Nouveau président de l’USC de Modave Gilles Battisti

Lien permanent

L’USC de Modave souhaitait ses bons vœux  jeudi soir dès 19h au « Baratin » à Modave.

Le premier discours officiel en public du nouveau président de l’USC, Gilles Battisti, élu en octobre dernier. « J’ai invité pour l’occasion Eric Hautphenne, président de la Fédération PS de Huy-Waremme et bourgmestre de Héron ; Eric Lomba, vice-président de la Fédération et bourgmestre de la commune voisine de Marchin qui me soutient ; Marc Tarabella, député européen et bourgmestre d’Anthisnes ; le Waremmien Hervé Rigot, député et Vinciane Sohet, conseillère communale PS à Amay », indique Gilles Battisti.

« Ce sera l’occasion de montrer que le PS est toujours là à Modave, dans une volonté d’apaisement et de redynamisation », insiste Gilles Battisti qui arrive sans doute au plus mauvais moment à la tête de l’USC après une campagne électorale pour les communales mouvementée en 2018. Serge Robert a quitté le PS local pour créer son groupe « Union citoyenne » tandis que le PS a finalement créé un nouveau groupe d’ouverture baptisé POM’qui est aujourd’hui dans l’opposition, la majorité revena,nt au groupe OSE.

Le PS par tradition familiale

« J’ai toujours voulu m’investir en politique au PS à Marchin et à Modave. Au PS parce que c’est dans mes valeurs familiales, dans la manière dont j’ai été éduqué, pour aider les autres. A Marchin parce que Camille Faino, membre de ma famille, y a été échevin et à Modave où s’est installé mon grand-père, immigré italien. Je me suis installé à Modave, plus précisément à Vierset, avec ma compagne et mes deux enfants, un garçon de six ans et une fille de trois ans. J’ai écrit sur le site du PS et j’ai été contacté par l’USC. Le nouveau groupe POM’ m’a proposé de le suivre et d’intégrer le groupe, ce que j’ai fait. J’ai été sur les listes et j’ai été élu conseiller du CPAS et donc actif dans l’A.I.S., l’Agence immobilière sociale et dans « Aide et action médiation » puis j’ai été élu à la tête de l’USC », détaille Gilles Battisti qui sera assité de Stéphane Bellavia, qui reste vice-président et d’Eliane Briol, secrétaire, élue à l’unanimité de l’USC.

Agé de 37 ans, ce Modavien a travaillé pendant dix ans comme chimiste à la centrale nucléaire de Tihange et il suit à présent une formation pour gérer les installations de tout ce qui est effluent liquide et gazeux dans les trois centrales. Il s’apprête à relever un énorme défi. « Il s’agit de redorer le blason du PS et de réunir tous les socialistes de Modave qui se sont dispersés. On va aller rechercher les personnes qui sont parties pour tenter de leur faire comprendre que les choses sont en train de changer. Et il faut redonner confiance aux citoyens. Leur montrer que le PS est toujours présent et qu’il a le droit à la parole avec de vraies batailles à mener. Nous allons inscrire des points à l’ordre du jour des conseils communaux pour exprimer nos points de vue », annonce Gilles Battisti.

Remettre l’USC sur les rails

« L’USC est au plus bas. Nous allons progresser petit à petit. Philippe Roland, à qui je succède et qui ne voulait plus se représenter, reste dans mon sillage et me conseille. Nous allons organiser des débats-conférences sur des thèmes d’actualité, ouverts à tous, où l’on pourra discuter sereinement, loin des tensions et des querelles. Nous allons remettre le citoyen au centre des discussions et des préoccupations », insiste le nouveau président.

« Nous allons soutenir le groupe citoyen « Ca peut arriver à tout le monde » pour l’accueil des sdf à la Limonaderie. Ils pourront compter sur nous quand ils auront besoin de quelque chose : des vivres, du matériel, des couvertures ou alors simplement parler avec eux », ajoute Gilles Battisti.

Une meilleure communication est aussi à l’ordre du jour ainsi qu’une collaboration avec les communes voisines. « Notre page Facebook sera redynamisée. Nous aurons un espace spécifique dans le toute-boîte de POM’, « Le Pommier ». Nous allons aussi échanger avec les USC des communes voisines en commençant par Marchin. Nous avons tenu notre assemblée générale à la mi-décembre. Il n’y avait pas beaucoup de monde mais ce n’est qu’un début. La reconstruction est en marche », conclut le Modavien..

 

PAR MARC GÉRARDY

 

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel