La carte d'une spéciale spectaculaire Rallye du Condroz 2019 de ES Perwez-Marchin samedi 2 novembre 12h50 et 19h15

Lien permanent

Spéciale identique à l’année dernière si ce n’est l’arrivée. Il s’agit d’un gros morceau du Rallye avec des portions très rapides où les R5 prendront sans aucun doute le rupteur.

Le régional de l’étape Yves Matton se colle à l’analyse de cette spéciale où il risque également d’y avoir de gros écarts.

«C’est un tout gros morceau, c’est une spéciale qui allie des portions rapides et des portions techniques. Il faudra tout de même l’aborder avec une certaine prudence, au risque de ruiner son rallye, tant la spéciale est longue et piégeuse.

Le départ est donné par un enchaînement de virages qui passe à fond avec un premier gros freinage délicat, au quitté gauche, pour rentrer dans un chemin de terre étroit.

Après toute cette partie étroite qui amène les pilotes jusqu’au double droite avant d’aborder le virage à 90o où le grip est totalement inexistant, un endroit toujours intéressant pour les spectateurs.

Avant d’arriver à la ferme du Perron, il y a quelques endroits où la route est rendue particulièrement boueuse par l’activité agricole, un endroit souvent spectaculaire où certains pilotes sont déjà sortis. Nous aborderons ensuite la remontée vers l’épingle de Baya, où les spectateurs pourront admirer les bolides à deux reprises et ce de manière plus sécurisée.

«On abordera ensuite la descente qui mène au Ry de Lize, où les pilotes qui seront les pilotes en confiance avec leurs voitures pourront creuser un peu d’écart tant cette partie est technique et rapide avant de remonter vers la place de Grand-Marchin.

La descente vers le Fourneau avec ce pifpaf (droite-gauche) est également intéressante et je conseille d’ailleurs aux spectateurs de se positionner sur la droite dans la prairie avant celui-ci.

On enchaînera ensuite avec le passage en sous bois très glissant et technique avant la remontée vers Ereffe avec une grande partie à fond avant de se diriger vers la dernière partie spectaculaire de cette spéciale, double droite avant l’arrivée».

Par GILLES DANDUMONT

 

Source

3 condroz special.JPG

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel