Il va marcher 1.000 km jusqu’au mont Ventoux

Lien permanent

Une idée pas banale en l’honneur du Télévie, c’est le projet de Marc Charles, un pensionné. En avril 2020, le sexagénaire effectuera une marche de 1.000 km du mont Ventoux jusqu’à son village d’origine, Comblain-au-Pont. Au total, ce seront pas moins de 21 étapes qu’il devra parcourir. Le tout, en 40 jours.
L’ancien conseiller en gestion de patrimoine explique ses motivations : « J’ai toujours aimé faire du sport. » C’est également l’enjeu d’une promesse : « J’ai travaillé toute ma vie devant un ordinateur dans une salle close et je me suis promis qu’une fois pensionné, je ferais une activité caritative », confie-t-il. Bien plus qu’une marche, il s’agit aussi d’un hommage pour Marc Charles.
« Il a caché sa peine »
En effet, le Liégeois se sent responsable du combat mené par le Télévie : « En l’espace d’un an, j’ai perdu quatre personnes à cause du cancer. » Mais c’est la peine de l’un de ses amis qui a l’a conforté dans son projet Télévie. « Mon ancien directeur a attendu la fin de la célébration de ma pension pour m’annoncer le cancer de sa fille de 18 mois. Il a caché sa peine pour ne pas gâcher ma fête. »
Un coaching personnalisé
Soutenu par un coach sportif, Marc Charles s’entraîne depuis le 1er décembre : « 1.000 km avec plus de 20 kg sur le dos cela ne se fait pas d’un coup. » Il dispose entre autres d’un entraînement nécessaire, établi personnellement pour lui. « À 60 ans, je ne suis plus tout jeune, l’âge est là », plaisante-t-il.
Avec un contrôle régulier de ses paramètres de santé, le Comblinois ne lâche rien : « Je suis déjà à 2.050 km. »
Présent sur le site internet du Télévie, le projet de Marc Charles a déjà récolté 2.325€. Enthousiaste, le sexagénaire ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : « D’ici Noël, je suis sûr que j’aurai dépassé les 2.500€. »
D’autres projets
Sportif dans l’âme, Marc Charles n’est pas fermé à d’autres projets : « Je referai volontiers une marche caritative de cette envergure mais, cette fois, avec ma femme qui sera pensionnée dans quelques années. » Passionné par la Provence et par les voyages en général, le Liégeois reste ouvert à tout. « Pourquoi pas une future randonnée en direction de l’Italie ? » Le moins que l’on puisse écrire, c’est que les idées ne manquent pas.
Par Céline Gonzalez Gonzalez

 

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel