Avec son 1er album en tête des ventes, Jean-Baptiste Guégan, sosie vocal de Johnny, se fait un nom

Lien permanent

Il est venu au Nandrin Festival.

Jean-Baptiste Guegan, quelque chose en lui de Johnny au Nandrin Festival

Photo de Loris Demarteau 

« Oui, je me devais de dire merci à Johnny »

 

Jean-Baptiste, comment vivez-vous le succès fulgurant de « Puisque c’est écrit » ?

 

Je le vis très bien ! Avec amour et plaisir. Et j’avoue : je suis un peu surpris par l’engouement que ça a pris. Ce succès-là n’a rien changé pour moi, c’est médiatiquement que ça change. Et puis, oui, financièrement aussi, il ne faut pas le nier ! (sourire)

Sur cet album, il y a des chansons qui étaient dévolues à Johnny, et d’autres que Michel Mallory, son ancien auteur-compositeur, a conçues spécialement pour vous aussi, comme le titre « Merci »…

Pour le titre « Merci », il fallait que je remercie Johnny pour m’avoir appris énormément de choses au cours de ma vie. Qui d’autre que Michel Mallory pouvait comprendre ça ? Ce n’est pas anodin, les changements qui se passent en ce moment… Bien évidemment, dans cet album, il y a des chansons que Michel avait écrites et que Johnny avait adoubées aussi, comme « Retourner là-bas », puisqu’il voulait enregistrer à nouveau à Nashville.

Votre histoire avec Johnny, quand a-t-elle commencé ?

Depuis que je suis tout gosse. Je ne me suis pas levé un matin en me disant : « Ah tiens, je vais faire ça ! ». Je pense que c’était écrit. Il m’a montré le chemin…

Mais vous vous êtes trouvé beaucoup de points communs avec lui, non ? Un chemin de vie pas facile ?

J’ai été très heureux dans mon enfance. Après, les circonstances de la vie ont fait que… Je suis très fier au final de ce qu’on a accompli. J’ai connu, comme beaucoup, des moments où j’étais dans le creux de la vague. J’ai vécu ça, la solitude, etc. Mais on trouve la force de se relever.

Ces derniers temps, on a beaucoup évoqué le fait que certains, comme Laeticia, vous mettait des bâtons dans les roues. C’est difficile à affronter ?

Oh, vous savez, quoi qu’on dise ou quoi qu’on fasse, il faut se battre au quotidien pour rester debout, pour rester au top. C’est comme ça qu’on avance, qu’on parvient à réussir…

Johnny, vous ne l’avez jamais rencontré mais il savait que vous existiez, comme son meilleur sosie vocal…

Oui, il savait que j’existais bien sûr mais Johnny, c’était un monde à part. Un monde inaccessible.

Sur votre album, vous vous appelez tout simplement Jean-Baptiste Guégan, sans la mention « La voix de Johnny ». Exister par votre seul nom, c’est un objectif difficile à atteindre ?

Non, ce n’est pas un travail compliqué, je l’accepte d’ailleurs volontiers. Mais on est en train de passer un cap. Je deviens un artiste à part entière et pas celui qui fait Johnny. C’est quelque chose d’important qui est en train de se produire. Mais je continuerai toujours à chanter du Johnny, en dehors de mes chansons à moi.

Cette suite, comment l’envisagez-vous ?

Si je pouvais faire une dizaine d’albums ! Et si Michel Mallory veut continuer à m’écrire des chansons, oui, volontiers ! Et si d’autres veulent aussi m’en proposer.

Justement, Michel Mallory, qui connaissait Johnny par cœur dans les années 60 et 70, que vous a-t-il appris ?

La sagesse ! C’est un sage qui m’a fait confiance, des liens d’amitié se sont créés. Il m’a tout raconté sur Johnny. On s’est rencontré par le biais d’un ami de sa femme qui lui a parlé de moi. Il a accepté de me rencontrer et je l’ai rejoint chez lui, en Corse. Là, on a beaucoup discuté, je lui ai parlé de moi, de Johnny et ça a matché ! Ça passe ou ça casse. Et ça a fonctionné !

Par CHARLOTTE VANBEVER

Source 

Commentaires

  • suis d accord avec ce que JB je l adore comment ca se fait je n en sais rien je me suis pris d affection pour JB je le suis depuis 2 ans je l adore je t embrasse bisous

  • SVP arrêtez avec "Sosie vocal de Johnny" Il mérite d'être apprécier pour son talent. Le comparez c'est le discréditer de ce don d'artiste qu'il a et qu'il ne doit à personne. C'est douter de lui que d'être obliger d'ajouter cette comparaison, pour dire qui il s'agit. Jean-Baptiste Guégan, n'a plus besoin de ce sous-titre.

  • Et il faut aussi arrêter de confondre sosie, qui est un fait, c'est comme ça, on n'en peut rien, c'est naturel et imitateur, qui est quand même different. C'est un sosie vocal et tant mieux. Il y a encore beaucoup de gens qui ne le connaissent pas, et ajouter cela peu titiller le monde a aller voir. C'est quand même lui qui lance sa tournée en jouant sur le mot voie (le chemin) et voix (Ensemble des sons produits par les vibrations des cordes vocales ) de johnny. Car il a le même genre de parcours que Johnny et la même voix. Et je lui souhaite le plus grand succès et bien sur d'exister uniquement par lui-même.

  • J’espère que sa carrière s’arrêtera et qu’il ne fera pas d’autres albums étant donné qu’il a une horrible voix.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel