Bonne nouvelle : pas d’hiver précoce

Lien permanent

Une fois encore, les prévisions de MeteoBelgique MeteoBelgique ont été très bonnes pour le mois de septembre. Tout ce qui avait été dit, ou presque, s’est vérifié: la première décade froide et la dizaine de jours de beau temps d’arrière-saison, avec quelques jours estivaux, se sont vérifiées. 


« Et pour les trois prochains mois ? », demanderez-vous.

« Les indices de confiance sont vraiment très faibles pour ces mois-là », prévient Philippe Mievis que nous suivons depuis quelques années dans ses tendances. « Actuellement, le trimestre s’annonce assez doux, surtout novembre et décembre. »

Octobre et décembre devraient être très pluvieux. « À priori, pour l’instant, pas d’hiver avant l’heure, mais cela peut encore évoluer. Nous ferons notre première analyse de l’hiver qui nous attend le mois prochain. » 

OCTOBRE. Un mois morose se confirme, du moins dans sa première moitié, avec un temps automnal à la clé.

Le premier jour du mois, 23,8 mm de précipitations ont ainsi été récoltés à l’Observatoire Royal d’Uccle. Les températures seraient parfois un peu plus douces ou un peu plus fraîches que la normale, mais sans excès.

Bref, un temps à la… normande. Comme les dépressions seront plus proches, on devrait avoir une première quinzaine venteuse et perturbée. « En seconde partie du mois, et surtout en dernière décade, une nouvelle influence anticyclonique devrait nous donner un temps progressivement plus sec et plus ensoleillé.

Mais l’indice de confiance reste faible et le mois d’octobre, comme celui de septembre, est assez délicat à cerner. »

En résumé, on devrait récolter beaucoup d’eau en ce mois d’octobre!

NOVEMBRE. « Ici aussi, nous avons la confirmation d’un mois doux tel qu’annoncé dans notre précédente analyse. Mais, finalement, il ne devrait pas être trop pluvieux », écrit Philippe Mievis.

Ce sera dû, dit-il, à la présence récurrente d’un anticyclone souvent placé pas trop loin de nous. « Par contre, sa présence ne devrait pas nous gratifi er d’une insolation généreuse, les nuages bas et brumes et brouillards joueront souvent les trouble-fête. » 

DÉCEMBRE. L’indice de confiance pour ce mois n’est que de 55%. A priori, ce mois devrait être doux et à nouveau perturbé. « Pas d’hiver précoce en vue pour l’instant, mais ce sera encore à confirmer lors de nos prochaines analyses. » -


  Par PIERRE NIZET

 

Source

météo.JPG

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel