• Voici les prévisions météo région par région des prochains jours

    Lien permanent

    Lundi matin, il conviendra d’être prudent suite à la présence de brouillard givrant par endroits et localement de plaques de givre ou de glace. Après la dissipation de la grisaille matinale, pouvant persister jusqu’en mi-journée dans certaines régions, le temps deviendra sec, calme, avec alternance d’éclaircies et de passages nuageux. Les maxima se situeront entre 2 degrés en Hautes Fagnes et 7 degrés à la Côte. Le vent sera faible à parfois modéré de secteur nord-est.

    Mardi à l’aube, les gelées seront quasi généralisées. La matinée sera froide avec quelques bancs de brouillard givrant ainsi que des nuages bas localement tenaces, surtout sur l’ouest et le nord-ouest du pays. En cours de journée, le temps deviendra ensoleillé. Les maxima oscilleront entre 2 et 5 degrés. Le vent sera généralement faible de direction variable.

    Mercredi matin, on note encore le risque de quelques bancs de brouillard givrant. Assez rapidement, beaucoup de nuages bas dériveront ensuite depuis la Mer du Nord, éventuellement accompagnés de quelques bruines. Dans l’extrême sud-est du pays, les éclaircies persisteront toute la journée. Les maxima seront compris entre 2 et 7 degrés.

     

    Source

  • Agression sexuelle par 3 policiers à Modave: procès le 19 juin 2020

    Lien permanent

    Le 5 juin 2018 à Modave, D. invite une de ses voisines à le rejoindre sur sa terrasse. La dame est surprise de voir trois autres personnes avec lui mais accepte de boire deux verres de vin blanc. Puis, c’est le trou noir.
    Deux des hommes auraient alors traîné la dame à son domicile où, par la fenêtre du salon, des voisins disent l’avoir aperçue couchée sur le divan, le pantalon abaissé et la culotte à demi retirée. Elle est maintenue par un des deux hommes tandis que l’autre tient son sexe à quelques centimètres de son visage.
    Après des bousculades, la police descend sur place et constate que les personnes impliquées sont… des collègues.
    Un dossier délicat
    Le 8 octobre dernier, la chambre du conseil de Huy a décidé de renvoyer les prévenus devant le tribunal correctionnel. Lors de l’instruction d’audience vendredi, les conseils des prévenus et de la partie civile ont sollicité une remise ultérieure pour leur permettre d’adresser leurs observations, conclusions et donc composer un dossier complet. Le tribunal correctionnel de Huy a remis l’analyse du dossier au 19 juin prochain.
    Les deux policiers qui ont ramené la Modavienne chez elle devront répondre d’attentat à la pudeur, d’outrage public aux mœurs, de s’être abstenu de venir en aide à une personne exposée à un péril grave et enfin d’avoir observé ou fait observer une personne sans son consentement alors qu’elle était dénudée. Concernant les deux autres, seule la 4e prévention leur est reprochée.
    « Rien à me reprocher »
    D., hôte de la soirée, attend impatiemment l’audience et souhaite que toute la lumière soit faite quant aux faits : « Je suis serein car je n’ai rien à me reprocher. J’ai demandé à deux personnes assermentées de ramener une personne qui habite à proximité de chez moi. C’est regrettable d’en arriver à cette situation parce que l’on n’assume pas… ».
    Du côté de la partie civile, Me Gilissen espère également des éclaircissements : « C’est un dossier délicat qui nécessitera une grande attention de la part de la justice. Il y a des éléments troublants dans les déclarations des prévenus et il sera intéressant de les entendre à ce sujet ». Audience le 19 juin.

     

    Par M.GI.

    Source

  • Avis de décès de la région Madame Claire MOUCHETTE Ancienne coiffeuse d'Ouffet

    Lien permanent

    Madame
    Claire MOUCHETTE
    Ancienne coiffeuse d'Ouffet.
    Née à Ouffet, le 12 mai 1944 et décédée à Seny, le 18 janvier 2020.
    L'absoute, suivie de l'inhumation aura lieu en l'église d'OUFFET, le mercredi 22 janvier 2020 à 10 heures 30.
    Claire repose au funérarium LARDAU-JEANJEAN & Fils, Rue Petit-Ouffet, 67 à 4590 OUFFET, où la famille sera présente lundi et mardi de 16 à 19 heures.
    Veillée de prières, ce mardi 21 janvier 2020 à 19 heures.
    Le jour des funérailles, réunion à l'église.
    Cet avis tient lieu de faire-part.
    Condoléances : www.funerarium-lardau-laffut.be
    Pompes Funèbres LARDAU-JEANJEAN & Fils
    Funérariums et fleurs
    Melreux, Marche, Bonsin, Ouffet, Barvaux s/O, Anthisnes
    086/36.75.82
    P.F. LARDAU-JEANJEAN & fils

    Source

    En mon nom et au nom de l'équipe du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • Nouveau record pour les sites du groupe Sudpresse: plus d’1,2 million de visiteurs ce vendredi

    Lien permanent

    Jamais nos différents sites d’information n’ont fait mieux.

    Ce vendredi, les médias du groupe Sudpresse sont entrés encore un peu plus dans l’histoire. Au total, 1.284.524 internautes ont visité nos différents sites.


    Pour suivre l’information locale, nationale, politique, internationale, sportive, ou pour vous détendre, vous avez été nombreux à vous rendre sur notre site gratuit Sudinfo.be ou sur nos éditions pour abonnés LaMeuse.be, LaNouvelleGazette.be, NordEclair.be, LaCapitale.be ou LaProvince.be.


    Et cette performance, c’est à vous que nous la devons. Votre fidélité nous pousse à toujours faire mieux pour vous informer, et pour cela, merci.

    Source

  • Les élus en herbe se bougent pour le bien-être animal à Hamoir

    Lien permanent
    Afin de sensibiliser les citoyens à la cause animale, les élus du conseil communal des enfants de Hamoir ont décidé de se mettre en scène sur des cartes postales qui rappellent les responsabilités liées à l’adoption.
     
    Les bénéfices permettront d’acheter des cages pour le transport des chats errants.

    Il y a un an, une initiative originale germe dans l’esprit de deux jeunes conseillères de 5e primaire.
     
    Pauline Silvestre est décidée à mener une campagne de sensibilisation sur l’abandon des animaux de compagnie, tandis qu’Eva Legros suggère d’aborder la stérilisation des chats.
    De la rencontre de ces deux idées est né le projet « Mon animal, ma responsabilité ».
     
     
    Au travers de cette campagne de sensibilisation, les élus en herbe veulent rappeler aux maîtres les responsabilités liées à l’adoption d’un animal, et ainsi éviter de futurs abandons.

    « On a fait un travail de renseignement avec les élus pour comprendre d’où venaient ces abandons, explique Aline Sauvage, animatrice du conseil communal des enfants. On s’est rendu compte que c’était surtout en période de fête, avant de partir en vacances. On a donc opté pour des cartes postales qui ciblent les causes de ces abandons.
     
    » À titre d’exemple, Pauline Silvestre apparait en peignoir sur une des photos, en train de promener péniblement son chien. « Le but est de rappeler qu’avoir un animal exige de lui consacrer du temps. ». Pour représenter les coûts liés aux animaux de compagnie, un conseiller s’est mis en scène avec de l’argent et une calculette, réfléchissant à toutes les dépenses que cela engendre. Le style des photos est inspiré des campagnes « choc » de Amnesty, avec une phrase marquante mise en évidence.
     
     
    1000 cartes postales ont été imprimées, et la moitié a déjà été vendue par les enfants pendant les vacances de Noël. « L’argent gagné sera utilisé pour acheter des cages de transport pour chats, qui seront mises en location gratuitement à la commune.
     
    Il y a de plus en plus de chats errants à Hamoir.
     
    Ils rentrent chez les gens et sont porteurs de maladie. Ces cages permettront aux citoyens de transporter ces animaux dans des refuges adaptés. On a tendance à oublier que dans l’abandon des animaux, il est aussi question du bien-être des autres. »

    Lorsque vous capturez un chat errant, vous pouvez notamment l’emmener au refuge Animal Sans Logis et au cabinet vétérinaire Marcotty SPRL afin de le faire stériliser gratuitement.
     
     
    Il faut préalablement obtenir un papier de la Commune ou de la Police qui certifie qu’il s’agit d’un chat errant.
    Prochain projet du CCE ? Les élus envisagent une éventuelle action coup de poings pour dénoncer la pollution de l’air.

    Les citoyens peuvent soutenir le projet « Mon animal, ma responsabilité » en achetant un pack de 5 ou 10 cartes (5€ ou 9€), disponibles à l’office du Tourisme de Hamoir, place Del Cour.
     
    Des cages mises en location gratuitement

    Le projet des élus du conseil communal des enfants a commencé par une étape de sensibilisation, avec un désir de responsabiliser les propriétaires d’animaux. La seconde étape est l’action. L’argent gagné avec la vente des cartes postales sera utilisé pour acheter des cages de transport d’animaux domestiques.
     
    « Il y a de plus en plus de chats errants à Hamoir, explique Aline Sauvage, animatrice du conseil des enfants. Ils rentrent chez les gens et sont porteurs de maladie. Ces cages permettront aux citoyens de transporter ces animaux dans de bonnes conditions vers les refuges adaptés. »
     
    Les élus espèrent pouvoir investir dans au moins 3 cages, qui seront ensuite mises en location gratuitement à l’administration.
     
    Comme le rappelle une des cartes postales créées par les élus, « avoir un chat non stérilisé, c’est prendre le risque d’engendrer 20.736 chatons en quatre ans. » De quoi y songer à deux fois avant d’adopter.
     

    Par PT

    |
     

     

     

    Pauline Silvestre se met en scène, promenant un chien sans en avoir l’envie.
  • Envie de bosser dans un parc animalier ou d’attractions ?

    Lien permanent

    Pairi Daiza, les Grottes de Han, Walibi… Il y a des places à prendre partout

    Les parcs animaliers et d’attractions préparent déjà leur saison… 

    Et ils ont besoin de vous. Pour des boulots en tout genre.

    Un plus ?

    Etre bilingue, certainement et ne pas avoir peur de bosser en soirée et les week-ends
    Le
    parc de Brugelette a publié il y a peu une annonce sur Facebook et sur son site : appel aux candidatures. Et des emplois, il y en a 250 à pourvoir…

    Et là on ne parle pas encore de la procédure d’engagement des étudiants qui sera lancée dans les prochaines semaines : «Il s’agit des postes saisonniers ou des intérims dont nous avons besoin pour la saison», explique la porte-parole Claire Gilissen, «A l’année, le parc fonctionne avec 350 personnes en CDI, 250 postes sont à présent ouverts pour des contrats à durée déterminée.

    Enfin, nous lancerons une prochaine phase avec les étudiants. En saison, nous travaillons avec entre 600 à 800 personnes au total.»

    Les profi ls recherchés ? Un peu de tout. Ne rêvez cependant pas d’être soigneur, les 80 postes sont déjà occupés. Ce qui ne vous empêche pas, en travaillant à Pairi Daiza de côtoyer les animaux au quotidien.

    «Les saisonniers recherchés sont principalement des personnes qui vont être en contact direct avec nos visiteurs», poursuit la porte-parole, «au niveau de la sécurité, du service, de l’Horeca.

    Plus largement, ce sont des personnes qui travaillent dans les restaurants, les boutiques, à la caisse…

    En un clic sur le site, vous pourrez voir la liste des emplois à pourvoir.

    C’est très varié : cela va du friturier au secouriste en passant par le bagagiste  ou le technicien de surface. « sans oublier notre service de maintenance où nous réalisons une réserve de recrutement pour les électriciens, les menuisiers, les mécaniciens, les plombiers…» poursuit Claire Gilissen.


    SOURIEZ !

    Et comment ça marche ?

    Après avoir postulé, Pairi Daiza vous conviera à une des trois journées de son salon de l’emploi (lundi 27, mercredi 29 et vendredi 31 janvier)

    pour une première rencontre. Les qualités requises ? Sachez qu’être bilingue est plus qu’un atout pour accueillir les visiteurs venus de partout. «Il ne faut pas non plus avoir peur de travailler les week-ends et en soirée puisque vous savez qu’en été, le parc ferme régulièrement à 23 heures.» Et puis surtout, n’hésitez pas à prouver votre enthousiasme, le tout en affi chant de larges sourires, cela, c’est la première bonne note !  -  

    Par MURIEL SPARMONT

    Source

  • Le recrutement débute le 27 janvier2020, 600 personnes attendues 600 personnes attendues à Walibi

    Lien permanent

    Le célèbre parc de Wavre fait aussi le plein de saisonniers et d’étudiants : 600 personnes au total. Le parc ouvre ses portes du 4 avril jusqu’à fi n novembre. «Dès le 27 janvier, nous lançons la procédure de recrutement qui va durer trois semaines. Mais les profi ls sont déjà visibles sur notre site», nous explique Anouchka du service Ressources Humaines. Walibi cherche des personnes pour l’accueil, l’Horeca ou encore des «enquêteurs» qui interrogent les visiteurs sur leur taux de satisfaction : «Et pour cela, il faut être absolument bilingue.» Intéressé par un poste ? Vous pouvez déjà
    aller sur le site et répondre à un «pré-entretien» via une vidéo. Si vous êtes recruté, vous serez sélectionné pour une autre réunion, en groupe, cette fois. Notons que Walibi cherche aussi des responsables pour certains secteurs (boutiques, restaurants…) et que les saisonniers ont, eux, jusqu’au 9 février pour postuler. - 

    Par M.SP.

    Source 

  • Aux Grottes de Han, la campagne de recrutement débute la semaine prochaine !

    Lien permanent

    A surveiller si vous cherchez un emploi de saisonnier, les annonces seront diffusées sur le site du Forem et du parc animalier.

    Pour cette saison, les Grottes de Han recrutent 15 saisonniers et plus de 120 étudiants : «Cela va du guide touristique aux chauffeurs pour le safari, à l’accueil pour les promenades pédestres ou encore à tout ce qui touche à l’Horeca puisque nous avons deux restaurants», explique la porte-parole Magali Nicolaï.

    Des personnes sont recherchées pour la période qui va de Pâques à la Toussaint : «Mais nous ouvrons déjà aussi pendant la semaine de carnaval et durant les week-ends de mars.»

    Là aussi, être bilingue est évidemment un atout… majeur. -

    Par M.SP

    Source

  • Unité pastorale du Condroz – Intentions de messes du 19 janvier 2020

    Lien permanent

    Dimanche 19 janvier

    09h00 Les Avins : M. fondée pr plus. dfts.

    09h00 Ouffet : Dfts de nos paroisses.

    10h30 Ouffet : Patrick et les dfts de la fam. DEDAVE-MOSSAY ; Jules DEMOITIE et fam. DEMOITIE-COLLIN ; Marcel et Marc LECRENIER ; Fam. RINGLET-BERTRAND, FAMEREE-RINGLET et RINGLET-PIRON ; Raoul et Julia NEUVILLE-VIVANE.

    10h30 Saint-Séverin : Fam. DEJARDIN LAMBERT (vivants et dfts).

    11h00 Fraiture (clinique) : Messe pr Mr l’abbé Louis SARUYN ; André et Berthe GROSJEAN-MARECHAL et leurs parents ; Dfts des fam. JACQUEMART-HALLEUX

    Source