Thomas Fyon élu nouveau président du cdH de Huy-Waremme

Lien permanent

 

Thomas Fyon, un Hannutois de 34 ans, est le nouveau président du cdH de Huy-Waremme. Il a été élu vendredi soir avec 97 % des voix.

Il était le seul candidat en lice à ce poste et succède à Benoît Cartilier.

Licencié de l’ULB en sciences politiques, père de deux enfants de 2 et 5 ans, Thomas Fyon travaille pour le cdH au sein de l’équipe pilotée par le philosophe Laurent de Briey qui réfléchit au futur du parti. Même s’il est peu connu au sen de l’arrondissement (candidat aux dernières élections communales à Hannut, il n’a pas été élu), il espère insuffler un nouveau souffle au parti au sein de l’arrondissement.

Vous avez été élu président de l’arrondissement avec 97 % des voix, mais quel était le taux de participation ?

Au cdH, la particularité est que les gens se déplacent pour voter (l’élection se déroulait à Huy), il n’est pas possible de le faire par procuration. Je ne dispose cependant pas des chiffres relatifs à la participation.

Vous étiez le seul candidat en lice, est-ce démocratique de ne proposer qu’un seul choix aux militants ?

Tout le monde avait la possibilité d’être candidat au départ… Notre équipe est dans la continuité. Certains visages ont été renouvelés, mais nous avons l’habitude de travailler ensemble. L’élection est donc une suite logique.

Qui compose votre équipe ?

Les deux vice-présidents sont Françoise Kunsch (Huy) et Raphaël lefèvre (Lincent). Le secrétaire politique est Damien Wathelet (Clavier), le trésorier Philippe Dreye (Huy) et la secrétaire Séverine Bovy (Wanze). Au total, le bureau élargi compte une quinzaine de personnes.

Vous avez un objectif chiffré à atteindre pour le cdH pour l’arrondissement ?

Je n’ai pas de chiffre à atteindre, mon objectif est d’inscrire notre arrondissement dans le principe de refondation du cdH et de relancer les sections locales. Nous voulons trouver le moyen de faire vivre le cdH au niveau communal. Notre volonté est également de s’ouvrir au reste de la société car nous sommes conscients du fossé qui se creuse entre les politiques et la société.

Georges-Louis Bouchez a évoqué la possibilité d’un rapprochement entre le MR et le cdH, cela vous semble une bonne idée ?

Ce n’est pas du tout à l’ordre du jour.

Pourtant, au niveau communal, le cdH forme de nombreuses listes de cartel avec le MR notamment…

Nous travaillons souvent en cartel mais chaque parti garde sa spécificité.

Quelle va être votre première action en tant que président du cdH de Huy-Waremme ?

Un tour de toutes les sections locales de l’arrondissement.

 

PAR AURÉLIE BOUCHAT

 

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel