Le grand méchant loup rôde-t-il toujours en région ?

Lien permanent
La nouvelle est tombée, c’est bien un loup qui a égorgé trois agneaux à Herbiester (Jalhay) à la mi-septembre. Les spécialistes de la Région wallonne étaient descendus sur place. Leurs prélèvements ont permis de désigner le loup comme le responsable de ces décès. Cependant, d’autres résultats doivent encore arriver pour confirmer de quel type de loup il s’agit.
Le grand méchant loup rôde-t-il toujours près de chez nous ? En tout cas, il circulait du côté de Jalhay mi-septembre. En effet, un propriétaire de moutons avait constaté que certains de ses agneaux avaient été égorgés. La nouvelle est tombée, c’est bien un loup qui a commis le massacre. Les spécialistes de la Région wallonne étaient descendus sur place. Leurs prélèvements ont permis de désigner le loup comme responsable de ces décès en mettant le chien hors de cause. Cependant, il faudra encore attendre un petit peu avant d’en savoir plus sur les origines de ce loup et surtout, savoir si c’est Akela, le loup des Fagnes qui a sévi.
 
Si le SPW attend encore tous les résultats avant de communiquer de manière officielle, une source interne nous a tout de même certifié que c’était bien un loup qui avait tué les trois agneaux. Claudy Mathieu, le propriétaire des agneaux a aussi été mis au courant. « J’ai appris vendredi dernier que c’était bien un loup qui avait tué mes trois agneaux. Cependant, je n’ai pas eu d’autres informations… Je dois attendre le rapport officiel du DNF et du SPW qui ne devrait pas tarder », explique-t-il.
 
« Il reviendra tôt ou tard »
Suite à cette nouvelle, le propriétaire n’est pas rassuré. « Si le loup a su venir, il reviendra. Peut-être pas demain ni le mois prochain mais il reviendra à un moment donné. Il va s’implanter dans les Fagnes et créer une meute ». Côté technique, Claudy Mathieu ne saurait pas mieux sécuriser ses troupeaux. Ses animaux se trouvaient dans une prairie clôturée avec un treillis d’une hauteur de 1m10 environ. « Il y a déjà un grillage mais il a su passer par-dessus. Il y a bien un système de lampe avec détecteurs de mouvements qui s’allume et qui envoie des flashs quand quelque chose passe devant mais c’est assez cher et on risque de me les voler. Je ne comprends pas pourquoi on indemnise les professionnels mais pas les particuliers. C’est aux autorités de trouver une solution à ce problème ! », ajoute le propriétaire.

Une perte de 450 euros

La perte financière s’élève tout de même à 450 euros. Parmi les animaux il y avait un roux ardennais qui avait été tué et consommé. Seule restait une cuisse. Un deuxième, victime de blessures profondes, a dû être euthanasié. Un troisième, également blessé, a été examiné par le vétérinaire, mais son œsophage était atteint et il était promis à une mort certaine, expliquait le propriétaire Claudy Mathieu. Dès lors, le bilan final s’établit à trois agneaux tués. Les deux derniers étaient un croisement swifter – charolais.
Il faudra encore patienter quelques jours avant de savoir si c’est Akela le loup des Fagnes qui a dévoré ces trois petits agneaux. En attendant, gare au méchant loup !

Par Océane Gaspar (et Y.B)

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel