Le Nandrinois a été condamné mercredi à 30 mois d’emprisonnement

Lien permanent

Entre mars 2016 et mars 2019, les membres de l’entourage de Cédric ont vécu un véritable enfer. L’homme, âgé de 29 ans, s’est montré violent à plusieurs occasions à Nandrin, Seraing et Esneux. Jugé par le tribunal correctionnel de Huy pour 12 faits de coups et blessures et harcèlement, Cédric a montré à plusieurs reprises son incapacité à garder son calme.

Des coups ont donc été portés sur sa maman, sa sœur, son ex-compagne. Personne n’échappait à ses coups de colère. Même pas son beau-fils de l’époque, âgé de 8 ans.

Le 16 juillet 2018, Cédric s’en prend à ce dernier après une altercation du petit avec son fils. L’homme perd le contrôle et frappe à plusieurs reprises sur le petit de 8 ans. Malgré la tentative de la maman de protéger son fils, le prévenu s’acharne sur l’enfant et l’envoie à l’hôpital. Avec pour conséquence, des hématomes sur l’entièreté du corps et le visage. De plus, le petit n’est plus en mesure de marcher et boite lorsque la police arrive à la Clinique de l’Espérance à Montegnée.

Entraîneur d’une équipe de jeunes dans un club de football, le Nandrinois a été condamné mercredi à 30 mois d’emprisonnement et à 960 euros €. Un sursis lui a été accordé concernant la moitié des peines. Au civil, il doit notamment payer la somme de 1.500€ à son ex-compagne et au père du petit agressé le 16 juillet 2018 en qualité de représentants légaux.

par M.GI.

 

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel