Stabilité pour le calendrier cycliste

Lien permanent

La saison sur route 2019 est désormais bien refermée mais le programme de la prochaine campagne s’esquisse déjà.

Si les dernières années furent plutôt moroses, avec la disparition de nombreuses épreuves, le calendrier provisoire des épreuves cyclistes pour 2020, arrêté suite à une première réunion des organisateurs et de la section provinciale de la fédération, ne devrait, heureusement, pas subir de grand changement.

Aucune disparition n’est actuellement actée, et quelques ajouts pourraient même être confirmés dans les prochaines semaines, les championnats faisant l’objet de soumissions pas encore clôturées.


Première satisfaction de 2019 : le Kids Race Challenge.

Le tout nouveau classement de régularité pour U15 a vu plus de 250 jeunes de 6 à 14 ans participer à au moins une des neuf manches programmée pour l’édition inaugurale.

Une belle réussite pour le challenge initié par Marie-Claire Vogts, Daniel Martin, Jacques Beauve et relayée par le nouveau coordinateur provincial Cédric Willems.

L’initiative séduit tant les jeunes coureurs, qui retrouvent des rendez-vous dans la province, que les organisateurs qui reçoivent une formule « clé sur porte » et sont assurés d’un bon nombre de participants.

Les dates restent à confirmer, mais on devrait repartir sur au moins autant de manches (9), avec l’ajout probable d’une course à Braives et de deux épreuves sur la piste d’Ans-Alleur.


La principale interrogation se trouve du côté de Harzé-Havelange.

Les kermesses pour Cadets U17 et Juniors U19, toujours organisées en ouverture du calendrier provincial, doivent encore confirmer leurs dates.

Le fan-club Philippe Gilbert, qui organise les épreuves, doit se réunir pour acter le rendez-vous. La classique UCI pour Juniors la Philippe Gilbert devrait, elle, déménager au calendrier, puisqu’elle n’est plus enregistrée fin août mais le 4 octobre, tant auprès de l’UCI que de la fédération wallonne.

« Nous hésitons même à passer en course par étapes de deux jours », précise Jean Gilbert, père du champion remoucastrien et cheville-ouvrière des organisations. « Une fois que, dans les prochaines semaines, nous aurons décidé si nous restons en classique ou en course par étapes, nous trancherons sur le sort des épreuves printanières pour les jeunes », ajoute-t-il.


Autre incertitude, pour les championnats. Ces rendez-vous, de moins en moins populaires, font l’objet de soumissions onéreuses à valider par la FCWB. Le VC Ardennes pourrait poser candidature pour un championnat conjoint Cadets U17 et Juniors U19, sans doute à Dolhain, mais un second organisateur songerait à faire de même.


Retour du GP de la Magne


Chez les plus âgés, Élites avec ou sans contrat et Espoirs, les principaux rendez-vous sont bien fixés : Liège-Bastogne-Liège Espoirs aura lieu le samedi 18 avril, soit huit jours avant la classique des aînés.

La déclinaison U23 devrait connaître un final plus usant avant une arrivée reconduite à Blegny-Mine, où auront lieu des épreuves de paracyclisme en attente.


La Flèche Wallonne (22/04), Liège-Bastogne-Liège (26/04), la Flèche Ardennaise (10/05), le Triptyque Ardennais (22-24/05) ou encore le Tour de Liège (13-17/07) conservent leurs dates habituelles, seul le GP Cplor Code déménage fin mai (31/05, au lieu de fin juin).


Le GP de la Magne fait lui son retour au calendrier (30/08) tandis que la DirectVelo Classic, dont la première édition avait finalement été annulée, retrouve une place en clôture de 2020 (10/10).


Par Maxime Segers

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel