Le Commissariat général au Tourisme vient de lancer un guide à destination des publics précarisés.

Lien permanent

S’octroyer un moment de détente, tout le monde en rêve. Mais pour certains, rien que d’y penser génère en eux de nombreuses craintes. Vais-je assurer financièrement ? Payer par internet, est-ce que j’y arriverai ? Ne vont-ils pas me juger ? Par quoi dois-je commencer ?

En Wallonie, 38 % des ménages ne peuvent pas s’offrir une semaine de vacances par an. Pour les familles monoparentales, ce sont près de deux ménages sur trois qui sont concernés. « Quand cela fait plusieurs années que l’on n’a pu profiter d’un moment de détente, on ne sait parfois même plus comment s’y prendre », expose Nadine Verheye, en charge du Tourisme pour tous au Commissariat général au Tourisme.

C’est ainsi qu’est née l’idée d’un guide pratique à destination des publics précarisés. Celui-ci a pour but de leur donner l’impulsion à « oser franchir le pas » en se posant les bonnes questions, afin de remédier aux soucis d’ordre pratique souvent liés à l’obstacle financier.

Jusqu’à 50 % de réduction

Intitulé « Oser un moment de détente en Wallonie », il compile tous les conseils pratiques et les bons plans, que ce soit au niveau des attractions touristiques, des hébergements, des moyens de transport… « Il existe parfois des bons de réductions jusqu’à 50 % et les gens ne le savent même pas », regrette Nadine Verheye. Pour le logement aussi, il existe des trucs et astuces que beaucoup ne connaissent pas : « On oublie trop souvent qu’il est possible de passer par sa mutuelle pour bénéficier d’une réduction par exemple. »

Le guide reprend également toute une série de conseils sur ce qu’il ne faut pas oublier pour éviter les mauvaises surprises. Cela passe du coût des repas sur place aux tarifs des places de parking à destination en passant par la mise à disposition gratuitement (ou non) des draps et essuies.

Pour l’instant, le guide est uniquement disponible sur internet, en version PDF. « Nous avons prévu la distribution d’une version papier dès le printemps prochain », indique Nadine Verheye.

Cette nouvelle initiative s’inscrit dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté. « Depuis 2017, nous mettons en place des actions pour faciliter l’accès au tourisme. Des appels à projets ont notamment été lancés, en associant le secteur touristique et le secteur social. Jusqu’à présent, cela a très bien fonctionné. »

S.B.

Le guide est téléchargeable à l’adresse www.tourismewallonie.be

 

Source 

C’est ainsi qu’est née l’idée d’un guide pratique à destination des publics précarisés. Celui-ci a pour but de leur donner l’impulsion à « oser franchir le pas » en se posant les bonnes questions, afin de remédier aux soucis d’ordre pratique souvent liés à l’obstacle financier.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel