Épidémie de gastro pour le réveillon de Nouvel An!

Lien permanent

La gastro signe son grand retour depuis deux semaines en Belgique. Les pharmacies sont prises d’assaut et les salles d’attente des médecins sont pleines à craquer.


« Elle va malheureusement gâcher le Nouvel An de très nombreux Belges. L’épidémie devait être déclarée cette semaine chez nous.

Il faut dire qu’une grande partie de la France est touchée par une épidémie de gastro-entérite, y compris les stations de ski préférées des Belges et les zones frontalières.

Une épidémie, dont la souche est bien plus virulente, frappe aussi l’Allemagne.

Vu le nombre de Belges qui partent en vacances dans ces pays pour les fêtes, les trois premières semaines de 2020 devraient clouer au lit un grand nombre d’entre nous », nous explique Nicolas, un généraliste.

« Les norovirus, soit le terme générique pour tous les virus de la grippe intestinale, frappent généralement en plein hiver. On était donc préparé à son arrivée ».


1 sur 2 tombera malade


Environ la moitié des personnes entrant en contact avec le norovirus développeront les symptômes de la grippe intestinale.

Entre l’infection et la manifestation des premiers symptômes, une période de 3 jours est généralement observée.

Les symptômes les plus fréquents sont : nausées, vomissements, crampes d’estomac, diarrhée et fièvre légère.

Après 2 jours, les symptômes disparaissent généralement de façon spontanée.


Pour éviter d’attraper le virus d’un membre de votre famille pendant le réveillon, il faut se laver les mains très régulièrement et boire beaucoup d’eau pour nettoyer son organisme.

Mais, cela ne constitue en aucun cas une garantie absolue.

« Bien que cela reste assez difficile et qu’on veut être ensemble en cette période de fêtes, l’isolement des personnes malades reste le meilleur moyen d’éviter aux autres de tomber malade », conclut le médecin.


par Alison Verlaet

 

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel