• Accident dans le bois d'Ombret sur la route de Yernée Nandrin N 696 aujourd'hui samedi 21 septembre 2019 en soirée

    Lien permanent

    Il semblerait avoir un grave accident sur la route entre Ombret et le bois Aujourd'hui samedi 21 septembre 2019 en soirée .

    Il semblerait également avoir police, pompiers , ambulance et SMUR  sur place .

    Et il y aurait une info de blessé (e) (s)   !!! 

     

    Plus d'infos dans nos éditions Sudinfo  https://www.lameuse.be/

     

  • Le groupe Terre, fête cette année ses 70 ans

    Lien permanent

    Créée en 1949, cette entreprise n’avait initialement que pour but d’aider les personnes dans le besoin au travers d’une aide ponctuelle. L’économie belge se redressant, les fondateurs ont décidé de venir en aide à des populations d’Afrique du Nord et d’Amérique du Sud, mais aussi d’Asie. Autant de projets qui ont donné un caractère international au groupe qui finançait ses différents programmes grâce à la vente des vieux papiers, vêtements et métaux ramassés une dizaine de fois par an par des centaines de bénévoles.

    Alors que la crise pétrolière de 1973 plongeait l’économie belge dans le doute, Terre ASBL, créée dix ans plus tôt, a recentré son activité sur le recyclage au début des années 80. Aujourd’hui, dix organisations similaires à Terre ASBL ont été créées afin de rendre service à la population et de pérenniser l’emploi.

    Cet objectif sera le grand défi des prochaines années. «Nous devons faire face à la technologie qui ne nous permet pas d’être concurrentielles sur certains marchés car elle remplace le personnel peu qualifié.» Grâce à des formations internes, le Groupe Terre parvient à augmenter le potentiel de son personnel.

    Des groupes de travail, portant sur l’agriculture et le bio en particulier, mais aussi les services ainsi que la transition numérique de la récupération (la vente en ligne) ont été mis en place afin d’anticiper l’avenir de l’entreprise qui fonde son modèle sur la gestion participative en démocratie directe, le pouvoir de décision finale revenant au personnel.

     

     

     

    Visite royale

    Pour rappel, le Roi Philippe s’est rendu, jeudi après-midi, au groupe Terre à l’occasion de l’anniversaire de la société. Il a découvert le parcours des 18.000 tonnes de textile ramassées annuellement dans les 2.500 bulles installées en Wallonie et à Bruxelles.

    Après avoir assisté à une démonstration d’ouverture de bulle, le Roi a parcouru la chaîne de tri et discuté avec différents opérateurs de l’entreprise afin de comprendre les différentes tâches réalisées.

    PAR BELGA

    Source

    Le roi Philippe était en visite chez Terre pour leurs 70 ans

  • Nouvelle naissance à la rédaction de La Meuse Huy-Waremme , Félicitations Laura Marchese, la bienvenue à Alban

    Lien permanent

    Félicitations et la bienvenue à Bébé, vous lisez les articles de Lara Marchese sur le Blog sous la signature LA MA .

    Ce petit poupon qui vient de naître comblera de joie et de bonheur tout son entourage.

    Au nom de l'équipe du Blog Félicitations aux parents 

    Décidément, les naissances se succèdent au sein de notre rédaction. Après Annick Govaers qui a mis au monde la petite Rose le 10 septembre dernier, c’est notre collègue Laura Marchese qui a donné naissance à un petit Alban ce vendredi 20 septembre, 9 h 27. Alban mesure 49 cm pour 3,5kg et se porte à comme un charme. «On a encore du mal à croire que nous avons pu créer cette petite merveille» commentent ses parents, Laura et Julien Winant.

    Nous leur souhaitons tout le bonheur du monde.

    Source

  • Retrouvé merci de vos partages

    Lien permanent

    Chat mâle Européen de 11 ans

    Stérilisé mais non pucé

    A ses habitudes dans le quartier suivant :

     

    Clos al Pwete

    Tige sur le Mont

    Ferme de l’Abbaye

     

    Pourriez-vous vérifier s’il n’est pas enfermé dans un abri, un garage ou autre SVP ?

     

    L’avez-vous aperçu depuis dimanche ?

     

    Merci pour votre aide.

     

     

    18chat.jpg

  • L’engagement des communes wallonnes pour des achats durables & responsables

    Lien permanent

    Engager des demandeurs d’emploi ou des personnes en situation de handicap, limiter le réchauffement climatique, réduire la pollution et les déchets ou encore lutter contre le dumping social, ce sont quelques-uns des
    engagements pris par 58 communes wallonnes qui ont fait le pari d’une politique d’achats responsables sur les plans économique, social, éthique et environnemental. Signataires d’une charte, elles concrétiseront ces objectifs
    à travers un plan d’actions. Infos sur www.walloniedemain.be

    Sur proposition du Gouvernement Wallon, 58 communes ont signé, le16 mai, la charte pour des achats durables te responsables au sein des pouvoirs locaux.

    Plus qu’une simple ratification, il s’agit de rédiger et de mettre en œuvre un plan d’actions.

    Celui-ci sera adapté à chaque commune, aux spécificités de son territoire et aux démarches qu’elle a déjà initiées dans le passé.

    Le Service Public de Wallonie mettra à disposition des communes signataires une série d’outils, des formations aux achats durables et responsables, mais aussi un canevas de plan d’actions. Celui-ci fera, ensuite, l’objet d’une approbation au Conseil Communal, engageant les autorités locales à développer des démarches d’achats plus responsables sur les plans économique, social, éthique et environnemental.

    Votre commune fait-elle partie des signataires ? Découvrez la liste complète ici.

     

    Source info https://www.walloniedemain.be/?s=+ACHATS+DURABLES

    https://www.wallonie.be/fr/vivre-la-wallonie

  • la journée des pandas roux au Monde Sauvage

    Lien permanent

    Le Monde Sauvage d’Aywaille vous ouvre ses portes tout ce week-end et vous propose de nombreuses activités pour toute la famille.

    Samedi a lieu la grande journée mondiale dédiée aux pandas roux.

    La journée de dimanche sera consacrée aux rhinocéros. Le parc est accessible samedi et dimanche à partir de 10 heures, jusqu’à 18 heures.

    Entrée : 25€ (adultes), 20€ (de 12 à 15 ans) et 17€ (de 3 à 11 ans). Infos et tickets: www.mondesauvage.be.

     

    Source

     

  • Autos déviées par Waze, poids lourds évitant le péage kilométrique… Certaines communes serrent la vis

    Lien permanent

    « C’est un problème qui est en croissance. Je viens encore de recevoir une plainte d’un habitant de Falaën ». Ce constat cinglant est signé Benoît Godart. Le porte-parole de l’Institut Vias le remarque presque au quotidien : de plus en plus de petites voiries communales sont envahies par le trafic. La faute à qui ? Aux applications anti-bouchons comme Waze. Mais aussi à la taxe kilométrique sur les poids lourds, que certains transporteurs tentent d’éviter en « by-passant » des portions d’autoroutes ou de nationales.

    « Ça pose des problèmes en termes de mobilité car ces voiries sont inadaptées et deviennent encombrées », lance Benoît Godart de l’Institut VIAS. « Mais il peut y avoir aussi des soucis de fiabilité et des problèmes de sécurité routière car les quartiers résidentiels ne sont pas faits pour accueillir des dizaines de camions ou de voitures. »

    « sauf circulation locale »

    Face à ces reports de trafic, les communes se retrouvent face à un casse-tête. « Les voiries communales, c’est quand même 75.000 kilomètres de routes. Un réseau très dense mais pas adapté pour supporter un tel charroi », lance Michel L’Hoost, porte-parole de l’Union des Villes et Communes. « Cela énerve les riverains qui s’en font le relais au niveau des politiciens locaux. Or, un arsenal est à leur disposition à savoir le règlement communal de police. »

    Zones réservées à la circulation locale, casse-vitesse… Certaines communes passent à l’action. À Héron, on vient de décider que six rues seront interdites d’accès aux véhicules de plus de 7,5 tonnes. Une signalétique spécifique va donc être installée !

    À Baulers, dans l’entité de Nivelles, une petite voirie était utilisée par des navetteurs qui « by-passaient » les bouchons. « Nous avons décidé de réserver la route au trafic local », explique le bourgmestre Pierre Huart. « Mais cette solution n’est pas applicable partout. Et il faut que la police puisse contrôler que la mesure est bien respectée par les automobilistes. »

    Du côté de la zone de police Nivelles-Genappes, on confirme que cette limitation a fonctionné. « De façon générale, le bilan est positif et on constate que les rues sont empruntées par 80 % d’utilisateurs en moins », estime le chef de corps.

    Enfin il y a l’exemple radical de Kortenberg, commune flamande en périphérie de Bruxelles, qui a installé des caméras qui reconnaissent automatiquement les plaques de voiture. Si vous n’êtes pas un habitant et que vous passez un peu trop souvent dans les rues aux heures de pointe, un courrier arrive à votre domicile. Tarif : 55 euros !

    Par GUILLAUME BARKHUYSEN

    Source

    Lire la suite

  • Rockumentaire : Woodstock (1970) aujourd'hui 21 septembre 2019

    Lien permanent
    Le Samedi 21 Septembre 2019 À 19:00
    Dans le cadre du Festival « 50 nuances de Woodstock »



    Introduction par Monsieur Marc-Emmanuel Mélon, chargé de cours à l’Université de Liège, Département Médias, Culture et Communication.



    Woodstock est un film musical américain de Michael Wadleigh, sorti en 1970 qui fut primé par un Oscar du cinéma cette même année, pour le meilleur documentaire.



    Woodstock, c’est Joe Cocker qui s'approprie superbement une chanson des Beatles, et en fait la version, la rendant encore plus mythique en l'interprétant ici, c’est Jimi Hendrix, génie virtuose de la guitare électrique avec sa reprise de l'hymne américain, c’est The Who, Santana, Janis Joplin, Country Joe McDonald avec son "F.U.C.K." qui foutent une ambiance d'enfer.



    Une scène de concert se construit sous nos yeux, et la musique, au même moment, envahit nos tympans. Jusqu'à la clôture du festival, et après trois jours de paix et d'amour, elle sera le fil conducteur du film. Mais ce film parle de bien plus de choses que de musique. La logistique immense, les hélicoptères qui sont constamment dans le ciel, dix fois plus de personnes présentes que le nombre prévu, l'événement qui devient gratuit et accessible pour tout le monde par la force des choses et la faiblesse des grillages, la pluie qui fait que le public dort dans des conditions précaires mais il n'en a rien à faire sachant qu'il participe à quelque chose d'exceptionnel… C'est aussi fabuleux, voire même encore plus que la musique...

    Demi-dieux ou inconnus, les musiciens présents à Woodstock deviendront les porte-drapeaux de la liberté d'expression et de la contre-culture. Un événement comme il ne peut en arriver qu'un seul par siècle…

    Comme à l’époque, l’entrée sera gratuite pour l’occasion !

    En collaboration avec le Département Médias, Culture et Communication de l’Université de Liège et le Ciné-club Sérésien

    En partenariat avec Classic 21
     
    Où :Centre Culturel de Seraing Rue Renaud Strivay, 44 4100 Seraing Téléphone :043375454
    Tarif :Gratuit
    Internet : http://www.centrecultureldeseraing.be

    Source

  • IPTV en Belgique: ce que vous risquez vraiment ?

    Lien permanent

    Les polices d’une demi-douzaine de pays européens ont démantelé ce mercredi un vaste réseau, qualifié de plus important au monde, de piratage de plateformes de télévision payante en ligne représentant quelque cinq millions d’utilisateurs seulement pour l’Italie ! Les forces de l’ordre d’Italie, de Bulgarie, de France, d’Allemagne, de Grèce et des Pays-Bas ont procédé à des perquisitions, coordonnées par l’agence de coopération judiciaire européenne Eurojust. Les polices de ces pays ont arrêté au moins 23 suspects dans le cadre d’une opération contre la plateforme illégale désactivée, baptisée Xtream Codes, qui, selon Eurojust, aurait causé environ 6,5 millions d’euros de pertes au marché légal. L’Allemagne, la France et les Pays-Bas ont fermé environ 200 serveurs informatiques dans le cadre de l’opération.

    De nombreux « clients » Belges concernés

    En Belgique, plusieurs milliers de Belges ont succombé depuis des mois aux charmes de l’IPTV. Mais regarder ces chaînes premium via ces services pirates est illégal. Et pourrait – théoriquement – vous causer des ennuis. « En ce qui concerne l’utilisateur final, la situation était autrefois floue », nous explique Me Maud Cock. « En 2017, la Cour de justice de l’Union européenne a clarifié la situation en précisant que le visionnage de contenus illicites et la diffusion en streaming pouvaient tomber dans le champ d’application du droit de reproduction qui est soumis à autorisation. Et elle assimile le streaming a du téléchargement. »

    Pour faire simple, en regardant un match de foot sur une chaîne premium que vous captez de façon illégale via votre décodeur IPTV, vous pourriez être poursuivi au pénal pour contrefaçon. « Le code pénal prévoit un emprisonnement d’un à maximum cinq ans. Et une amende comprise, si l’on prend en compte les décimes additionnels, entre 3.000 € et 600.000 €. »

    Le risque d’une condamnation au pénal est faible car il faut qu’il y ait une « intention méchante et frauduleuse. ». Mais sachez que vous pourriez également être poursuivi au civil par les ayants droit qui pourraient vous demander de réparer le dommage subi.

    Quid du  revendeur  de box ?

    Le boîtier permettant d’avoir accès à des services IPTV est simple. Il s’agit souvent d’un petit lecteur multimédia. On peut trouver ces box sur internet ou dans certains magasins où ils sont vendus préconfigurés. Dans ce cas, le vendeur risque également des soucis. « Dans le même arrêt, la Cour de Justice a estimé que les revendeurs donnaient accès à des contenus protégés et que la valeur ajoutée de ce produit était donc illégale », décrypte Me Maud Cock

    Rassurez-vous, les ayants droit poursuivent rarement l’utilisateur final. Pour eux, il est plus efficace de s’attaquer aux pirates qui proposent le service ou de demander aux fournisseurs de bloquer l’accès des serveurs spécifiques. Un cas qui est déjà arrivé en Belgique pour le célèbre site de téléchargement « ThePirateBay ».

    GUILLAUME BARKHUYSEN

    Mais comment fonctionne exactement l’IPTV?

    Le concept ? Avec un petit boîtier universel à connecter sur la télévision, les abonnés à ces services reçoivent des dizaines de chaînes pour une somme généralement modique. Un système 100% illégal qui représente un cauchemar pour les chaînes qui ont payé cher et vilain les droits des films, séries ou événements sportifs.

    Combien coûte le matériel ? Il faut distinguer deux choses. D’abord le lecteur multimédia. On trouve déjà de petites « box » externes à 35 €.

    Mais dans certains cas, on peu directement installer l’application permettant de regarder ses flux sur les télévisions connectées.

    Combien coûte ces abonnements?

    Il y a des dizaines de fournisseurs qui vous proposeront de vous connecter à leur serveur moyennant un abonnement mensuel ou annuel. La plateforme démantelée permettait la revente illégale, via un abonnement de 12 euros par mois, aux contenus de plusieurs bouquets. Les clients belges accédaient à la fois aux chaînes « Sport » de Proximus et de VOO.

    PAR GUILLAUME BARKHUYSEN

    Source

     
  • Marche Gourmande Au Fil du temps Villers-aux-Tours demain dimanche 22 septembre 2019

    Lien permanent

    Comme à chaque édition, pour le plaisir des fidèles mais aussi des nouveaux, notre balade gourmande vous fera redécouvrir ou découvrir la région de Villers-aux-Tours (à 7 km d’Esneux).
    Elle revient avec un nouveau thème : à l’occasion du centenaire de la salle des fêtes du village, nous allons vous faire remonter le temps au travers de 6 étapes qui représenteront des moments-clés de la gastronomie des 100 dernières années.
    Accueilli à la salle pour l'apéro et ses mises en bouche en 1919, le potage vous emmènera en 1940. Vous poursuivrez avec l'entrée en 1960 et le plat principal vous fera redécouvrir un grand classique du repas dominical des années 80. S'ensuivra l'assiette de fromages pour terminer, de retour à la salle, avec le trio de desserts en 2019.
    Une animation vous attendra à quelques-unes des étapes. La dernière, que nous ne dévoilerons pas ici, a été plébiscitée par les participants de la dernière édition.
    Et si le cœur vous en dit, venez déguisés selon l’époque qui vous inspire.
    Boissons comprises et eau plate gratuite.
    Produits 100% wallons, totalement cuisinés maison.
    Distance : 7,5 km
    Parcours non accessible aux personnes à mobilité réduite mais les étapes sont toutes accessibles en voiture.

    Salle l'Espoir Rue du Village 934161 Villers-aux-ToursTéléphone :0495/546376 - Réservation obligatoireTarif :Adulte 45€ - Ado (11-15 ans) 25 € - Enfant 10€Public :Tous publicsInternet :http://www.sallelespoir.be

    Source

    22vat2.jpeg