Près de 1.000 personnes au premier «Marchin de Noël»

Lien permanent

La première édition du marché de Noël de Marchin a attiré près de 1.000 personnes entre jeudi et ce dimanche. Les organisateurs sont plus que satisfaits et songent déjà à de futures activités.
Dix chalets et une scène rassemblés sous une bâche sur la place de Belle-Maison : voilà ce que les Marchinois ont pu découvrir de jeudi à dimanche dernier.
Le premier « Marchin de Noël » proposait ainsi diverses échoppes artisanales et typiques des fêtes de fin d’année, ainsi qu’une série de concerts.
À la manœuvre, Aurélie Riga et Philippe Perwez de l’association de fait « Plaisirs marchinois ».
« C’est un projet que nous avons dans les cartons depuis deux ou trois ans », explique Philippe Perwez. « En septembre, on s’est dit qu’on allait finalement lancer un marché de Noël. »
Ils ont alors contacté des groupes de musique et des échoppes locaux. « Tout le monde a suivi, y compris la commune », continue-t-il. « On a fait avec les moyens disponibles. On a ainsi installé dix chalets et une bâche en cas de mauvais temps. »


Cindy Houyoux et ses créations. - JG

Selon lui, le « Marchin de Noël » a attiré chaque jour entre 250 et 300 personnes. Elles ont pu notamment découvrir les créations de la Marchinoise Cindy Houyoux. Elle a ainsi réalisé des figurines en feutrine ou en pâte Fimo, ainsi que de petits motifs sur des galets.
« J’en fais depuis deux ou trois ans. Ma famille m’a proposé de les montrer pour la première fois ici au Marchin de Noël », continue-t-elle. « Il me faut autour de deux heures pour réaliser de petits pères Noël. »
D’autres activités en juillet
À ses yeux, une ambiance conviviale règne dans le marché. « Il y a deux ans, on avait fait un marché de Noël à l’école Belle-Maison. On sentait un engouement pour ce genre d’activité », raconte Cindy Houyoux.
Les Plaisirs marchinois songent déjà à mettre sur pied une seconde édition, voire même à organiser d’autres activités le 21 juillet.

 

Par Jérôme Guisse

 

 

        Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel