Un appel pour retrouver les ordinateurs volés

Lien permanent

FERRIÈRES - CAMBRIOLAGE À L’ÉCOLE

A Werbomont, à l’école communale de Bosson, c’est la désolation : dans la nuit du 13 au 14 janvier, un cambriolage a été commis. Les auteurs ont fouillé le bureau du directeur et différentes classes. Ils sont repartis avec 3 ordinateurs et une quarantaine d’euros en monnaie.
Ce mercredi matin, le directeur Dominique Morelle de l’école communale de Bosson (rue Bruyère Fagnette, à Werbomont) est encore occupé à ranger son bureau. Après leur passage, les cambrioleurs ont laissé les lieux dans un état épouvantable.
« Un vrai dépotoir ! Le chambranle de la porte de mon bureau a été arraché. Ma chaise a été renversée, des classeurs et des piles de feuilles ont été jetés par terre », se désole Dominique Morelle.
Les pièces annexes de son bureau, une classe et le local des enseignants, ont également été fouillés.
18 années de travail
Les voleurs sont entrés dans l’établissement scolaire en forçant la porte d’entrée avec un tournevis. Ils sont repartis avec 2 sacs, une quarantaine d’euros en pièces de monnaie et 3 ordinateurs portables, sans grande valeur, mais dont le contenu représente 18 années de travail, de photos ainsi que des données confidentielles. « C’est cette perte qui me chagrine le plus. Il y avait là des photos personnelles, de famille, qui sont hélas définitivement perdues », regrette le directeur.
L’école a néanmoins lancé un appel sur les réseaux sociaux : « Si quelqu’un aperçoit un sac d’ordinateur ou un ordinateur dans un fossé ou ailleurs, ce serait gentil de contacter notre directeur ». S’en suit un descriptif des appareils. Il s’agit d’un Lenovo ThinkPad Priminfo de la Fédération Wallonie Bruxelles, d’un Acer 17 pouces et d’un HP 15 pouces.
« C’est dans l’Acer que se trouvaient les données personnelles. Il est tellement vieux, au moins 18 ans, que les voleurs n’en tireront rien », argumente encore le directeur. De quoi faire réfléchir les auteurs du cambriolage ? Qui sait ?.
Par M-Cl.G.

 

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel