Envie de bosser dans un parc animalier ou d’attractions ?

Lien permanent

Pairi Daiza, les Grottes de Han, Walibi… Il y a des places à prendre partout

Les parcs animaliers et d’attractions préparent déjà leur saison… 

Et ils ont besoin de vous. Pour des boulots en tout genre.

Un plus ?

Etre bilingue, certainement et ne pas avoir peur de bosser en soirée et les week-ends
Le
parc de Brugelette a publié il y a peu une annonce sur Facebook et sur son site : appel aux candidatures. Et des emplois, il y en a 250 à pourvoir…

Et là on ne parle pas encore de la procédure d’engagement des étudiants qui sera lancée dans les prochaines semaines : «Il s’agit des postes saisonniers ou des intérims dont nous avons besoin pour la saison», explique la porte-parole Claire Gilissen, «A l’année, le parc fonctionne avec 350 personnes en CDI, 250 postes sont à présent ouverts pour des contrats à durée déterminée.

Enfin, nous lancerons une prochaine phase avec les étudiants. En saison, nous travaillons avec entre 600 à 800 personnes au total.»

Les profi ls recherchés ? Un peu de tout. Ne rêvez cependant pas d’être soigneur, les 80 postes sont déjà occupés. Ce qui ne vous empêche pas, en travaillant à Pairi Daiza de côtoyer les animaux au quotidien.

«Les saisonniers recherchés sont principalement des personnes qui vont être en contact direct avec nos visiteurs», poursuit la porte-parole, «au niveau de la sécurité, du service, de l’Horeca.

Plus largement, ce sont des personnes qui travaillent dans les restaurants, les boutiques, à la caisse…

En un clic sur le site, vous pourrez voir la liste des emplois à pourvoir.

C’est très varié : cela va du friturier au secouriste en passant par le bagagiste  ou le technicien de surface. « sans oublier notre service de maintenance où nous réalisons une réserve de recrutement pour les électriciens, les menuisiers, les mécaniciens, les plombiers…» poursuit Claire Gilissen.


SOURIEZ !

Et comment ça marche ?

Après avoir postulé, Pairi Daiza vous conviera à une des trois journées de son salon de l’emploi (lundi 27, mercredi 29 et vendredi 31 janvier)

pour une première rencontre. Les qualités requises ? Sachez qu’être bilingue est plus qu’un atout pour accueillir les visiteurs venus de partout. «Il ne faut pas non plus avoir peur de travailler les week-ends et en soirée puisque vous savez qu’en été, le parc ferme régulièrement à 23 heures.» Et puis surtout, n’hésitez pas à prouver votre enthousiasme, le tout en affi chant de larges sourires, cela, c’est la première bonne note !  -  

Par MURIEL SPARMONT

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel