le MR de Neupré prend acte de la démission de Benoit Hons de toutes ses fonctions politiques au sein de la commune de Neupré

Lien permanent

Viré du PS, Benoît Hons a démissionné de tous ses mandats

Après avoir été exclu du parti socialiste, et écarté par la Haute École de la province de Liège, Benoît Hons a décidé de démissionner de l’ensemble de ses mandats politiques, y compris de son poste de conseiller communal. Il sera remplacé par un autre élu socialiste au sein du collège.
Ce vendredi soir, Benoît Hons était viré du parti socialiste pour des propos racistes qu’il a tenus à l’encontre de la communauté des gens du voyage, sur Facebook. Le comité de vigilance du PS avait décidé à l’unanimité de l’écarter.
Ce samedi, il risquait également sa place au sein du collège communal de Neupré, mais aussi celle au sein du groupe PS de la commune. En effet, une motion de méfiance pouvait être votée à son encontre par les deux groupes composant le pacte de majorité de Neupré (PS -MR), ce qui aurait eu comme conséquence de l’écarter pour de bon de son poste d’échevin.
Cependant, selon nos sources, le désormais ex-élu socialiste a décidé d’anticiper tout le monde en démissionnant de l’ensemble de ses mandats politiques au sein de la commune de Neupré, y compris de son poste de conseiller communal.
En partant, avant même d’être exclu, le désormais ex-élu socialiste laisserait ainsi une place vacante au sein du collège communal neupréen. Il devrait être remplacé à son poste d’échevin de l’Enseignement par le conseiller PS Alain-Gérard Krupa.
Dans un communiqué publié ce samedi matin, « le MR de Neupré prend acte de la démission de Benoit Hons de toutes ses fonctions politiques au sein de la commune de Neupré et donc en tant qu’échevin.
Nous soulignons le fait que Benoit Hons a toujours été un partenaire loyal au sein de notre majorité et qu’il a accompli un travail de qualité comme échevin.
Un avenant au Pacte de majorité est dès lors nécessaire afin de lui désigner un remplaçant. En conséquence, le dépôt d’une motion méfiance individuelle devient sans objet. Le remplacement sera effectif à l’occasion du prochain conseil communal du 16 janvier prochain. »
Des propos racistes
Ce samedi 28 décembre, l’échevin de l’Enseignement de Neupré s’était épanché sur son mur Facebook avec des propos injurieux destinés à la communauté des gens du voyage. Après s’être fait voler son sac sur la place d’Espagne à Séville, il avait incriminé, sans aucune preuve, l’ensemble de la communauté gitane en les traitant de « parasites », et d’autres comparaisons peu amènes. Des propos qui lui auront été finalement fatals.

Source

Les commentaires sont fermés.