Devenir un village solidaire «idéal» dans le Condroz , Vidéo !!!

Lien permanent

Pour mener à bien ces idées, le GAL Pays des Condruses travaille en collaboration avec les  communes .


« Ce n’est pas un service communal seul qui doit porter le projet »


« Le GAL aide les citoyens à mettre des actions en place mais cela doit aussi venir de l’impulsion des citoyens » annonce Chantal Courard, chargée de mission au GAL.


Cette dernière se réjouit également de la participation des Anthisnois.


« C’est rare de voir autant d’engouement au sein d’une commune » confie-t-elle.


Une trentaine de personnes avaient pris part aux discussions l'année passée.


Ensemble, ils avaient établi une définition de ce qu’était pour eux la solidarité.


« Pour nous, la solidarité c’est des échanges vivants, une façon d’être, un geste vers l’autre, agir.


Un village solidaire idéal apporte, selon eux, du bien-être aux citoyens qui s’y sentent en sécurité, du lien social et de la convivialité.


Il inclut aussi la différence et intègre toutes les catégories de la société en étant intergénérationnel.
Cette base a permis aux citoyens présents de relancer les discussions.


Concrètement, une page Facebook par le groupe afin d’informer tous les Anthisnois sur le projet mais aussi de rassembler les personnes qui veulent y prendre part.


« On aimerait aussi développer une plateforme de solidarité locale pour faciliter les échanges entre les personnes qui veulent être bénévoles et celles qui en cherchent » souligne Chantal Courard.


La commune d’Anthisnes devient ainsi précurseur en tant que « village solidaire » avec pour objectif premier : créer du lien au sein du village.


Par la suite, il n’est pas exclu que ce concept voie le jour dans d’autres communes voisines telle que Nandrin etc ....

Des infos clic ici 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel