Le stade du Standard recycle désormais les mégots de cigarettes

Lien permanent

Le stade du Standard recycle désormais les mégots de cigarettes. Treize nouveaux cendriers écologiques et ludiques sont installés un peu partout dans le stade. Ils recyclent et vous demandent même de voter. Une première pour un club belge !


Pour la première fois dans l’histoire du football belge, un club de notre championnat s’engage dans une démarche écologique de recyclage des mégots de cigarettes.


Dès ce mercredi, à l’occasion de la rencontre qui opposait le Standard de Liège à Waasland-Beveren, treize nouveaux cendriers, un peu particuliers, étaient présents au stade Maurice Dufrasne. L’objectif du club est clair, rendre le stade des Rouches de plus en plus… vert : « Au stade, nous avons beaucoup de mégots de cigarettes qui sont jetés au sol. Et la préservation de l’environnement est au cœur de la nouvelle politique sociétale amorcée par le club », indique ce mardi le Standard de Liège. « La réduction et la valorisation des déchets sont l’un des moyens qui doit nous permettre d’atteindre cet objectif ambitieux fixé par le club, à savoir réduire notre empreinte carbone. De plus, avec notre nouveau stade, nous tenons à aller vers une politique de plus en plus verte. Et ces cendriers constituent la première étape d’un long processus qui ne constitue en rien une action isolée », complète Sacha Feytongs, manager du stade.


Des cendriers pour voter


Mais ces cendriers n’ont rien de comparable à ce que vous connaissez. Ils recyclent les mégots de cigarettes pour leur donner une deuxième vie, et vous demandent aussi de voter !


En effet, ces nouvelles installations sont équipées de petits écrans qui donneront la possibilité aux supporters de donner leur avis : « Avec l’installation de cendriers-vote, les supporters sont invités à répondre à des propositions, à des petits votes sympas en jetant leurs mégots de cigarettes. En clair, quand un supporter jettera son mégot, il pourra choisir de voter. Par exemple, on peut demander le tifo qu’il a préféré ces dernières semaines, ou le but qui l’a fait le plus vibrer. Ça nous permet d’être en contact avec eux et d’en apprendre un peu plus sur ce qu’ils pensent », continue le manager. Ces treize cendriers sont installés un peu partout dans le stade : « Nous avons étudié le mouvement des supporters pendant un match. Les endroits ont donc été choisis avec soin. Mais en fonction de l’utilisation qui sera fai
te, on pourra en ajouter ou en déplacer. Nous verrons bien pendant les prochains matchs au stade ».


Une fois collectés, ces mégots seront transvasés dans des fûts, qui partiront ensuite au recyclage. Là-bas, les mégots seront transformés et rendus… aux supporters : « Chaque fût a une capacité de 240 kilos. Donc, il faut beaucoup de mégots pour les remplir. Mais, par exemple, on peut imaginer attendre la fin de saison et envoyer les mégots au recyclage. Ils seront ensuite transformés en cadeau et seront finalement distribués aux supporters. Pour le moment, on pense à les recycler en cendriers. Mais on n’écarte pas de proposer autre chose ».


Par Stefano Barattini

 

Source

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel