvier, les organisations syndicales participent à une manifestation nationale à Bruxelles. Il ne s’agit donc pas d’une grève sectorielle des agents du TEC mais d'une action pour laquelle les organisations syndicales ont déposé un préavis couvrant les agents qui y participent.

    Source

    https://www.infotec.be/

     

    A télécharger 

    Formulaire d indemnisation cli ici .pdf

     

    Attestation de perturbations 28 janvier 2020.clic ici pdf

     

     

  • Avis de décès de la région Monsieur Philippe RULOT époux de Madame Astrid PETIT Vierset-Barse

    Lien permanent

    avis dc rulot .jpg

    Monsieur Philippe RULOT

     
    Domicilié à Vierset-Barse (4577)
    Né à Strée-lez-Huy (4577) le samedi 13 octobre 1951
    Décédé à Huy (4500) le mardi 28 janvier 2020 à l'âge de 68 ans
    Epoux de Madame Astrid PETIT
     

    En mon nom et au nom de l'équipe du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • Nouvelle carte d’identité: fiables, les empreintes digitales?

    Lien permanent

    Depuis quelques jours, les nouvelles cartes d’identité ont fait leur apparition dans les portefeuilles des Belges. Avec un nouveau look mais, surtout, avec l’ajout des empreintes digitales dans la puce, afin de lutter contre la fraude et les faux documents.


    Inviolables, nos empreintes ?

    Selon le professeur de sciences biomédicales de la KU Leuven, Bram Bekaert, elles sont effectivement uniques et propres à chaque individu. « Au moment où vous naissez, vous avez une empreinte digitale entièrement formée.

    La formation commence dans la phase embryonnaire, dès la première semaine de grossesse », indique-t-il à nos confrères du Nieuwsblad.

    « En grandissant, nos empreintes digitales grandissent proportionnellement, mais le modèle reste inchangé toute au long de notre vie ».


    Inviolable ? Pas vraiment !


    Mais nos empreintes sont-elles sûres ?

    Avant, on estimait que chaque empreinte était unique. Soit 10 empreintes, pour les 7,6 milliards d’êtres humains vivants sur Terre. Soit 76 milliards d’empreintes différentes.

     

    « Des études ont été publiées au cours des cinq dernières années et confirment cette théorie », ajoute le professeur Bekaert. « Mais tant qu’on n’aura pas toutes les empreintes digitales de toutes les personnes, on ne pourra pas être sûr à 100 % que chaque empreinte est unique ».


    Par contre, ce qui est sûr aujourd’hui, c’est qu’une empreinte est difficilement modifiable, sauf en cas de grosse blessure.

    « Si vous vous coupez un mince morceau de peau sur le doigt, votre empreinte repoussera pareil. Mais si la blessure est profonde et a atteint le derme, le motif peut être endommagé ou même totalement altéré ».


    Le plus gros danger avec les empreintes digitales, reste l’usurpation. En effet, chaque verre que l’on tient, chaque porte que l’on ouvre, est porteur de nos empreintes digitales.

    « Des personnes mal intentionnées peuvent même capturer vos empreintes digitales à partir de photos haute résolution. Et avec une telle impression, ils peuvent faire un doigt en caoutchouc.

    Il a des recettes en ligne. Ainsi, ils peuvent entrer dans votre smartphone, tablette ou ordinateur portable, mais aussi effectuer des paiements, entrer sur votre lieu de travail… »
    Prudence donc !

    Source

     

  • Attention des allergies à cause des aiguilles

    Lien permanent

    C’est une étude particulièrement étonnante que publie la revue médicale BMC. S

    i tout le monde sait aujourd’hui que les réactions allergiques aux tatouages sont parmi les effets secondaires les plus courants, les scientifiques ont découvert de nouvelles substances à l’origine de ces réactions.


    « Un peu moins de 10 % des tatoués ont fait face à une allergie suite à leur passage dans un salon de tatouages. On pensait jusqu’à présent qu’elles étaient dues uniquement au dépôt de pigments dans la couche cutanée.

    Mais, une étude parue dans la prestigieuse revue scientifique BMC annonce que les aiguilles peuvent également avoir un impact dans ces réactions corporelles », nous confie Nicolas, un médecin généraliste. « Elles contiennent du chrome et du nickel qui pénètrent dans le corps. La dose transférée est encore plus importante si elles sont usées. C’est la première fois qu’on évoque ce danger ».


    « On pensait que la contamination des pigments par le nickel des aiguilles était quasi inévitable. Un phénomène qu’on pensait responsable des allergies aux tatouages. Les résultats de notre étude indiquent clairement une entrée supplémentaire de nickel dans la peau et les ganglions lymphatiques provenant de l’usure des aiguilles de tatouage », précise la publication.

    « Pour mieux comprendre le phénomène, l’impact de cette usure sur la formation d’allergies au tatouage et la sensibilisation systémique devra encore faire l’objet d’étude », affirme le Dr Schreiver, auteur de l’étude.


    500.000 par an


    Rappelons que le tatouage connaît un succès grandissant en Belgique depuis dix ans. Il a d’ailleurs fait son entrée dans le panier de la ménagère l’an dernier. Près de 1.300 tatoueurs œuvrent dans notre pays et leur nombre ne cesse d’augmenter au fur et à mesure des années.

    Il y a dix ans, ils n’étaient que la moitié à exercer cette profession. Pour obtenir leur agrément du SPF Santé publique, ils ont dû suivre une formation de 20 heures.

    Ces artistes produisent chaque année quelque 500.000 tatouages.


    Toujours plus de « cover »


    Qui dit succès du tatouage, dit aussi succès du détatouage et du recouvrement. « Beaucoup d’adultes regrettent le choix de leur dessin ou sont déçus du résultat.

    Pour payer moins, ils font parfois appel à des tatoueurs amateurs qui n’ont absolument pas le coup de main.

    C’est pourquoi, 2 clients sur 10 qui passent aujourd’hui la porte de mon salon viennent pour cacher d’anciennes œuvres corporelles.

    On les recouvre avec un autre dessin.

    Cela est possible dans 95 % des cas mais le dessin est plus grand que le précédent. On doit aussi parfois faire appel à l’usage de pigments colorés », nous confie Jo, tatoueuse.


    Par Alison Verlaet

    Source

  • Invitation découvrir le projet Villages Solidaires le 11 février 2020 Modave Strée

    Lien permanent

    11 fev mod .jpg

     

     
  • ‎Souper des Anciens du Patro de Hamoir le 22 février 2020

    Lien permanent

     

    Avis à tous les anciens animateurs de notre Patro de Hamoir, cette soirée est pour vous!

     

     

    Patro de Hamoir

    Souper des Anciens du Patro de Hamoir

  • JDPellets Villers-Le-Temple Nandrin c'est maintenant aussi la Climatisation et tous types de dépannages

    Lien permanent

    JDPellets c'est maintenant aussi la CLIMATISATION et tous types de dépannages (chauffage, sanitaire, électricité,....).
    Vous êtes propriétaire d'un bien que vous mettez en location, on peut s'occuper aussi de la maintenance, tous les dépannages et réparations.

    Avantage pour vous: vous n'avez plus qu'une seule personne de contacte et plus besoin de téléphoner et de chercher après plusieurs corps de métiers. Vous avez UNE entreprise qui connaît votre bien...


    Plus d'infos :
    info@jdpellets.be
    0479/62.31.89

    Jdpellets Julien

     

     

  • Un employeur ne pourra plus mettre des bâtons dans les roues d’un père qui souhaite prendre son congé de paternité ou s’occuper de son enfant malade

    Lien permanent

    Un employeur ne pourra plus mettre des bâtons dans les roues d’un père qui souhaite prendre son congé de paternité ou s’occuper de son enfant malade.

    Des discriminations tout simplement interdites mais également punissables. Le père (ou la compagne de la mère) pourra ainsi décider d’aller en justice pour faire valoir ses droits ou saisir l’Institut pour l’Égalité des Femmes et des Hommes pour l’accompagner dans son dépôt de plainte.


    C’est le député fédéral sonégien Patrick Prévot qui porte le texte pour le PS.

    Il vise également l’allaitement et la procréation médicalement assistée.

    « Demain, chaque homme ou chaque femme qui s’engage dans un processus de PMA (…) ne pourra plus faire l’objet de discriminations et ne pourra plus être victime de conséquences négatives, notamment sur son lieu de travail (…) De même que ceux engagés dans un processus d’adoption.

    Demain, les femmes qui font le choix d’allaiter ne pourront également plus faire l’objet de discriminations ou de comportements négatifs, notamment dans l’espace public. Si ces attitudes perdurent, elles pourront être sanctionnées ! »


    Les co-mères aussi


    La protection du congé de paternité concerne non seulement les pères mais aussi les co-mères dans le cadre des couples lesbiens. De même que ceux engagés dans un processus d’adoption.

    Patrick Prévot a quant à lui porté un critère supplémentaire qui vise à interdire toute discrimination sur son lieu de travail d’une personne ayant changé de sexe. Ces amendements ont remporté un très large consensus. Le texte définitif sera voté jeudi prochain.
    Par M.PW.

    Source

  • Une bonne nouvelle pour les indépendants

    Lien permanent

    En 2019, la Chambre adoptait la réforme du délai de carence, cette période durant laquelle les indépendants malades ne sont pas couverts par l’assurance maladie. Depuis, ils sont rétroactivement couverts pour l’intégralité de leur maladie dès qu’elle dépasse 7 jours.


    Mais les parlementaires avaient adjoint un amendement « anti-fraude » qui prévoyait que, contrairement aux salariés, l’incapacité de travail d’un indépendant ne pouvait plus débuter à une date antérieure à la date de la signature du certificat d’incapacité de travail par le médecin.

    Exemple : Jean va chez son médecin qui diagnostique un virus qui ne devrait durer que deux ou trois jours.

    L’indépendant décide de ne pas demander de certificat.

    Mais le virus est plus virulent et Jean se retrouve à l’arrêt pour 3 semaines. Son médecin lui fournira le certificat à sa seconde visite, plusieurs jours après le début de sa maladie. Avec la réforme de 2019, Jean perdra les indemnités antérieures à la délivrance du certificat.


    Avancée et injustice


    À l’automne, le Conseil intermutualiste belge avait soulevé ce problème et d’autres. Le ministre des Indépendants, Denis Ducarme (MR) et la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open VLD), vont proposer au Conseil des ministres de ce vendredi de corriger le tir.


    « Si la réforme fut une avancée importante pour les indépendants, elle a généré des effets indésirables », explique M. Ducarme. « Les affaires courantes empêchent juridiquement de corriger cette lacune législative, mais nous avons, avec Maggie De Block, utilisé les leviers à notre disposition.

    Désormais, à l’instar des salariés, les indépendants qui prolongent leur arrêt de maladie pourront faire rétroagir le certificat à la date visée par le médecin. C’est un premier pas. Je souhaite, avec les groupes parlementaires, faire aboutir rapidement, à la Chambre, une proposition de loi qui mettra fin à ce dispositif injuste pour les indépendants.

    Nous devons continuer à œuvrer pour plus d’égalité des travailleurs devant la maladie ! »


    Par D.SW.

    Source

  • La Fédération MR de Huy-Waremme va être gérée par un trio de députés

    Lien permanent


    La Fédération de Huy-Waremme va être gérée par un trio de députés. Une manière d’assurer l’intérim jusqu’à l’élection officielle fin 2020.


    Le poste de président de la Fédération MR Huy-Waremme est resté vacant depuis le décès de Luc Gustin (le regretté bourgmestre de Burdinne) en août 2019. Mais pour connaître le nom de son successeur à la tête de la fédération d’arrondissement, il faudra encore attendre quelques mois.
    En effet, plusieurs élections internes du MR se dérouleront fin 2020. Les libéraux de la région ont donc préféré attendre ces élections officielles pour renouveler les postes. Une manière de respecter le calendrier général du parti.


    Période de transition


    Les libéraux ont toutefois voulu changer de stratégie pour assurer la transition. Un bureau élargi du MR a eu lieu ce samedi. Une décision a été adoptée : Philippe Goffin (bourgmestre empêché de Crisnée et actuel ministre des Affaires étrangères et de la Défense), Caroline Cassart (députée wallonne et bourgmestre d’Ouffet) et Manu Douette (député wallon et bourgmestre de Hannut) vont prendre le relais. Ce triumvirat de députés va donc s’occuper de la présidence ad interim.


    Ils vont donc superviser la gestion de l’arrondissement, l’animation des sections locales, les soirées thématiques… « C’est une période transitoire », affirme Caroline Cassart.


    Selon le bourgmestre de Hannut, cette solution temporaire permettra de bien structurer la fédération et également de bien couvrir l’arrondissement d’un point de vue géographique. « Nous avons nos caractères et nos forces. Et on s’entend très bien », indique le député wallon. Il assure notamment qu’il y aura une collaboration intensive avec les élus et les militants de l’arrondissement.


    Mais la question que tout le monde se pose : qui sera président à la fin de cette période d’intérim ? Un membre du trio ? Ou bien un « quatrième » protagoniste ? Rendez-vous dans quelques mois !


    Par Ro.Ma.

    Source