Il a 7 de ses plus beaux pigeons, tous de race, ont disparu de sa volière

Lien permanent

Le Tihangeois Claude Smettin (75) met en garde ses voisins contre les vols : jeudi de la semaine  passé, 7 de ses plus beaux pigeons, tous de race, ont disparu de sa volière, à l’arrière de sa maison rue des Saules à Tihange. Une perte que ce passionné à près de 200 euros. Sans parler de la valeur sentimentale.
Couvreur à la retraite, Claude Smettin a toujours été passionné par les petits animaux et en particulier par la volaille : « Par le passé, j’ai eu jusqu’à plus de 100 poules, pigeons ou coqs chez moi », retrace le Tihangeois.
Un élevage qu’il a réduit aujourd’hui à une petite quarantaine d’unités. Dans sa volière située à l’arrière de son domicile de la rue des Saules à Tihange, les 38 coqs et poules Nègre-Soie avec leur plumage soyeux, les brahma ou encore les Araucana, connues pour leurs oeufs verts, cohabitent avec 14 pigeons.

Jeudi passé , en se rendant dans sa volière, Claude Smettin a constaté que 7 des 14 pigeons avaient disparu.
« Et pas n’importe lesquels.
Ceux qui me les ont pris s’y connaissaient. Ils n’ont emporté que ceux de race », soupire le septuagénaire. Soit 3 pigeons frisés, 2 Damas connus pour leur plumage bleu et 2 pigeons Paon, un bleu et un blanc.
Le Tihangeois les avait achetés sur le marché de la Batte à Liège.
Valeur totale : 186 euros.
Vigilance
Pour le Tihangeois, le vol ne fait aucun doute : « il est impossible qu’ils se soient envolés. La volière est fermée par une double porte ». Pour la même raison, il exclut également la piste d’un renard.
« Non, c’était des connaisseurs, ils ont pris les plus beaux ».

Il n’envisage pas de déposer plainte.
« À quoi bon, on ne les retrouvera jamais » mais il veut mettre en garde ses voisins, détenteurs d’animaux. Vigilance donc.
Par M-Cl.G.
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel