Les citoyens à Nandrin ont depuis, le 4 février récolté 15.676 canettes

Lien permanent

Bonne nouvelle pour l’environnement ! Des dizaines de Nandrinois se sont mobilisés pour récolter des canettes dans la commune depuis février. Un projet pilote lancé par Be WaPP qui semble porter ses fruits. « 15.676 canettes ont été ramassées dans la nature depuis le début de l’action», explique Lindsay Chapelle, chef de service au secrétariat général en charge de l’environnement à Nandrin. Un constat plutôt positif 7 mois après le lancement de l’action. « On voit évidemment la différence depuis ce projet pilote. Ce n’est pas encore parfait mais il y a de l’amélioration. Moins de canettes trainent sur le bas-côté. On est dans une commune rurale, il y a des fossés et des bois en contre-bas, donc ce n’est pas évident d’éviter les dépôts clandestins », ajoute Lindsay Chapelle.

38 personnes se sont inscrites sur le site internet http://primeretour.be, un préalable nécessaire, ce qui ne signifie pas pour autant qu’elles sont toutes actives. « L’école de Saint-Martin a passé les 2.000 canettes. C’est l’occasion pour les enfants qui le souhaitent de rapporter les canettes qu’ils pourraient avoir trouvé le week-end. C’est une chouette initiative », poursuit Lindsay Chapelle.

Jetées dans une machine

Après avoir ramassé des canettes dans la nature ou sur le bord des routes, le citoyen se rend à la machine, installée au coin de l’atelier service voirie, rue Thier des Raves. « Il les insère une à une dans l’appareil », souligne Lindsay Chapelle. Ce système automatique sera testé jusque fin de l’année. La commune de Nandrin qui travaille en binôme avec Amay lui laissera ensuite son appareil. « Nous la gardons durant 1 an puis ensuite la commune d’Amay l’utilisera », indique l’employée en charge de l’environnement.

Parallèlement à Nandrin, la commune d’Amay se dit plutôt satisfaite du bilan. Philippe Linotte, en charge de l’environnement à Amay livre ses premières observations. « 676 kilos ont été ramassés. C’est plutôt pas mal. Actuellement le tri se fait de manière manuelle. J’organise deux permanences : le lundi entre 14 et 16 heures et le mardi entre 14h et 17h30 au sein de l’administration communale. Les canettes sont ensuite placées dans un sac PMC ».

Par A.D.

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel