Neupré connaît son plus gros excédent budgétaire: 8 millions!

Lien permanent

La santé financière de la commune de Neupré est excellente.

Elle affiche un boni de 932.000 € et un excédent budgétaire de 8 millions d’euros, malgré une diminution de l’IPP.

Une situation plus que positive due à une bonne rigueur budgétaire, selon la majorité MR-PS.

Mais pour l’échevin Charles-André Verschueren, pas question de dormir sur ses lauriers.

Car la commune va devoir faire face à une hausse de coûts importante dans le secteur des pensions. Elle prévoit aussi d’engager huit nouveaux profils.


Mercredi passé, le conseil communal de Neupré a présenté son budget pour l’année à venir.

Et les prévisions sont plus qu’optimistes.

Contrairement à certaines communes avoisinantes,

Neupré n’a pas à rougir de son état de santé financier.

La commune affiche en effet un boni de 932.000€ et un excédent budgétaire de plus de 8 millions d’euros et ce, malgré une diminution de l’IPP !

En effet, depuis 2017, le résultat cumulé de la Commune de Neupré a augmenté de 60% malgré une diminution du taux d’IPP de 8,5% à 8,3% en 2019.

Neupré a ainsi dégagé le plus gros excédent budgétaire qu’ait jamais connu la commune. Une situation qui est due, estime la majorité MR-PS, a une bonne rigueur budgétaire.

«Rien que les efforts réalisés sur les dépenses de fonctionnement ont permis plus de 420.000€ d’économies par an», explique l’échevin Charles-André Verschueren, « à titre d’exemple, on a mis en concurrence les assurances, ce qui nous a fait gagner plus de 100.000€.

Il y a le marché provincial de l’électricité aussi, contrairement à beaucoup d’autres communes, on a refusé d’aller dans ce marché provincial où c’est la province qui décide des prix».

C’est cette accumulation de ce genre de mesures et de décisions qui a permis à Neupré de parvenir à ce résultat.
Un fonds de pension


Mais diverses difficultés financières pointent déjà le bout de leur nez. Selon les prévisions, d’ici 2035, le surcoût financier lié aux pensions va s’élever à plus de 300.000 € par an.

Cette réserve de fonds s’avérera donc très utile pour la commune dans le futur.


Cette hausse, les autorités semblent déjà l’avoir anticipée. L’échevin prévoit en effet de consacrer une partie de ces réserves dans un fonds de pension: «Nous avons reçu un courrier de Belfius indiquant que les taux d’intérêt de nos comptes en banque allaient passer en négatif (-0,50%) », précise-t-il, « investir dans ce fonds de pension nous fera gagner 12.500 € minimum par an pour chaque million».


De nouveaux engagements


Par ailleurs, une réforme de l’administration va être mise en place.

« En 2020, huit nouveaux profils devraient venir renforcer nos équipes : juriste, responsable RH, responsable pôle social, animateur sportif et divers employés.

Cette ambition n’est pas sans coût: pour 2020, ce sont pas moins de 370.000€ de charges supplémentaires pour notre commune. A cela il faut ajouter le coût d’une indexation des salaires prévue en mars (100.000€) et l’alimentation exceptionnelle du fonds de pension destiné à couvrir les obligations de la commune envers ses mandataires (750.000€).»


S’ajoute une hausse des dépenses de fonctionnement. De tout cela, il découle une augmentation des dépenses de 3,93%, essentiellement sous l’effet de l’investissement prévu en matière de ressources humaines.
10 millions d’investissements


De nombreux projets sont en cours et nécessiteront des investissements importants. Près de 10 millions d’euros y seront consacrés pour la construction de l’école de Rotheux, dont le marché de travaux sera attribué en 2020 ; l’étude de faisabilité en vue d’une nouvelle maison communale ; la piste cyclable Neuville-Seraing pour laquelle les travaux préparatoires sont sur le point de débuter ; la réhabilitation du presbytère de Plainevaux ; l’actualisation du site internet afin d’améliorer l’expérience web des citoyens ; la modernisation de l’éclairage public par une généralisation des luminaires LED; la création d’un parking de covoiturage au nouveau rond-point des 7 Fawes ou encore l’isolation et la ventilation de l’école de Neuville.


Ce budget a été voté à l’unanimité.

La majorité PS-MR a tenu à souligner le travail constructif de l’opposition

 

Par L.C.

 

 

 

        Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel