Attention aux vols par ruse !!!

Lien permanent

Le vol par ruse, c’est un vol mené de manière insidieuse. C’est, par exemple, se faire passer pour un agent de police pour pénétrer dans le domicile d’une personne et lui dérober son portefeuille. Ou encore, prétexter une situation de détresse pour gagner la confiance d’une bonne âme et lui dérober ses biens. En 2018, 7.337 plaintes ont été déposées dans notre pays pour des vols par ruse. Ce qui représente 20 plaintes par jour !
Le samedi 14 septembre dernier vers 17h20, à Berchem-Sainte-Agathe, un individu se présente au domicile d’une dame âgée et sonne à la porte. La dame va voir à la fenêtre de quoi il s’agit et l’individu prétexte qu’il vient relever le compteur du gaz.
Vigilantes, les caméras
Au moment où elle lui ouvre, il la saisit, la pousse et referme la porte. Il monte à l’étage, suivi de la victime. Le voleur s’empare de ses bijoux. La pauvre dame finit par crier à l’aide par la fenêtre. L’auteur prend la fuite. Ce vol par ruse, qui a tourné en vol avec violence, fait actuellement l’objet d’un avis de recherche de la police fédérale. L’auteur a en effet été filmé dans la rue par des caméras de surveillance et sa vareuse du Paris Saint-Germain, avec sa large bande rouge sur la poitrine, pourrait bien éveiller des témoignages.
Il ne se passe donc pas un seul jour en Belgique sans qu’un citoyen, souvent une personne âgée, ne tombe dans le piège de ces faux agents de la SWDE, faux agents d’Ores ou faux agents de police… Comme si les mises en garde de la police tombaient dans l’oreille d’un sourd. Sommes-nous à ce point naïfs ? À moins que ce ne soient les auteurs eux-mêmes qui brillent par leur imagination sans limite.
Ce mois-ci, à La Louvière, c’est un scénario plus élaboré qui a été mis en place par des voleurs. Un agent des eaux s’est présenté chez une personne âgée pour relever son compteur. Il est descendu dans la cave puis a quitté l’immeuble. Quelque temps plus tard, deux faux policiers se présentent chez la même personne pour signaler qu’un faux agent des eaux sévit dans le coin. L’arrivée du petit-fils déjouera les plans de ces faux policiers qui prendront la fuite sans avoir pu dérober le moindre euro.
Pas mal non plus le coup de la jeune fille en détresse tombée au sol. En octobre dernier, sur un parking commercial de Gosselies, une jeune de 17 ans crie alors qu’elle est par terre. Une cliente s’approche pour lui venir en aide. Elle comprendra plus tard qu’une autre personne en a profité pour lui dérober sa carte de banque, qu’elle venait d’utiliser chez Tom&Co. « Elles avaient sans doute vu mon code lorsque je l’ai composé », témoignera la victime qui perdra plus de 3.000 euros dans l’aventure.
Numéros bien rodés
On connaît aussi d‘autres numéros bien rodés du style : « Pouvez-vous me donner quelques pièces pour prendre mon bus ? », « Avez-vous un verre d’eau pour avaler mon médicament ? », « N’avez-vous pas oublié un billet de 50 € dans le distributeur automatique ? », « Vous avez accroché mon véhicule », « Voulez-vous bien signer cette pétition ? »…
En 2018, la police a reçu 7.337 plaintes pour vols par ruse et, pour le 1er trimestre 2019, 1.799 déjà. La Région bruxelloise est la plus touchée (3.799 plaintes en 2018 et chiffres en hausse pour 2019). En Région wallonne, on totalise 1.638 plaintes en 2018 dont 683 dans le Hainaut, 580 en province de Liège, 204 dans le Brabant wallon (hausse probable pour 2019), 114 en province de Namur et 57 dans le Luxembourg.
Par F. DE H.

Source

Les commentaires sont fermés.