Le Père Noël s’invite chez vous le 24 et 25 décembre!

Lien permanent

Il fait le bonheur de tous les enfants, mais pas que… Le Père Noël n’est pas seulement une légende à laquelle on aime bien croire lorsqu’on est petit ou grand, il représente aussi un petit business pour ceux qui partagent ainsi la magie des fêtes de fin d’année.

Parmi les différents Pères Noël disponibles, nous avons interrogé un pensionné, qui préfère rester anonyme, « puisque de toute façon tout le monde m’appelle Père Noël, même les adultes », affirme-t-il. Depuis 30 ans, il sillonne la province du Brabant wallon, le Hainaut et la région bruxelloise pendant les fêtes. « La demande est assez stable. Cette année, je vais faire huit visites lors du réveillon. Je commence à travailler vers 17 heures et je termine vers 1 heure du matin », explique-t-il. Actif dans le secteur de la petite enfance dès le début de sa carrière, il a gardé sa motivation même après avoir pris sa retraite. « C’est gai, j’aime bien l’ambiance », explique celui qui a mis sur pied un véritable scénario pour les visites.

« Je fais d’abord le tour de la maison, puis je rentre par-derrière. J’ai une cloche que je peux sonner et le sac du Père Noël. Je m’entretiens avec les enfants, je leur raconte une histoire de Noël et seulement à la fin, je distribue les cadeaux. Ainsi, on maintient un peu de suspense », raconte-t-il. Pour pouvoir rendre visite à tous ses « clients », il est obligé de faire des passages assez rapides, d’environ vingt minutes. « Parfois, on me demande de rester plus longtemps. Certains souhaitent que je m’occupe de l’animation ou que je reste pendant une heure. Or, ce n’est pas le but. Pour garder ce côté magique, il faut que le Père Noël ne s’implante pas dans le décor. »

400 euros sur une soirée !
Apprécié notamment par les familles avec des enfants en bas âge, le Père Noël est, étonnamment, très prisé également par les entreprises ou par les seniors et anime des moments de retrouvailles avant ou après les fêtes. « J’ai un public de sexagénaires et je vais parfois dans des homes. Mais le jour du réveillon et le 25, c’est principalement chez les privés », poursuit notre Père Noël. Sans compter les parents qui continuent de l’appeler même lorsque leurs enfants ne croient plus au bonhomme à la longue barbe blanche. « Le Père Noël fait partie intégrante des festivités. Lorsque je reçois des appels, même les adultes m’appellent ainsi, et pas par mon prénom », explique-t-il.

À côté de la passion, ce boulot demande aussi une certaine motivation. Le réveillon est en effet entièrement sacrifié et pour le 25, il faut pouvoir mettre des limites. Quelques visites sont parfois prévues dans la matinée et tard dans la soirée. « Même le Père Noël a une famille avec qui profiter ! », s’exclame-t-il en rigolant.

En plus d’être gai pour les enfants, ce job est aussi intéressant du point de vue financier ! Si on compare les tarifs des différents services proposés sur internet, le tarif horaire d’un Père Noël à domicile peut s’élever jusqu’à 55 euros de l’heure ! Une belle façon de rentabiliser son réveillon ! Bien sûr, le tarif change selon l’endroit et le type de service offert (à destination des enfants, des homes ou des plus âgés en général) ou la prise en compte, ou non, des frais de déplacement. Certains affichent un prix légèrement inférieur, soit 25 euros pour une demi-heure. Une récompense qui reste toutefois intéressante, mais qui se justifie aussi par le fait que le Père Noël travaille au lieu de fêter, lui aussi, Noël !

LAVINIA ROTILI

 

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel