Des feux d’artifice en sourdine

Lien permanent

Depuis quelques années, les défenseurs des animaux tirent la sonnette d’alarme quant aux feux d’artifice. Les détonations effraient les animaux domestiques et perturbent la faune sauvage.
L’artificier, grossiste et détaillant, William Wilkin, a décidé d’adapter les rayons de Festy Party, à Rocourt (Liège). Depuis deux ans, la partie « artifices » du magasin propose un rayon particulier : des feux d’artifice à bruit réduit. Ceux-là sont quasiment silencieux et beaucoup plus respectueux du bien-être animal. « Nous souhaitons mettre les ‘bruits contenus’ en avant », explique William Wilkin. « On montre aux clients que c’est tout aussi beau et que cela fait moins de dégâts pour les animaux. Ce qu’on veut surtout c’est avoir une offre équivalente ».
Pour autant, les clients sont encore un peu frileux. « Nous, on a acheté des normaux. Plus par habitude », avoue Madeline Artois, de Liège. Pour Christophe Schyns, de Chaineux, « le bruit ça fait partie des artifices. Mais c’est bien que ça existe, je n’en avais jamais entendu parler », lance-t-il, encore sceptique. Un autre client, venu d’Oupeye, avoue qu’il pourrait se laisser tenter. « C’est surtout le prix qui ferait la différence », confie Jammi Rami.
Si l’année dernière, les ventes de feux silencieux étaient encore marginales, pour ces fêtes-ci, elles atteignent les 10 %.
Par Victorine Michel

 

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel