Contre le stockage de déchets nucléaires, une action du groupe «ACTE»

Lien permanent

Samedi à 11 heures, une quinzaine de membres du groupe « ACTE » (Association Citoyenne pour la Transition Énergétique, ont déployé une banderole sur le pont de fer à Huy. Objectif : « Montrer aux responsables de la centrale nucléaire que des citoyens s’inquiètent du projet de stockage de déchets nucléaire à Tihange. »

« Stockage de déchets radioactifs, notre sécurité bâclée ! » Déployée sur le pont de fer, à la sortie de la ville de Huy, la banderole réalisée par le groupe ACTE a interpellé plus d’un automobiliste ce samedi matin.
 
Susciter l’attention, tel était bien l’intention de Pierre Giet, un Hutois membre de ce groupement qui rassemble une quinzaine de personnes. « Le ministre Borsu et le gouvernement fédéral vont bientôt se positionner sur le projet du centre de stockage de déchets nucléaires sur le site de Tihange. Ce hall contiendra des déchets hautement radioactifs et ce qui nous inquiète en particulier, ce sont les conditions dans lesquelles ils seront stockés. Pour nous, les mesures de sécurités sont inssufisantes. »

Le centre de stockage de déchets nucléaires qu’Engie-Electrabel veut construire sur le site de Tihange a déjà fait couler beaucoup d’encre. Notamment au cours de l’enquête publique au cours de l’enquête publique qui s’est déroulée cet été. Au total, 265 courriers de citoyens opposés au projet avaient été transmis à Electrabel lors de l’enquête publique. Certaines communes, dont Amay, Nandrin et Engis se sont également prononcés contre la création de ce centre.

« Mesures de sécurité insuffisantes »

Rappelons qu’il s’agit de construire un entrepôt pour contenir 120 fûts de déchets radioactifs pour une durée d’au moins 80 ans. Il s’agira d’un entreposage « à sec » et non plus en piscine comme c’est le cas actuellement.
Pierre Giet s’inquiète en particulier du fait que le bâtiment ne soit pas bunkerisé : « En cas de chute d’avion, le centre de stockage n’est pas protégé. Et ce bâtiment est conçu pour une très longue durée. Qui peut prédire ce qui se passera dans 80 ans  ? En cas de guerre, ce que je ne souhaite évidemment pas, le bâtiment pourra-t-il résister ? Le risque d’attaque terroriste n’a pas non plus, à notre estime, été suffisamment pris en compte. »
Le Hutois souligne également que le centre a été surdimensionné « de façon à pouvoir accueillir le double de déchets actuels. Ce qui signifie qu’Electrabel envisage la prolongation des centrales. Ce qui nous inquiète car il s’agit de bâtiment vieillissant. »

Si la centrale est bien démantelée en 2025, il faudra tout de même trouver une solution pour les déchets. Pierre Giet en est conscient. « Envoyer les déchets ailleurs, ce n’est pas forcément ce que nous réclamons car cela ne fera que déplacer le problème, mais nous exigeons que le site soit beaucoup mieux sécurisé ! »
 
Par
A.BT
 
 
 

Commentaires

  • Honteux!!! que dire de plus? https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_engie-electrabel-pourra-construire-un-nouveau-hall-de-stockage-de-dechets-nucleaires-a-tihange?id=10425284

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel