Il préviendra des coupures par e-mail et SMS à partir de juin 2020

Lien permanent

À partir du mois de juin 2020, les clients qui le souhaitent seront prévenus des coupures de courant par e-mail et/ou SMS.

Avec ce changement, ORES souhaite mettre en place un système qui réponde davantage aux besoins de la société moderne.


Mauvaise surprise pour quelques habitants de Fosses-la-Ville ce mercredi matin : au réveil, plus d’électricité. Une panne ? Pas du tout. Des travaux étaient prévus et les riverains avaient presque tous été informés.
Malheureusement, le courrier d’avertissement de certains citoyens s’était égaré. Pour éviter ce genre de mésaventure, ORES s’apprête à changer son fonctionnement. « Dès juin 2020, les clients pourront être prévenus par mail et/ou par SMS », explique Jean-Michel Brebant, porte-parole du gestionnaire de réseau de distribution ORES. « Ce n’est pas une obligation, mais ceux qui le souhaitent pourront opter pour ce système. »


Un processus fastidieux


Pour que ce système soit performant, ORES doit d’abord obtenir les adresses e-mail et les numéros des clients. Le problème, c’est qu’il ne dispose pas toujours de ces informations. « Les gens sont clients chez les fournisseurs comme Lampiris ou Electrabel, mais pas chez nous. Nous ne sommes que le gestionnaire du réseau », précise Jean-Michel Brebant. « Les clients doivent donc accepter de nous transmettre ces données privées. Petit à petit, nous pourrons constituer une base de données qui permettra de mettre ce système en place. Nous lancerons bientôt une campagne pour permettre à ceux qui le souhaitent de s’enregistrer. », ajoute le porte-parole. Ce changement ne fera pas pour autant disparaître les alertes via courrier papier, puisque le régulateur impose l’envoi d’un courrier. Qui plus est, l’utilisation des deux systèmes en parallèle permettra à ORES de juger de l’efficacité de son projet.


L’un des défis sera d’assurer le suivi des informations des clients. Que se passe-t-il lorsqu’une personne change de numéro de téléphone, par exemple ? « C’est l’un des défis que nous devrons relever pendant les prochains mois », reconnaît le porte-parole. « Depuis quelques années, nous essayons de mettre en place une politique différente vis-à-vis de nos clients. Nous ne voulons plus nous contenter de la gestion de raccordements, mais plutôt de la gestion de clients avec un service plus personnalisé. »


Interruptions planifiées


Avec ce système, ORES veut évoluer avec la société et avec les besoins de ses clients. « Notre objectif, c’est de proposer des services qui soient à la hauteur des attentes des gens. Beaucoup d’entre eux s’attendent plutôt à recevoir un SMS plutôt qu’un papier dans leur boîte aux lettres. »


Actuellement, une phase de test est menée dans la région de Namur. D’ici un peu plus de six mois, le service sera donc disponible sur tout le territoire.


« Ce service concerne uniquement les interruptions planifiées. Pour ce qui concerne les pannes imprévues, il faudra encore attendre un peu plus longtemps », conclut le porte-parole. En dehors de ces alertes, il est également possible de suivre les coupures de courant, en direct, partout sur le réseau d’ORES, au moyen d’une carte interactive disponible sur son site internet.
Par François Thys

 

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel