L’Ampsinois Maxence Bawin a participé à la course karting de Spa-Francorchamps il s’illustre aux 24h

Lien permanent

Si l’on se fie au règlement des 24 heures karting de Spa-Francorchamps, l’âge minimum d’un participant doit être de 13 ans. Pourtant, du haut de ses 12 printemps, Maxence Bawin a pu prendre part à la course. « Nous avons pu obtenir une dérogation grâce à son expérience », raconte Benoît Bawin, son papa, qui faisait partie de l’équipage Racing For Belgium, avec Tom Delfosse, Manon Degotte et Christofer Rasi. « Maxence a roulé pendant deux ans en championnat, dans la catégorie mini (8-12 ans). Il a arrêté de participer à des compétitions en octobre 2018, par manque de temps. Il pratique l’athlétisme au Huy Athletic Club et le choix entre les deux a vite été fait. Il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus en karting, pour espérer passer en Formule. Le karting est toutefois resté un hobby pour mon fils, et nous avons eu l’idée en janvier, avec mon frère, de monter une équipe pour ces 24h. »

Malgré qu’il fût l’un des plus jeunes pilotes de la course, le jeune Amaytois s’est illustré et en a épaté plus d’un sur le circuit spadois. De quoi faire la fierté de ses proches, son papa en tête. « Il nous a bluffés ! Il faut savoir qu’une quinzaine d’équipes visait la victoire lors de ces 24h, j’étais donc un peu stressé à l’idée de voir comment il allait gérer le trafic. Mais Maxence l’a très bien géré et il a effectué de supers chronos. Nous l’avions épargné pour la nuit, il a effectué un relais jusqu’à 23h, avant de se lever tout seul vers 5h du matin pour en effectuer un autre, tellement il était motivé. Ses 3-4 entraînements par semaine à l’athlétisme lui ont permis d’avoir une bonne condition. Lors de son dernier relais, il a passé le finish avec un chrono plus rapide que le leader ! Il a été très rapide sur la pluie, c’est vraiment son terrain de prédilection. Nous sommes hyper fiers de lui, on avait l’impression qu’il avait déjà participé plusieurs fois aux 24h. Le leader de la course m’a dit qu’il l’avait épaté, une radio locale a même interviewé Maxence. »

À l’arrivée, l’équipage Racing For Belgium a terminé avec une honorable 38e place sur 64. « Nous avons eu quelques problèmes techniques, à cause d’un tuyau percé et d’un problème de freins. Sans ce temps perdu, nous aurions pu terminer dans le top 20. Une chose est quasi sûre, nous y reparticiperons car, quelques heures après la course, Maxence voulait déjà la refaire l’année prochaine », termine Benoît Bawin.

Par MAXIME HENDRICK

 

Source 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel