• Détection gratuite du cancer du col de l’utérus dès janvier 2020

    Lien permanent

    Le dépistage du cancer du col de l’utérus, c’est nouveau, ça.

     On va le mettre en place pour les femmes de 25 à 65 ans. Et on va lancer une nouvelle campagne pour tous les dépistages qui sont organisés : cancer du sein, cancer colorectal et donc, cancer du col de l’utérus.

    Ce sera quand, celui-ci ?

    À partir de janvier 2020.

    Ce sera donc une campagne de dépistage qui s’adressera à toutes les femmes ?

     

    Oui, de 25 à 65 ans. Des dépistages gratuits seront mis en place. Toutes les femmes qui voudront le faire, bien entendu.

    Par B.J.

    Source

  • Le paiement électronique impossible dans la nuit de dimanche à lundi

    Lien permanent

    Pendant cette période, il ne sera pas possible aux porteurs de cartes belges d’effectuer des paiements électroniques avec Bancontact et les cartes internationales telles que Maestro, Mastercard et Visa. Et ce, dans les magasins physiques, en ligne et dans les stations-service.

    Les retraits d’argent aux distributeurs seront également impossibles durant ce laps de temps.

    Source

  • On pourrait rentrer à nouveau dans le bus par l’arrière dès demain lundi 21 octobre 2019

    Lien permanent

    Dès lundi, le TEC Liège va tenter une expérience d’un mois sur la ligne 10 (entre Liège et Fléron) : permettre à nouveau d’entrer dans le bus par l’arrière. Le but ? Éviter les files à l’avant, améliorer la vitesse commerciale et remplir les bus de manière plus équilibrée.


    Rappelez-vous, en 2005, le TEC obligeait tous les voyageurs à entrer dans le bus par l’avant. Pourquoi ? Parce que la fraude atteignait à l’époque des sommets. 10 % en moyenne sur l’ensemble des lignes liégeoises. Mais un chiffre qui pouvait monter à 20 % sur les lignes plus « étudiantes » (comme la 48).


    En entrant par l’arrière, il n’y avait en effet que peu ou pas de contrôle visuel du tout du chauffeur et le fraudeur ne devait finalement faire attention qu’à la montée éventuelle d’un contrôleur durant le trajet.


    Mais voilà, si la mesure a porté ses fruits concernant la diminution de la fraude, elle a par contre provoqué des conséquences à l’avant du véhicule.


    « On constate en effet que des files se forment plus facilement à l’avant lorsqu’il y a beaucoup de monde ou que certains clients paient avec de l’argent liquide, explique Carine Zanella, la porte-parole du TEC Liège. Et du coup, la vitesse commerciale du bus est ralentie. »


    Et par ailleurs, un fait nouveau est apparu depuis 2015. À savoir l’apparition de la carte MOBIC et l’installation de la billétique dans tous les bus qui permet aux usagers de scanner facilement leur carte sans contact.


    Équilibrer le bus


    Du coup, le TEC a décidé de retenter l’expérience : « Oui, reprend la porte-parole. Nous sommes actuellement en train d’installer des lecteurs de cartes Mobic à l’arrière des bus articulés qui desservent la ligne 10 Liège-Fléron. Nous allons tenter l’expérience durant un mois. À partir de ce lundi 21 octobre, les usagers de cette ligne pourront à nouveau entrer par l’arrière et y scanner leur carte Mobic pour éviter les files et les bousculades à l’avant. »
    Mais ce n’est pas la seule raison : « oui, il y a aussi le fait qu’on remarque que beaucoup de clients se massent à l’avant, alors qu’il y a encore beaucoup de place à l’arrière. Du coup, en permettant à nouveau l’entrée par l’arrière, on permettra de remplir mieux les bus. »


    C’est le chauffeur qui décidera d’ailleurs d’ouvrir les portes à l’arrière dans les deux cas précités : s’il y a formation de files à l’avant et s’il constate que l’arrière du véhicule est vide.


    Mais attention, cette possibilité sera uniquement réservée à ceux qui possèdent un titre de transport bien sûr, et pas à ceux qui n’en ont pas ou qui veulent acheter un ticket. Ceux-ci continueront obligatoirement à rentrer par l’avant. Durant 15 jours, des accompagnants seront dans le bus pour aider à la nouvelle à l’application de la nouvelle formule.


    Et dans un mois, on tirera le bilan de l’expérience. « S’il est concluant, reprend Carine Zanella, la formule devrait alors être étendue à toutes les lignes TEC de la province, voire même de la Région wallonne.


    Par Luc Gochel

     

    Source 

  • Permanences spéciales pour vos demandes d’intentions de messe

    Lien permanent

    Les formulaires de demande d’intentions de messe pour 2020 sont disponibles au secrétariat, dans le fond des églises et sur notre site internet. Ces formulaires complétés peuvent être remis au secrétariat ou lors d’une des permanences spéciales ci-dessous :

    - Les mardis 15 et 29 oct.de 9h30 à 12h chez Christiane et Jean-Pierre Prévot, rue de Moulin 15 à Fraiture.

    - Le mardi 22 oct. de 9h30 à 10h à l’église de Tinlot (André Peters).

    - Le jeudi 24 oct. de 9h à 11h30 à l’église d’Anthisnes (local de réunion) (Olga Thewissen).

    - Le jeudi 24 oct. de 9h30 à 11h chez Marie-Paule Dejardin, rue d’Engihoul 1 à Saint-Séverin.

    - Le vendr. 25 oct. de 9h à 12h chez Andrée Macédoine, rue du village 15 à Ramelot.

    - Le sam. 26 oct. de 14h à 16h chez Anne-Marie et Jean-Marie Beaujean, rue des six Bonniers 31 à Villers-le-Temple.

    - Le lundi 28 oct. de 9h à 12h chez Marie-Claire et Patrick Toubeau, rue de la Gendarmerie 32 à Clavier Station.

    - Le lundi 04 nov. de 9h30 à 11h30 chez Madeleine Thyssen, Grand rue 33 à Ocquier (presbytère).

     

  • Le regard de la société envers le handicap et, plus largement, envers l’autre

    Lien permanent

    Cours de danse pour les valides et les non-valides

    Lora Colinet souhaite aborder le handicap d’une autre manière

    Avec Lora Colinet et son club de danse hutois « Apothéose », l’art de la danse change le regard de la société envers le handicap et, plus largement, envers l’autre. Elle vient de lancer officiellement des cours inclusifs de Ragga et de Jazz… pour enfants et adolescents porteurs d’un handicap.


    En cercle le temps de l’échauffement, ils s’élancent en musique. S’approprient l’espace et le temps, accrochent un regard. Pendant 60 minutes, des personnes valides et en situation de handicap dansent ensemble.

    Un cours de danse inclusif lancée par Lora Colinet, directrice de l’école de danse Apothéose pour les enfants et les adolescents.
    « J’avais commencé ces cours l’année dernière en projet-pilote mais j’ai remarqué que cela fonctionnait plutôt bien donc j’ai décidé de les lancer officiellement », nous explique Lora qui a observé des bienfaits sur l’ensemble du groupe.

    « Je me rends compte que les personnes présentant un handicap sont souvent mises à l’écart que ce soit à l’école ou dans la vie de tous les jours. Pendant la séance, ils dansent tous ensemble.

    Et à aucun moment je ne fais de différence car il n’y en a pas et cela permet à tout le monde d’évoluer davantage. Ils se sentent plus facilement acceptés ».


    « Mon enfant va à la danse comme les autres »


    Leur handicap les éloigne souvent des écoles de danse où l’on prône la performance et la précision. Bien loin cette idée de Lora, qui met l’accent sur l’adaptation. « Actuellement, 3 enfants placés par le juge et 2 enfants porteurs d’un handicap sont présents à mes cours.

    Cela permet à ceux qui ne présentent aucun handicap d’aborder aussi le handicap différemment et d’avoir une autre approche », ajoute la jeune femme de 23 ans qui a été saluée pour son initiative par Anne-Sophie Baltus, maman de Léon, un enfant âgé de 5 ans atteint de trisomie qui participe aux séances.

    « Cela fait du bien d’avoir un cours où l’on accepte son enfant en tant qu’individu et non en tant qu’enfant handicapé. Léon a sa place en tant que danseur. Mon enfant va comme les autres à la danse, il a un hobby. Il évolue de jour en jour grâce à sa professeur et aux autres danseurs. Il est dans l’imitation », raconte Anne-Sophie Baltus qui salue l’initiative de Lora Colinet.

    « Quelle émotion de le voir parmi le groupe sur les planches  ! Et quel travail de mémorisation ! Lora a réalisé un magnifique challenge, il n’y a pas beaucoup de clubs comme cela et d’ailleurs aucun dans la région ».
    Les cours ont lieu le lundi à l’Institut Sacré-Cœur à Huy de 18h45 à 19h45 pour le Ragga et de 19h45 à 20h45 pour le Jazz.

    Pour plus de renseignements :0497556764 ou via la page Facebook Apothéose.

    Par A.D

    Source

  • La 27ème Foire du livre d'occasion aujourd' huy 20 octobre 2019

    Lien permanent

    Prendre un livre et s'y plonger, une minute, une heure, une journée ou une vie. À l'ombre d'un arbre séculaire, dans les transports en commun ou au coin d’un feu, la lecture nous accompagne toute notre vie.
    Grand public, professionnels du livre et amoureux de la lecture se donnent rendez-vous à la 27ème édition de la Foire du livre d’occasion, le 20 octobre prochain. Avec une trentaine d’exposants, 200 mètres de tables et des milliers d’ouvrages qui n’attendent que vous !

    Où Gymnase Communal d'Amay 1, Rue de l'Hôpital 4540 Amay
    Téléphone 085/312 446
    Tarif Gratuit
     

    Le Centre culturel d’Amay organise la 27e édition de sa foire du livre d’occasion ce dimanche 20 octobre. Comme chaque année, celle-ci se tiendra au gymnase communal où grand public et amoureux de la lecture se donnent rendez-vous de 9h à 17h.

    « Une trentaine d’exposants seront présents et pourront exposer leurs livres sur 80 tables de 2m20 », explique Axelle Fuk, chargée de communication du Centre culturel d’Amay. « Des professionnels et semi-professionels du livre exposeront également. Chaque année, certains viennent avec des pièces de collection », ajoute cette qui a déjà en tête la 28e édition de la foire du lvire d’occasion. « L’année prochaine, des auteurs seront présents et nous organiserons des activités particulières comme par exemple un atelier de lecture de contes pour enfants ».

    Des milliers d’ouvrages, petits ou grands formats, livres pour les jeunes ou pour les spécialistes, romans d’amour, ou encore partitions musicales, n’attendent que vous. Chaque année, le public apprécie particulièrement l’ambiance conviviale, le choix incomparable alliant diversité, qualité et prix abordables.

     

    Par Pauline Govaert Source 

  • Unité pastorale du Condroz – Intentions de messes du 20 octobre 2019

    Lien permanent

    Dimanche 20 octobre


    09h00 Ouffet : Dfts de nos paroisses.


    10h30 Ouffet : Marcel et Marc LECRENIER ; Maurice BADOUX, Colette MOUTON, Fam. BADOUX-HAZARD et appar. ; Patrick et les dfts de la fam. DEDAVE-MOSSAY ; Jules DEMOITIE et fam. DEMOITIE-COLLIN.


    10h30 Pailhe (à la place des Avins) (fête locale) : Fam. COLLINGE -LANGE ; Dfts qui reposent au cimetière de St Lambert ; M. fondée pr la fam. MAREE - PAUL ; Pr les victimes d'addictions ; Pr la paix ds le monde.


    10h30 Saint-Séverin : Fam. RENARD-BOXUS ; Fam. DEJARDIN-LAMBERT (vivants et dfts) ; Hubert BALTHAZAR, son petit-fils Adrien et la fam. BALTHAZAR-HAVELANGE ; Jean et Jean-Michel RAVET et fam. RAVET-FABRY.


    11h00 Fraiture (clinique) : ADAP.

  • La 35éme Insectorama bourse, exposition d'insectes aujourd'hui 20 octobre 2019

    Lien permanent

    35éme Insectorama - Bourse / exposition d'insectes