Renaud Verreydt a dû jeter l’éponge prématurément

Lien permanent


Pour fêter ses 60 ans, Renaud Verreydt disputait son Condroz sur une Porsche 997 GT3.
 Mais le chevronné pilote n’a pas pu rallier l’arrivée.
 « En sortant de ma voiture privée ce matin, je me suis coincé le dos et rouler me procurait beaucoup trop de douleurs.
 On a essayé de faire du mieux qu’on pouvait mais, quand on sait que chaque kilomètre parcouru nous coûte une cinquantaine d’euros, on n’a pas envie de risquer d’abîmer la voiture.
 Mais bon, nous sommes charmés par le travail de l’équipe dijonnaise qui nous a loué la voiture et nous comptons bien remettre le couvert sur d’autres rallyes, avec la même monture ».
Par J.B.

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel