177 vols ont été commis à Nandrin selon le rapport de la Police fédérale sur le nombre de vols commis pour l’année 2018

Lien permanent

177 nandrin vols.JPG

Selon le rapport de la Police fédérale sur le nombre de vols commis pour l’année 2018 dans chaque commune de l’arrondissement Huy-Waremme, Fexhe-le-haut-Clocher arrive en haut du classement avec 334 vols commis pour 10.000 logements.

La Police Fédérale a publié ses chiffres en termes de cambriolages dans les habitations au cours de l’année 2018 pour les 31 communes de l’arrondissement Huy-Waremme. La comparaison se fait par le nombre de vols par le nombre d’habitations.
On pourrait donc dire que le classement réalisé donne une idée des communes où votre maison a le plus de chances d’être visitée. C’est la commune de Fexhe-le-Haut-Clocher qui arrive en pole position avec 334 vols commis durant l’année 2018 suivi de Geer avec 297 cambriolages.
Contrairement aux attentes, ce ne sont pas les villes les plus peuplées qui figurent dans le top : la situation géographique influence ces vols.
« Il y a de nombreuses sorties d’autoroute à proximité de la commune. Il y a également le fait que la police manque d’effectifs. Je ne parle pas de qualité mais de la quantité.
Par conséquent, il y a une présence insuffisante des policiers sur le terrain.
S’il y avait davantage de patrouilles, on diminuerait certainement le nombre de vols.
 
Je n’en veux évidemment pas à mon chef de zone, il n’en peut rien », explique Henri Christophe, le bourgmestre de Fexhe-le-Haut-Clocher.

« Les voleurs évitent la confrontation »

Si les cambriolages interviennent tout au long de l’année, force est de constater que certaines périodes sont plus propices pour les cambrioleurs.
Ces derniers profitent souvent d’une absence pour aller vider les maisons.
A l’approche des fêtes de fin d’année, une recrudescence des vols dans les habitations est constatée dans plusieurs zones de police de l’arrondissement Huy-Waremme .
« Cela varie en fonction de la luminosité.
Dès qu’il commence à faire nuit plus tôt, les voleurs voient très bien si la maison est inoccupée. Souvent, ils préfèrent éviter la confrontation c’est pourquoi, ils préfèrent venir en début de soirée quand les habitants sont toujours au travail ou ailleurs.
Pendant la nuit, ils peuvent à tout moment se réveiller et tomber nez à nez avec les cambrioleurs », nous explique Jean-Pierre Doneux, chef de corps à la police Meuse-Hesbaye.

Si les voleurs sévissent toujours dans notre arrondissement à cette période-ci de l’année, il y a tout de même un net recul.
« Les vols dans les habitations sont en diminution constante depuis 2014. Cela est plutôt une bonne nouvelle », conclut Jean-Pierre Doneux.
 

« On travaille avec les citoyens »
 
 
Dans le cadre de la semaine de l’action nationale de lutte contre le cambriolage, la zone de police Meuse-Hesbaye ouvre davantage l’oeil
. « Nous ne mettons pas en plus des patrouilles pour cette semaine mais j’ai demandé aux policiers d’ouvrir l’oeil aux comportements qui pourraient être suspects comme un véhicule qui ralentit devant les habitations d’être vigilants.
Ce n’est évidemment pas quelque chose qui doit être uniquement fait cette semaine mais bien toute l’année », explique Jean-Pierre Doneux, chef de corps à la police Meuse-Hesbaye.
Même si les chiffres diminuent depuis 2014, les voleurs sévissent encore. Pour les éviter un maximum, des partenariats locaux se sont créés.
« Cela doit permettre de renforcer la sécurité et la qualité de vie au sein d’un quartier. Les citoyens peuvent communiquer avec la police lorsqu’ils aperçoivent des individus qui pourraient s’avérer être des voleurs », ajoute le chef de corps.
Si cela permettrait plus facilement de relater les faits correctement à la police, il n’empêche que certains riverains ont encore l’habitude de prévenir Facebook avant d’appeler le 101.
« Facebook peut être une bonne base d’informations pour nous mais il arrive que l’on ne voit pas toujours certains messages ».

« Il y a plus de vols avec violence »

Le commissaire à la zone de police de Huy, Bernard Degrange confirme les propos de Jean-Pierre Doneux qui sont également valables pour la Ville de Huy.
« Il est vrai qu’il y a une recrudescence des vols dans les habitations à l’approche des fêtes de fin d’année.
C’est chaque année pareil !
Malgré la diminution constante des vols depuis 2014, on constate tout de même parmi les vols qui sont encore commis, une exhibition de plus en plus fréquente des armes.
Il y a également beaucoup de violence.
Nous ne sommes pas noyés dans les vols, ce n’est pas la plus grosse criminalité de la Ville. Dès qu’on arrête l’une ou l’autre personne, on remarque que les vols diminuent », explique Bernard Degrange.
Selon Nathalie Renard, en charge de l’analyse stratégique à la police de Huy, malgré la diminution recensée depuis 2014 il y a eu une petite augmentation des vols dans les habitations en 2017 qui ne s’explique pas spécialement.
Chaque jour, la police de Huy reste vigilante aux cambriolages.
« Dès que nous observons un comportement suspect, il est signalé. Cela permettra d’arrêter un ou plusieurs individus et d’éviter surtout, qu’ils agissent davantage », conclut le commissaire.
 

Par A.D.

Source 

 
 

La prévention contre le cambriolage repose sur 3 types de mesures:

1. Sécurisation organisationnelle : -Par exemple, si vous partez en vacances, donnez l'impression que la maison est occupée ; -Verrouillez vos portes et fenêtres même lors d’une absence de courte durée et ne laissez pas les clés sous le paillasson ou sous un pot de fleurs ; -Ne pas exposer des objets de valeur à vue et ne pas garder trop d’argent à domicile ; -Ne laisser aucun objet à l’extérieur pouvant faciliter l’intrusion (échelle, outils, …) ; -Faites fonctionner TV, radio, éclairage avec des programmateurs lors de vos absences prolongées ;

2. Sécurisation mécanique Équipez les portes extérieures
d’une fermeture à minimum 3points de verrouillage. Bloquer vos portes coulissantes au niveau du rail, au moyen d’une latte, d’un manche de brosse ou d’une tige de sécurité ; -Veillez à ce que le châssis soit solidement fixé à la maçonnerie. -Optez pour des poignées de fenêtre verrouillables avec une clé ou un bouton poussoir. -Prévoyez un éclairage extérieur avec détecteur de mouvement sur chaque façade de votre habitation.

3. Sécurisation électronique Les systèmes électroniques n’empêchent pas l’intrusion dans votre habitation ! Ils permettent toutefois de détecter la présence de cambrioleurs qui auront alors moins de temps pour chercher des objets de valeur

Par A.D. Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel