• Des Nandrinois condamnés pour vol à main armée

    Lien permanent

    Le 15 avril 2017, la station Octa + de Flémalle avait été la cible d’un vol à main armée : un homme encagoulé, muni d’une arme de poing, s’était fait remettre le contenu de la caisse. Trois jours plus tard, Geoffrey (32), de Nandrin, s’était livré et il avait dénoncé sa compagne de 26 ans, habitant à Nandrin également. L’ancien couple et deux complices viennent d’être jugés à Liège.
    Le 15 avril 2017, la station Octa + de Flémalle avait été la cible d’un vol à main armée : un homme encagoulé, muni d’une arme de poing, s’était fait remettre le contenu de la caisse. Trois jours plus tard, Geoffrey (32), de Nandrin, s’était livré et il avait dénoncé sa compagne de 26 ans, habitant à Nandrin également. L’ancien couple et deux complices viennent d’être jugés à Liège.
    Les faits auraient été imaginés par un Flémallois de 29 ans, Thibaut, et le Nandrinois. Tous les deux avaient déjà été condamnés, lors du même procès en 2014, pour des vols. C’est la compagne de Geoffrey qui les avaient véhiculés chez un Engissois de 35 ans, propriétaire de l’arme factice et 4e prévenu, pour lui emprunter cette arme.
    La prévenue a soutenu que quand son compagnon d’alors et Thibaut avaient évoqué ce « coup », elle avait tenté de les dissuader. Elle leur avait prêté son véhicule pour commettre les faits, et elle était restée à l’arrière de sa voiture quand ils les ont commis. C’est le Flémallois qui avait braqué la station, pendant que le Nandrinois attendait au volant pour démarrer en trombe une fois leur butin récolté. Les quelques centaines d’euros avaient été utilisés immédiatement par les deux hommes pour acheter de la cocaïne qu’ils avaient fumée toute la nuit dans une chambre d’hôtel.
    Puisqu’elle a prêté sa voiture, indispensable à la commission des faits, la Nandrinoise est coauteure et elle écope de 60 h de travail (ou un an de prison si elle ne les accomplit pas). L’Engissois qui avait cédé son arme factice au duo soutenait qu’il pensait qu’il s’agissait d’une blague, mais il connaissait les antécédents de ses amis, a relevé le tribunal. Il est coupable, mais bénéficie d’une suspension du prononcé. Les deux principaux prévenus écopent chacun d’une peine de 18 mois de prison, mais le tribunal leur a accordé un sursis à condition qu’ils suivent une cure de désintoxication.

    Par LWs

     

    Source

  • Les cohabitants devraient mieux se protéger

    Lien permanent

    On vous l’annonçait dans nos pages : en 2018, 39.000 nouveaux couples, dont 16.000 wallons et bruxellois, ont décidé d’officialiser leur union en signant une déclaration de cohabitation légale.

    Un premier geste qui leur assure une meilleure protection en cas de décès de l’un des partenaires.

    Une meilleure protection, oui, mais pas suffisante selon la fédération du notariat.

    « Si l’un des partenaires décède et que rien n’a été prévu en plus de la déclaration de cohabitation légale, le survivant n’hérite que de l’usufruit sur le logement familial et des meubles qui le garnissent », explique-t-elle.

    « Dans le cas d’un couple marié, les droits successoraux du conjoint survivant sont plus importants. »


    Dans le cas des cohabitants de fait, qui n’ont pas introduit de déclaration auprès de leur commune, la situation semble encore plus précaire : « Si un des cohabitants de fait décède, l’autre n’a légalement droit à rien.

    En cas d’achat d’une habitation en commun, la moitié de l’habitation reviendra aux héritiers du partenaire décédé, ce qui fait peser le risque que le partenaire survivant ne puisse pas continuer à y vivre. »


    Que la cohabitation soit officialisée ou non, la rupture pourrait également poser des soucis.

    « Par exemple, la cohabitation, en principe, ne donne lieu à aucune pension alimentaire, peu importe la durée de la relation. »


    Pour s’assurer une protection maximale, les notaires conseillent de conclure un contrat de cohabitation légale pour les cohabitants légaux ou un contrat de vie commune pour les cohabitants de fait.

    L’an dernier, 300 accords de cohabitation ont été signés devant des notaires, dont 153 au cours du premier semestre.

    Cette année, seuls 137 accords ont été conclus en six mois.

    Cette signature devant notaire est obligatoire pour les cohabitants légaux mais facultative pour les cohabitants de fait.

     

    Source

  • Attention le centre Antipoisons de Belgique met en garde !!!

    Lien permanent

    Attention Un nouveau challenge fait le buzz via l'application TikTok.

    Il consiste à placer un sac plastique, contenant de l'eau de javel, sur les yeux pour soi-disant en modifier la couleur.

    Ce qui est en fait impossible. Il y a aussi le danger de brûlures et de cécité si la pochette s'ouvre et que le liquide se répand .

    N'hésitez pas à mettre en garde vos enfants et ados !

    Les infos 

    Antigifcentrum - Centre Antipoisons - Poisoncentre

  • Comme chaque année à cette époque, il y a moyen d’écrire au grand saint Nicolas.

    Lien permanent

    Pour les petits enfants sages de Nandrin ,voici la boîte aux lettres, afin de faire parvenir

    des lettres et messages au grand Saint Nicolas avant la nuit du 6 décembre .

    Sur la façade de  Bpost

    Rue Sylvain Gouverneur 2, 4550 Nandrin

    Depuis une semaine maintenant, il y a moyen, comme chaque année à cette époque, d’écrire au grand saint Nicolas.
     «Plus de 2.000 boîtes aux lettres
    ont été décorées pour inviter les enfants à déposer leur lettre», explique Barbara Van Speybroeck, la porte-parole de la société bpost.
    Nous en avons découvert
    quelques-unes qui sont surmontées d’une jolie mitre rouge à croix jaune et d’une barbe blanche.
     Sur le panneau, il est inscrit ceci: «Poste ici ta lettre
    pour Saint-Nicolas». On y met un trait d’union et une majuscule au mot «saint», ce qui n’est pas tout à fait juste.
     On écrit en effet la fête de la «Saint-Nicolas» mais quand on s’adresse au grand saint, c’est avec une minuscule et sans trait d’union.
    BEAUCOUP DE BOULOT!
     On n’en voudra pas trop à bpost qui permet aux enfants d’encore y croire. L’adresse est restée la même et il ne faut pas se tromper de chiffre en l’écrivant sur l’enveloppe.
    C’est bien la Rue du Paradis, numéro 1, à 0612 Ciel. «Les enveloppes ne doivent pas être affranchies», rappelle la porte-parole. «Mais elles doivent parvenir au secrétariat du grand saint le 29 novembre au plus tard».
     C’est la condition sine qua non pour recevoir une réponse
    de saint Nicolas en personne. «L’année passée, plus de 300.000 enfants avaient écrit, preuve qu’ils trouvent cela très important.»
    Barbara Van Speybroeck précise l’importance de bien mentionner son nom et son adresse.
    Sans quoi, la lettre de saint Nicolas n’arrivera pas. Ce serait bête car, outre un petit mot, il y aura à nouveau un petit livret avec des jeux et des coloriages à réaliser.
     Plus on arrivera vers la fin du mois, plus il y aura de gens qui travailleront au secrétariat à Bruxelles pour ouvrir le courrier.
    «On parle ici d’une équipe de 20 collaborateurs maximum». Précisons que les écoles peuvent aussi envoyer des lettres à saint Nicolas.
    Ce dernier aura, une fois encore, beaucoup de travail!
    Par PIERRE NIZET

     

    Source

  • Pour apprendre à cuisiner sainement et simplement tous les jours, atelier cuisine se déroule 25 novembre 2019

    Lien permanent

     


    En pratique.
    Nous cuisinerons des produits de saison, un maximum bio et du terroir.
    Chaque fois un plat + un apéro ou une entrée ou un dessert.
     
    Rendez-vous dans le salon pour quelques explications, ensuite, nous prenons la direction de la cuisine où nous cuisinons ensemble en respirant de bonnes odeurs.
    Place à la dégustation autour d'une belle table décorée pour vous donner des idées car nous mangeons aussi avec les yeux.
    Vous repartez avec les recettes et de la joie d'avoir prit soin de vous et surtout prit du temps pour vous.
    Où et quand ?
     
    Dernier lundi du mois
    Rue Tige de Strée, 49/2, 4570 Strée.
     
     

     

     

     

    S'inscrire ici 

  • L'incontournable Marché de Noël le 13 et 14 décembre 2019 à Villers le Temple Nandrin

    Lien permanent

    Marché de noël , superbe ambiance, soirée dansante après .

    Voici les dates à mettre à l'agenda !!!

    Plus d'infos dans les prochaines  semaines 

  • Petit déjeuner OXFAM à Clavier dimanche 17 novembre 2019

    Lien permanent

    Petit déjeuner OXFAM à Clavier ainsi qu'un petit marché de produit locaux .
    Le dimanche 17 novembre de 8h30 à 11h30 à la salle La grange à Les Avins.
    Petits pains, cramiques, beurre, confiture, fromage, jambon, oeuf, café, chocolat chaud, thé

                   le tout avec des produits Oxfam et produits locaux.


     N'oubliez pas de réserver au 0475/517 917

  • Plantation d'une grande haie vive près de 500 mètres le 21 novembre par Natagora les infos ici

    Lien permanent

    Gestion aux Adrets de Romont (Modave) le jeudi 21 novembre 2019

    Comme vous le savez peut-être déjà, nous planterons prochainement une grande haie vive (près de 500 mètres de long, sur deux rangs, environ 1400 arbustes) à proximité de la nouvelle réserve naturelle des Adrets de Romont (Modave).

    Si vous êtes intéressés et disponibles, n'hésitez pas à nous rejoindre. Tous les coups de mains seront les bienvenus (même d'une heure). Il y aura notamment un gros travail de distribution des plants (la haie est très diversifiée).

    Le chantier de plantation aura lieu le jeudi 21 novembre prochain, à partir de 9h (sauf imprévu climatique). L'équipe du projet LIFE sera sur place.

    Pour l'organisation et les ravitaillements, merci de me prévenir si vous comptez participer.

    Adresse du jour: Rue Campagne (avant les n°2-3) à Modave.
    Contacts : mailto: frederic.degrave@natagora.be - 0474/56.87.36

     

     

  • Tous les articles "Foot amateur et chez les jeunes" sont en accès libre jusqu'au 31 décembreles infos ici

    Lien permanent

    Tous les articles "Foot amateur et chez les jeunes" sont en accès libre jusqu'au 31 décembre.

    Vous pouvez les consulter gratuitement et découvrir ce nouveau produit foot innovant et de proximité.

    À partir du 1er janvier, tous ces articles seront inclus dans l'offre numérique de nos éditions digitales (abonnement à 1euro par mois pendant 3 mois)

     

     

    Les infos R.E.S. Templiers-Nandrin clic ici 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Balade aux flambeaux Citadelle de Namur le 16 novembre 2019

    Lien permanent

    Cette balade aux flambeaux vous fera (re) découvrir la Citadelle de Namur d’une manière unique.

    Le thème 2019 ?

    Les vins namurois ! Le temps d’une soirée, dégustez des vins locaux en extérieur et dans des lieux intérieurs habituellement fermés au public.

    Réservez vite !

    Le 16 novembre 2019 Centre Terra Nova - 5000 Namur Infos : 081 24 73 70

  • La 13e édition de la Journée de l'Artisan aura lieu le 17 novembre 2019

    Lien permanent

    Les ateliers des artisans ouvriront gratuitement leurs portes aux visiteurs le dimanche 17 novembre partout en Belgique.

    Un évènement à ne pas manquer .....

    Pour faire découvrir leur passion et leur savoir-faire, les artisans organiseront des activités originales et inédites. Organisée depuis 2006, la Journée de l'Artisan a pour but de mettre en avant les talents de milliers d'artisans belges. 

     

    https://www.journeedelartisan.be/fr/

    Les artisans wallons vous ouvrent les portes de leur atelier dans le cadre de cet événement national. Poterie, céramique, travail du bois, du fer et de la pierre… Partez à la rencontre de ces artisans de nos régions aux métiers traditionnels et laissez-vous séduire par leur savoir-faire !

     

    Le 17 novembre 2019 Partout en Wallonie Infos : 080 01 20 33

  • Le 9ème Salon Vin & Gastronomie de Nandrin16 & 17 novembre 2019

    Lien permanent

    Le 9ème Salon Vin & Gastronomie de Nandrin se déroulera ce samedi 16 novembre de 13 à 21 heures et ce dimanche 17 novembre de 11 à 18 heures.

    www.vinetgastronomie.be

  • QUI EST CE JEUNE LIÉGEOIS?

    Lien permanent

    Jean ou Jacques, le gamin sérésien recherché par le GI?
    Le 11 juin, nous avions recueilli le témoignage et relayé l’appel de Kenneth Novak, un retraité habitant la banlieue de Chicago. L’homme nous avait contactés car il participe à un programme historique en faisant partie des volontaires récoltant les souvenirs de tous les vétérans de la guerre 40-45.
    Parmi ces GI qui ont combattu en Belgique, et plus particulièrement à la bataille des Ardennes, il y a un certain Richard « Dick » Truitt. L’homme est aujourd’hui âgé de 95 ans et il appartenait à la 3e division blindée du 83e bataillon de reconnaissance. Il conduisait un petit tank de reconnaissance, un Stuart ME et avait pour mission de déterminer la localisation exacte des ennemis allemands.
    Si Kenneth nous avait joints, c’était pour retrouver la trace d’une jeune (à l’époque) liégeois qui a marqué le souvenir de Dick. Le GI aimerait savoir si le gamin de 16 ans monté sur son char du côté de Seraing était toujours vivant. C’était au mois d’août 1944 et Dick venait de Huy. À l’époque, Dick avait 21 ans. Le jeune Belge aurait 90 ans aujourd’hui, s’il était toujours vivant. Habitant à West Chicago, Dick a eu 5 enfants et compte 14 petits-enfants et 22 arrière-petits-enfants. Le problème, c’est qu’il ne rappelle plus l’identité du Liégeois.
    Tous les deux décédés
    Depuis la parution de cet article, nous avons reçu deux appels.
    L’un provient de Bernard Collin qui habite à Liège.
     « Le garçon sur la photo pourrait être mon papa mais je n’en suis pas sûr », nous dit-il.
     « Il s’appelait Jacques et était né le 18 mai 1928 ».
    Il parle à l’imparfait car son père est décédé en 1992 des suites d’un cancer des poumons.
    « Sa filleule, Jeanine, trouve que la photo est fort ressemblante à mon père.
     Elle habite Bastogne aujourd’hui ».
    Une autre personne nous a contactés.
    Il s’agit d’Anne Lise Bouchoms.
    « Cela pourrait être mon oncle, Jean Bouchoms », nous dit-elle. « Le problème, c’est qu’il est décédé l’an dernier en… Nouvelle-Zélande où il était parti vivre, à l’âge de 30 ans ». Elle nous envoie une photo de son oncle datant plus ou moins de cette époque. Sans certitude. Quant à Bernard Collin, il essaie de trouver une photo de son père à l’âge de 16 ans…

    Par Pierre Nizet
     
     
     
    Richard «
Dick
» Truitt et le jeune Liégeois.Richard « Dick » Truitt et le jeune Liégeois. - DR
     
    Une photo de Jean Bouchoms.
    Une photo de Jean Bouchoms. - DR

  • Engie et la zone de secours Hesbaye-Meuse-Condroz renforcent leur collaboration

    Lien permanent

     

     

     

     

    L’entreprise Engie Electrabel, gestionnaire du site de production nucléaire de Tihange, et la zone de secours Hesbaye-Meuse-Condroz (Hemeco) viennent de contracter une convention de collaboration renforcée, a annoncé lundi le président de zone Christophe Collignon.
    Cette convention vise notamment à adopter toutes les mesures nécessaires afin d’optimiser la maîtrise du risque lié à la présence de la centrale nucléaire de Tihange, indique le communiqué de Christophe Collignon.


    Au travers de ses départements administratif et opérationnel, la zone de secours va mettre son réseau d’experts et de collaborateurs à disposition de cette collaboration renforcée.

    En contrepartie des efforts ainsi consentis en termes d’organisation, de formation et d’information,l’opérateur Engie Electrabel s’engage à lui verser annuellement la somme forfaitaire de 740.000 euros.

    L’entreprise mettra également un camion IGA (incendie de grande ampleur) à disposition de la zone de secours Hemeco. Des exercices individuels et conjoints devront être réalisés avec le matériel spécifique.


    Un comité stratégique et un comité de pilotage se chargeront respectivement de la supervision et de l’organisation pratique de la collaboration renforcée, qui se décline en divers axes (organisationnel, méthodologique, de formation, de prévention, de coordination opérationnelle, de planification d’urgence ou encore de logistique).


    Officiellement signée le 21 octobre, ladite convention restera d’application jusqu’au 31 décembre 2023 et fera l’objet, avant son terme, d’une évaluation par le comité stratégique, conclut le communiqué.


    La zone de secours Hemeco couvre les territoires des communes d’Amay, Anthisnes, Clavier, Comblain-au-Pont, Ferrières, Hamoir, Héron, Huy, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet, Tinlot, Villers-le-Bouillet et Wanze.


    La principale de ses deux casernes est située à Tihange (Huy), juste en face du site de production nucléaire.

    Par Belga

    Source

  • Courses cyclistes : la fin du stress pour les bourgmestres

    Lien permanent

    Dire qu’un vent de panique a soufflé sur l’organisation de courses cyclistes l’été dernier est un faible mot. En cause, un nouvel arrêté royal réglementant les courses et les épreuves tout-terrain.
    Dans le cas des courses en ligne, donc d’une commune A vers une commune B, l’arrêté royal prévoit en effet qu’il y ait un bourgmestre de référence, celui de la commune d’arrivée de la course.
    Lourdes responsabilités
    Ce dernier se voit confier un certain nombre de compétences nouvelles et lourdes en termes de responsabilités et de charge de travail. C’est lui qui doit demander des autorisations pour l’itinéraire complet et organiser une réunion de coordination multidisciplinaire, quatre semaines avant la course, afin de définir les responsabilités de chacune des parties.
    Interrogé par… David Clarinval, alors député et membre de la commission de l’Intérieur, le ministre Pieter De Crem vient de faire parvenir une réponse rassurante au Biévrois.
    « Chaque bourgmestre reste compétent pour assurer la sécurité sur son territoire », rappelle le ministre de l’Intérieur. « Sur la base de l’évaluation des risques, le gouverneur peut évoquer l’article 128 de la loi provinciale et assumer un rôle de coordination dans le cadre du maintien de l’ordre dans sa province. Le bourgmestre de référence n’a reçu qu’un rôle initiateur en matière de coordination, et ce dans quelques tâches administratives anciennement dévolues au bourgmestre dès le départ de la course cycliste. À cet effet, il peut faire appel à son coordinateur de plan d’urgence ou à une autre commune, ou aux services de police. S’il le souhaite, le gouverneur peut encore se charger de la coordination. »
    Une réponse qui rassure définitivement les bourgmestres concernés !


    Par J.M.

     

    Source

  • L’association des Producteurs de Boudin blanc de Liège se mobilise !!!

    Lien permanent

    L’Association des Producteurs de Boudin Blanc de Liège est unanime sur la question : le boudin blanc de Liège est reconnu pour sa qualité. L’ASBL liégeoise veut donc se mobiliser pour qu’une appellation protégée soit désormais associée à sa vente, à l’instar du célèbre « Jambon de Parme », par exemple. Une particularité le distingue des autres boudins : le Liégeois est fabriqué avec de la marjolaine, une plante qui pousse sur les Coteaux de la Citadelle.


    Plusieurs bouchers liégeois ont déposé une demande allant en ce sens. Damien Boca, membre actif de l’Association des Producteurs de Boudin Blanc de Liège, et boucher à Héron, en fait partie : « À mes yeux, il est important de défendre notre patrimoine et la qualité de notre boudin», nous confie-t-il.


    Des chercheurs de Gembloux ont apporté leur soutien à cette démarche, en analysant les composantes de notre boudin liégeois. La demande de l’appellation protégée du Boudin blanc de Liège progresse et est arrivée, en octobre dernier, à l’Europe. Malgré une telle avancée, les grandes entreprises s’opposent farouchement à ce choix. Pourquoi? Notamment parce que ça entraîne de nombreuses obligations pour les fabricants. Notamment, son diamètre qui doit être de 4 à 5 cm, avec une longueur de 20 centimètres.


    Au niveau de sa fabrication, aussi, des changements sont à prévoir : la marjolaine, ingrédient obligatoire, doit donc être produite à Liège, sur les Coteaux de la Citadelle. Mais c’est justement là qu’elle est plus chère par rapport à celle produite à l’étranger. Une fois l’appellation prononcée, sa quantité sera contrôlée et devra s’élever de un à trois grammes par kilo.


    Cette augmentation du prix fait dresser les poils de quantité d’entrepreneurs. Frileux de mettre la main au portefeuille, ils seront, si l’appellation est octroyée, dorénavant contrôlés sur la façon dont ils produisent le boudin blanc.


    Damien Boca, de son côté, soutient ardemment la cause. Il participera d’ailleurs, le 22 novembre prochain, à Liège, au concours du « Boudinwall », qui élira notamment le meilleur boudin blanc de Liège.


    Par Céline Gonzalez-Gonzalez

     

    Source

     

     

  • Formation REIKI USUI niveau 1 Le samedi 7 decembre 2019 Institut Côté Chic Nandrin

    Lien permanent

     Formation REIKI USUI niveau 1

     Samedi 7 décembre
     De 9h à 18h
    Prix : 120€ / personne .

    Les places sont limitées !
    Inscription par téléphone ou mp
    Syllabus et certificat compris

     Éthique
     Les 5 principes du reiki
     L’historique
     Le positionnement des mains
     L’ auto traitement
     Le soin à autrui
     Les chakras
     L’aura

    N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations
     0496871631
     
     

    3 place Arthur Botty (12,75 km)
    4550 Nandrin
    0496 87 16 31
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

  • Un siège pour ne pas oublier bébé dans la voiture !!!

    Lien permanent

    Une loi italienne visant à prévenir la mort d’enfants dans les voitures à cause d’un coup de chaleur est entrée en vigueur jeudi.

    En Italie et ailleurs dans le monde, des cas ont été recensés de décès d’enfants enfermés dans des véhicules, généralement après qu’un des parents les y oublie.

    Depuis jeudi, les sièges auto pour enfants de moins de quatre ans doivent être munis d’un système d’alarme qui s’enclenche si l’enfant est oublié dans une voiture.

    Concrètement, si un adulte sort du véhicule et s’en éloigne, laissant l’enfant sur son siège, il recevra un appel d’alerte sur son téléphone portable.

    Pour Andrea Albanese, qui avait fait campagne en faveur de cette loi après avoir oublié son fils de deux ans dans une voiture fermée durant plusieurs heures, ce qui avait provoqué son décès, l’Italie fait figure d’exemple.

    «Nous sommes le premier pays en Europe et je pense que tout le monde doit adopter une telle loi.» L’homme avait été acquitté d’homicide involontaire pour le décès de son fils, les juges estimant que l’oubli était dû à une «amnésie dissociative»

     

    Source

  • Les petites histoires sur le Blog : C’est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué

    Lien permanent


    "C’est une folie de haïr toutes les roses parce que une épine vous a piqué,

    d’abandonner tous les rêves parce que l’un d’entre eux ne s’est pas réalisé,

    de renoncer à toutes les tentatives parce qu’on a échoué…


     C ‘est une folie de condamner toutes les amitiés parce qu’une d’elles vous a trahi,

    de ne croire plus en l’amour juste parce qu’un d’entre eux a été infidèle,

    de jeter toutes les chances d’être heureux juste parce que quelque chose n’est pas allé dans la bonne direction.
     Il y aura toujours une autre occasion, un autre ami, un autre amour,

    une force nouvelle.


    Pour chaque fin il y a toujours un nouveau départ.


    "Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité."

     

    Petit Prince" de Saint-Exupéry

  • Médecine alternative pour 35% des malades

    Lien permanent

    De plus en plus de patients souffrant de cancers font appel aux médecines alternatives pour se soigner. C’est ce qui ressort d’une étude mondiale publiée dans la prestigieuse revue médicale JAMA Oncology. Selon les chercheurs, ce serait le cas pour un malade sur trois. En plus de leur traitement (chimiothréapie, radiothérapie.) suggéré par leur oncologue, ils font de l’automédication ou vont voir d’autres patriciens dont l’activité n’est pas toujours reconnue.

    Plus concrètement, il ressort que 35,8 % de ces patients prennent des compléments alimentaires à base de plantes. La chiropraxie (méthode visant à soigner par manipulations des vertèbres) et l’ostéopathie clôturent le top 3 des médecins alternatives les plus utilisées par les personnes atteintes d’un cancer. Pour se soulager, les malades font également énormément appel aux massages, au yoga, au taî-chi ou qi gong, à la méditation, à des régimes spéciaux, à l’acupuncture, à l’homéopathie, à la naturopathie ou encore à l’hypnose.

    « Toutes médecines alternatives qui aident le malade peuvent être bonnes pour lui. Depuis qu’elle fait de la médiation, une de mes patientes arrive à mieux gérer les effets secondaires de sa chimiothérapie. Le problème aujourd’hui est que nos patients ne nous en parlent pas. Or, si certaines médecines alternatives n’ont aucun effet sur leur traitement, d’autres peuvent avoir de lourdes conséquences », nous confie un oncologue. Selon l’étude américaine, 29,3 % des malades n’osent pas avouer cet usage à leur médecin et 47 % estiment qu’il n’a pas besoin d’être mis au courant. »

    Par Alison Verlaet

     

    Source

  • Dernière semaine pour la foire à partir de 1 € de Statte

    Lien permanent

     

    Du 4 octobre 2019 au 17 novembre 2019 

    Dernière semaine 

     

    Port de Statte (5,71 km)
    4500 Huy-Statte, Liege, Belgium
     
     
  • Marché de Noël Clavier le 14 et 15 décembre 2019

    Lien permanent

    Marché de Noël avec de nombreux artisans de la région, bar et restauration de circonstance, ambiance de Noël et soirée guinguette.


    Carrefour Devillers, 4560 Clavier, Belgique

     

    Marché DE Noël clic ici 

  • Soirée spéciale sur le thème du harcèlement le 25 novembre 2019

    Lien permanent

    Le 25 novembre prochain, dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre la violence faite aux femmes, nous organisons une soirée spéciale autour du thème du harcèlement.

    Dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la Coordination Femmes d’Amay, ses bénévoles et le Centre culturel d’Amay vous invitent dès 18h30 à un cocktail dînatoire préparé et servi par les élèves de l'école du Chêneux autour d’une exposition d’affiches de campagnes contre le harcèlement.

    À 19h45, concert d’Alberto Ales.
    Accompagné de sa guitare, rythmé aux sons de l'Espagne,ce compositeur-interprète transmet au public sa sensibilité,racontant des histoires d'un quotidien... non ordinaire.
    À 20h30, spectacle classé d’utilité publique : « #Vu » de la Cie Les Arts Nomades
    Une plongée dans la boue des réseaux sociaux et des intimités v(i)olées Lisa débarque à une soirée où personne ne l’a invitée. Elle est là pour faire face.
    À elle-même et à ceux qui l’ont harcelée. Ceux qui ont partagé le sexto envoyé à celui qu’elle aimait.
    Ceux qui n’ont pas pris la peine de penser à son cœur qui battait.
    Alors elle déverse son  histoire, Lisa, à coup de rimes slammées en cascade, dévalant sur le rythme haletant de
    percussions jouées en live, la montagne d’insultes et de brimades qu’elle a dû encaisser.

    Dévoilant une fin éclatante d’intelligence et de beauté, #Vu est un spectacle puissant et audacieux, une immersion dans la réalité inquiétante du cyber-harcèlement à l’école.
    Une gifle, nécessaire et salutaire, qui marque par sa justesse d’interprétation et d’écriture.
    Avec sa présence décalée, le musicien Vincent Cuignet donne le beat à cette tempête impitoyable, soulignant la langue crue, la rumeur nauséabonde, la solitude profonde.
    Avec Julie Carroll et Vincent Cuignet
    Texte et mise en scène : Mattias Depaepe
    Informations pratiques :
    Date : 25/11/2019
    18h30 : cocktail dînatoire
    19h45 : concert
    20h30 : spectacle
    Prix : 5,00 €
    Infos et réservations : 085/31 24 46 - info@ccamay.be

    25novama.JPG

  • Les résultats Foot Templiers-Nandrin du week-end

    Lien permanent

    TEMPLIERS NANDRIN - BEAUFAYS 3-0

    Les buts:21e Barbay (1-0), 44e Philippe (csc, 2-0), 83e Degbomont (3-0)
    Templiers Nandrin: Creppe, Di Pasquale (26e Morsat), Grégoire (80e Velter), Sougnez, Janin (81e Gillard), Burton, Damsin, Mare, Barbay, Degbomont, Henry.
    Beaufays: Vullo, Bosson, Gérard (75e Haleng), Hanoset, Carvalho-Fernandes, Kileba (50e Thans Mar.), Turco T., Presti, Turco F. (62e Thans Mat.), Temsamani, Philippe.
    Cartes jaunes: Philippe (14e), Gérard (30e), Janin (34e)
    Arbitre: M. Chouffart
     

    HANEFFE - TEMPLIERS NANDRIN B 0-5
    Les buts: 6e Sauvage L. (0-1), 19e Sauvage A. (0-2), 25e T’Jean (0-3), 27e Marchal (0-4), 31e Sauvage L. (0-5)
    Haneffe : Gregoire, Renson, Raffa (46e Nurkowski), Delville (46e Piette S.), Smolders, Sluse (67e Nurkowski), Loumrhari, François, Jaco, Augusto Marcos (46e Van Mechelen), Bollette.
    Templiers Nandrin B: Piette Q., Dessart, Hossay, T’Jean (54e Gruslet), Van Laeken (67e Calabon), Gaspard, Luymoeyen (75e Gelmini), Renglet, Marchal, Sauvage A.,, Sauvage L.
    Arbitre: M. Scan

    Gilles DANDUMONT

  • Tous les recyparcs seront fermés ce mardi 12/11 en raison du lundi 11/11 férié

    Lien permanent

    L'ensemble de nos recyparcs seront fermés ce mardi 12/11 en raison du lundi 11/11 férié.

    Pour rappel, lorsqu'un jour férié tombe un lundi, les recyparcs sont systématiquement fermés le mardi qui suit pour permettre aux transporteurs d'évacuer et de remplacer les conteneurs qui ont été remplis durant la journée du samedi.

    Source

  • Les Belges se débrouillent bien en anglais

    Lien permanent

    La Belgique perd deux places dans le classement mondial des meilleurs anglophones non natifs mais reste dans le cercle très fermé des pays avec une « Très Bonne Maîtrise de la Langue » avec sa 13e position, sur 100. La Belgique passe de la 11e à la 13e position avec un score de 63,09, soit moins 0,43 point comparé à l’année dernière. Elle se place désormais derrière la Pologne, le Luxembourg et l’Allemagne. Mais l’écart entre la Wallonie et la Flandre se creuse. D’après le rapport, les Wallons obtiennent un résultat de 58,22 contre 67,49 pour les Flamands. Quant aux Bruxellois, ils obtiennent la note de 63,56. En excluant les autres régions, la Flandre se positionnerait 5e du classement mondial. La Wallonie serait reléguée loin derrière, à la 25e position. La région Bruxelles-Capitale se situerait à la 12e place si on excluait la Wallonie et la Flandre.

     

    Source

  • Attention dans le courant de la nuit, la SWDE va intervenir sur une fuite Plusieurs communes seront sans eau cette nuit , Nandrin pas concerné car IDEN

    Lien permanent

    Plusieurs bourgmestres l'annoncent sur les réseaux Sociaux , mais également la presse .

    Petit rappel Nandrin lui est fourni par l'IDEN et pas la SWDE ni la CILE !!!

    Sic 

    "

    un ouvrage de la SWDE et sur laquelle une intervention est prévue durant cette nuit du 11 au 12 novembre, afin de limiter les inconvénients pour les usagers. Il y a une grosse fuite sur l’adduction Eupen-Seraing qui dessert la CILE et plusieurs communes entre Verviers et Liège.

    Cette fuite concerne une vanne de décharge et n’affecte donc heureusement pas l’adduction en elle-même. L’importance de la fuite nécessite néanmoins une réparation sans délai. Pour réaliser cette réparation, il faudra couper l’eau sur l’adduction.

    Les manœuvres de purge sur le tronçon d’adduction impacté commenceront à 22 heures. Les réparations se dérouleront pendant la nuit. Si les réparations ne se finissent pas dans les temps, la sortie de décharge sera momentanément bouchée afin de permettre la relance de l’adduction demain matin.

    Pour les clients, cela signifie que cette nuit, ils pourrait y avoir des manques de pression ou des coupures d’eau sur les réseaux des communes suivantes :

    - Dison
    - Verviers (Petit-Rechain, Lambermont, Ensival)
    - Herve
    - Soumagne (Melin)
    - Pepinster (Wegnez,rue E. Vandervelde)
    - Olne
    - Neupré
    - Engis
    - Amay

    Ces clients pourraient également constater demain matin un phénomène d’eau sale, provoqué par la relance de la circulation d’eau sur l’adduction. Un nouveau point de la situation sera fait à 6h30 ce 12novembre 2019

     

  • Colloque: Eau et assainissement: enjeux, défis et opportunités Jeudi 14 novembre 2019

    Lien permanent

    La formation en Management environnemental de HEC Liège et la SPGE ont 20 ans.
    A cette occasion, HEC Liège et la SPGE ont le plaisir de vous convier à leur colloque: "Eau et assainissement: enjeux, défis et opportunités"
     Jeudi 14 novembre 2019 / 16h30 - 21h30
     HEC Liège (Rue Louvrex 14 – 4000 Liège)

    Entrée gratuite, inscription obligatoire.
    Informations & Inscriptions > http://bit.ly/2BPUiKp
     
     
     
     

  • Voici la liste des stands du 9ème Salon Vin & Gastronomie de Nandrin du 16 & 17 novembre 2019

    Lien permanent

    Voici la liste des stands du 9ème Salon Vin & Gastronomie de Nandrin !

    vin.jpg

     

  • Le projet d’allongement de la piste secondaire, de Liege Airport

    Lien permanent

    Le projet d’allongement de la piste de contingence, ou piste secondaire, de Liege Airport a été présenté mardi passé lors de la réunion du comité d’accompagnement de l’aéroport liégeois.

    Cet allongement doit permettre la réalisation de travaux sur la piste principale, a-t-on confirmé mardi du côté de Liege Airport.


    A ce jour, selon Liege Airport, la piste secondaire accueille moins de 1% des mouvements de l’aéroport. Afin de réaliser des travaux sur la piste principale, il est envisagé d’y transférer le trafic aérien durant les opérations.

    Mais pour ce faire, la piste secondaire doit être allongée afin de garantir la sécurité des opérations au sol ainsi que des opérations aériennes, sachant qu’elle ne peut actuellement accueillir les gros porteurs et n’est pas disponible en cas de brouillard.


    Les travaux sur la piste principale consistent à remplacer son revêtement ainsi que celui de la partie «taxiways», soit la zone de parking et de manœuvre des avions du côté du terminal et des sociétés TNT et Lachs.

    Il s’agit aussi de remplacer dans une version LED les dispositifs de signalisation et d’éclairage.

    Ces travaux devraient s’étaler sur plusieurs semaines.

    Raison pour laquelle il convient de transférer le trafic aérien vers la piste secondaire.


    remblayer le site de la sablière de Fontaine


    Pour procéder à l’allongement de la piste secondaire, il est nécessaire de remblayer en partie la carrière dite Sablière de Fontaine, qui contient un site de grand intérêt biologique.

    Certaines espèces floristiques et faunistiques qui y sont observées sont protégées. Une étude d’incidences sur l’environnement doit donc être réalisée afin, notamment, de prendre des mesures destinées à préserver lesdites espèces.

    Une réunion d’information à la population aura lieu le 17 décembre à Grâce-Hollogne.

    Source
    belga